Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2018220154) OLIGONUCLÉOTIDES MODIFIÉS DE MANIÈRE HYDROPHOBE FORMANT DES G-QUADRUPLEXES PARALLÈLES TÉTRAMOLÉCULAIRES

Pub. No.:    WO/2018/220154    International Application No.:    PCT/EP2018/064416
Publication Date: Fri Dec 07 00:59:59 CET 2018 International Filing Date: Sat Jun 02 01:59:59 CEST 2018
IPC: C07H 21/00
A61K 31/713
C12N 15/11
C12N 15/113
Applicants: INSTITUT NATIONAL DE LA SANTE ET DE LA RECHERCHE MEDICALE (INSERM)
CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
UNIVERSITÉ DE BORDEAUX
Inventors: BARTHELEMY, Philippe
GISSOT, Arnaud
VIALET, Brune
Title: OLIGONUCLÉOTIDES MODIFIÉS DE MANIÈRE HYDROPHOBE FORMANT DES G-QUADRUPLEXES PARALLÈLES TÉTRAMOLÉCULAIRES
Abstract:
La présente invention concerne des oligonucléotides formant des G-quadruplexes parallèles tétramoléculaires. Si les G-quadruplexes sont d'importance première en biologie, leur utilisation est gênée par la propension de molécules d'ADN sujettes à former des G4, en particulier de molécules d'ADN sujettes à former des G4 de grande taille, à adopter de nombreuses conformations topologiques G4 différentes ou d'autres pliages alternatifs. Par introduction d'une modification lipidique à l'extrémité de l'oligonucléotide, les inventeurs ont réussi à obtenir des G-quadruplexes parallèles tétramoléculaires longs (tpG4). La présente invention concerne ainsi un oligonucléotide modifié par substitution au niveau de l'extrémité 5' ou 3' par une fraction lipidique, ledit oligonucléotide comprenant une séquence d'acide nucléique d'au moins 10 nucléotides, ladite séquence d'acide nucléique comprenant une série d'au moins 4 résidus de guanine consécutifs situés au milieu de ladite séquence. L'invention concerne en outre un G-quadruplexe parallèle tétramoléculaire comprenant 4 oligonucléotides modifiés identiques tels que définis ci-dessus, chacun des 4 résidus de guanine consécutifs compris au milieu de la séquence d'acide nucléique de chaque oligonucléotide formant respectivement des G-quartets avec les résidus de guanine correspondants des 3 autres oligonucléotides, lesdits G-quartets étant stabilisés par empilement π-π et liaison hydrogène de Hoogsteen. Les oligonucléotides modifiés ont de préférence la formule générale (I) ou (II), les oligonucléotides étant modifiés par substitution au niveau de l'extrémité 5' ou 3'par une fraction lipidique, et lesdits oligonucléotides comprenant une séquence d'acide nucléique d'au moins 10 nucléotides, ladite séquence d'acide nucléique comprenant une série d'au moins 4 résidus de guanine consécutifs situés au milieu de ladite séquence.