Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2018144184) RÉDUCTION OU PRÉVENTION DE LA MISE EN MÉMOIRE TAMPON DE DONNÉES DE MÉMOIRE CACHE SUPPRIMÉES D'UNE MÉMOIRE CACHE NON COMPRESSÉE DANS UN SYSTÈME DE MÉMOIRE DE COMPRESSION LORS DE L'APPARITION D'OPÉRATIONS D'ÉCRITURE BLOQUÉES

Pub. No.:    WO/2018/144184    International Application No.:    PCT/US2018/012760
Publication Date: Fri Aug 10 01:59:59 CEST 2018 International Filing Date: Tue Jan 09 00:59:59 CET 2018
IPC: G06F 12/02
G06F 12/08
G06F 12/0804
G06F 12/1009
G06F 12/1027
G06F 12/1081
Applicants: QUALCOMM INCORPORATED
Inventors: KOOB, Christopher, Edward
SENIOR, Richard
CHHABRA, Gurvinder, Singh
OPORTUS VALENZUELA, Andres, Alejandro
GENG, Nieyan
RAGHAVENDRA, Raghuveer
PORTER, Christopher
JANAKIRAMAN, Anand
Title: RÉDUCTION OU PRÉVENTION DE LA MISE EN MÉMOIRE TAMPON DE DONNÉES DE MÉMOIRE CACHE SUPPRIMÉES D'UNE MÉMOIRE CACHE NON COMPRESSÉE DANS UN SYSTÈME DE MÉMOIRE DE COMPRESSION LORS DE L'APPARITION D'OPÉRATIONS D'ÉCRITURE BLOQUÉES
Abstract:
Selon certains aspects, l'invention consiste à réduire ou à éviter la mise en mémoire tampon de données de mémoire cache supprimées d'une mémoire cache non compressée dans un système de mémoire de compression lorsque des opérations d'écriture bloquées se produisent. L'invention concerne également un système basé sur un processeur qui comprend une mémoire cache et un système de mémoire de compression. Lorsqu'une entrée de mémoire cache est supprimée de la mémoire cache, des données de mémoire cache et une adresse virtuelle associée à l'entrée de mémoire cache supprimée sont fournies au système de mémoire de compression. Le système de mémoire de compression lit des métadonnées associées à l'adresse virtuelle de l'entrée de mémoire cache supprimée pour déterminer l'adresse physique dans le système de mémoire de compression mappée à l'entrée de mémoire cache supprimée. Si les métadonnées ne sont pas disponibles, le système de mémoire de compression stocke les données de mémoire cache supprimées à une nouvelle adresse physique disponible dans le système de mémoire de compression sans attendre les métadonnées. Ainsi, la mise en mémoire tampon des données de mémoire cache supprimées pour éviter ou réduire les opérations d'écriture de calage n'est pas nécessaire.