WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
maximize
Traduction automatique
1. (WO2015128576) APPAREIL DE COIFFURE A VAPEUR AVEC BASE REDUITE
Note: Texte fondé sur des processus automatiques de reconnaissance optique de caractères. Seule la version PDF a une valeur juridique

APPAREIL DE COIFFURE A VAPEUR

AVEC BASE REDUITE

[1 ] La présente invention concerne un appareil de coiffure utilisant de la vapeur et destiné à la mise en forme par contact avec les cheveux, notamment destiné au lissage, au bouclage ou au gaufrage des cheveux d'une personne.

[2 ] On connaît un document FR 2967022 au nom de la demanderesse qui enseigne un appareil de coiffure comprenant une base comportant un réservoir de fluide et une unité portable pour la mise en forme des cheveux. L'appareil comprend en outre des moyens de vaporisation du fluide et des moyens de distribution de la vapeur ainsi qu'un cordon reliant l'unité portable et la base pour la communication de fluide. Afin d'assurer un bon fonctionnement de l'appareil et d'augmenter la vie du produit, l'appareil comprend dans la base des moyens de déminéralisation du fluide permettant de réduire le degré de dureté du fluide brut utilisé en entrée de l'appareil. Une telle déminéralisation permet d'épurer le fluide brut, de le décarbonater, c'est-à-dire d'enlever le tartre (CaCo3) du fluide, par exemple de l'eau brute du robinet introduite dans l'appareil par l'utilisateur.

[3 ] Selon ce document, la base présente un couvercle avec une partie fixe couvrant la partie supérieure du réservoir et une partie mobile pour introduire le fluide dans la base. Le fluide ainsi introduit est réparti de façon homogène sur toute la partie supérieure du réservoir, ce qui fait que la vitesse d'écoulement dans les moyens de déminéralisation est équilibrée afin d'optimiser l'efficacité de la déminéralisation.

[4 ] Cependant, une telle configuration nécessite un agencement particulier de la partie mobile du couvercle. En effet, pour que le fluide puisse parcourir toute la partie supérieure du réservoir avant de s'écouler dans les moyens de déminéralisation, il faut que la partie mobile via laquelle est introduit le fluide soit décalée par rapport à l'entrée des moyens de déminéralisation d'une distance suffisamment importante, et non juste au-dessus de celle-ci. Cette

exigence peut être contraignante dans l'utilisation de l'appareil, et d'autant plus quand on cherche à réduire l'encombrement de la base.

[5 ] Le but de la présente invention est de remédier au moins en partie aux inconvénients précités et de proposer un appareil de mise en forme des cheveux utilisant de la vapeur permettant d'assurer un traitement de qualité des cheveux, et augmentant la durée de vie du produit.

[6 ] Un autre but de l'invention est un appareil de mise en forme des cheveux utilisant de la vapeur pouvant assurer un débit continu voire constant de vapeur, correspondant à la consigne de commande.

[7 ] Un autre but de l'invention est un appareil de mise en forme des cheveux utilisant de la vapeur qui soit moins encombrant au moins au niveau de la base.

[8 ] Un autre but de l'invention est un appareil de mise en forme des cheveux utilisant de la vapeur bénéficiant d'une réduction de nombre de pièces et de coût de revient.

[9 ] Un autre but de l'invention est un appareil de mise en forme des cheveux utilisant de la vapeur permettant un remplissage du réservoir liquide qui soit facile, rapide et intuitif.

[10 ] Un autre but de l'invention est un appareil de mise en forme par contact avec les cheveux utilisant de la vapeur et des éléments additionnels jetables qui soient simples de conception, peu coûteux de conception.

[1 1 ] Ces buts sont atteints avec un appareil à vapeur destiné à la mise en forme des cheveux comprenant une base comportant un réservoir de fluide comprenant des moyens de déminéralisation du fluide agencés en amont dudit réservoir, une chambre intermédiaire de fluide brut agencée en amont desdits moyens de déminéralisation, un couvercle destiné à venir fermer ladite chambre intermédiaire. L'appareil comprend une unité portable pour la mise en

forme des cheveux, déportée de la base, l'unité comportant des moyens de distribution de la vapeur à destination des cheveux, un cordon comportant au moins une canalisation destinée à mettre en communication de fluide la base et l'unité portable. L'appareil comprend encore des moyens de vaporisation du fluide et des moyens de distribution de la vapeur à destination des cheveux, Selon l'invention, ladite chambre intermédiaire comprend en son intérieur un éclateur destiné à augmenter la section de passage du fluide au travers de l'entrée des moyens de déminéralisation.

[12 ] La chambre intermédiaire permet d'introduire le fluide brut destiné à passer par les moyens de déminéralisation et à être stocké en tant que fluide épuré dans le réservoir. Elle permet un remplissage rapide avec une temporisation de la déminéralisation. Ledit éclateur est agencé, comme la chambre intermédiaire, en amont des moyens de déminéralisation à une distance minimum permettant au fluide de s'écouler uniformément dans toute la chambre intermédiaire. Ceci permet un remplissage plus facile et intuitif pour l'utilisateur puisqu'il n'est plus contraint à faire passer le fluide au travers d'une ouverture positionnée de façon précise. Il devient possible de faire passer le fluide à n'importe quel endroit de la chambre intermédiaire sans faire de remplissage à la verticale ce qui rend la déminéralisation inefficace.

[13 ] Avantageusement, ledit éclateur est symétrique par rapport à un axe central (Δ), ledit éclateur présentant une surface (S) coté couvercle destinée à recevoir le fluide brut et à le faire couler dans ladite chambre intermédiaire. Ceci permet d'éclater le flux et l'oblige à parcourir toute la chambre intermédiaire.

[14 ] De surcroît, ladite surface (S) est au moins partiellement inclinée vers les moyens de déminéralisation depuis ledit axe central (Δ). Ceci permet de bien guider le flux de manière à ce qu'il soit réparti dans toute la chambre intermédiaire peu importe l'endroit où le fluide est tombé.

[15 ] De surcroît, ledit réservoir comprend en entrée de fluide un moyen de réglage de débit. Ceci permet d'assurer un débit maximum d'entrée de fluide dans les moyens de déminéralisation et un équilibrage de la vitesse d'écoulement.

[16 ] Dans cette configuration, ledit éclateur est attaché sensiblement en son centre audit moyen de réglage de débit par clipsage. Ainsi l'éclateur demeure dans la chambre intermédiaire par un moyen de fixation rapide et peu coûteux.

[17 ] Afin d'optimiser la répartition du fluide, les bords dudit éclateur sont sensiblement à l'aplomb des bords du moyen de réglage de débit. Ceci permet d'assurer que le fluide parcoure toute la surface du fond de la chambre intermédiaire.

[18 ] Avantageusement, la périphérie de ladite chambre intermédiaire présente une forme sensiblement allongée avec les deux extrémités arrondies. Selon un mode de réalisation, il s'agit d'une forme rectangulaire avec les deux segments plus courts arrondis. Cette forme permet de rendre l'appareil plus compact et plus esthétique.

[19 ] De surcroît, la distance transversale entre ledit éclateur et au moins une partie de la périphérie de la chambre intermédiaire est sensiblement constante.

[20 ] Afin d'éviter toute éclaboussure de fluide tout en assurant un bon fonctionnement de la déminéralisation, la distance entre le centre de l'éclateur et le moyen de réglage de débit est comprise entre 5 mm et 35 mm, préférablement 24 mm. Et la distance entre les extrémités de l'éclateur et le moyen de réglage de débit est comprise entre 4 mm et 34 mm, préférablement 7mm.

[21 ] Avantageusement, les moyens de déminéralisation comprennent une chambre principale contenant de la résine échangeuse d'ions, cette chambre principale étant détachable de la base pour remplacer la résine une fois inopérante.

[22 ] Avantageusement, ledit moyen de réglage de débit est un filtre de maille identique. Le filtre permet de régulariser le débit et d'empêcher les moyens de déminéralisation de sortir de la base quand celle-ci est renversée.

[23 ] Enfin, pour un remplissage rapide et intuitif, le couvercle est démontable du réservoir.

[24 ] L'invention sera mieux comprise à l'étude du mode de réalisation pris à titre nullement limitatif et illustré par les dessins annexés dans lesquels :

- La figure 1 illustre une vue d'un appareil selon l'invention,

- La figure 2 illustre une vue en éclaté du réservoir, des moyens de déminéralisation, de la chambre intermédiaire et du couvercle,

- La figure 3 illustre une vue de l'agencement de l'éclateur dans la base,

- La figure 4 illustre une vue en éclaté de l'éclateur et du moyen de réglage de débit,

- La figure 5 illustre une vue de l'éclateur monté sur le moyen de réglage de débit,

- La figure 6 illustre une vue de dessus de la chambre intermédiaire,

- La figure 7 illustre une vue de dessus de la chambre intermédiaire avec l'éclateur.

[25 ] Comme illustré en figure 1 l'invention concerne un appareil 1 destiné à la mise en forme des cheveux comprenant une base 1000 comprenant un réservoir 19 de fluide, une unité portable 100 comprenant des moyens de vaporisation du fluide 7, des moyens de distribution de la vapeur 7', 7" à destination des cheveux, un cordon 21 comportant au moins une canalisation 215 destinée au passage de fluide et agencée entre le réservoir 19 et les moyens de vaporisation 7, l'unité portable 100 comprend uniquement ou au moins une première surface de traitement 4 destinée à venir en contact avec les cheveux et les moyens de vaporisation du fluide 7 sont exclusivement prévus dans l'unité portable 100. La base est dite « déportée » de l'unité portable, et posable sur un plan de travail. La base comporte un socle pour recevoir l'appareil portable ou pièce à main lorsqu'il n'est pas en usage. La base 1000 comporte des moyens de déminéralisation (2000) qui permettent de réduire la teneur en calcaire du fluide introduit dans la base. Ces moyens de déminéralisation sont agencés entre une chambre intermédiaire (2100) qui reçoit le fluide « brut » et le réservoir 19 qui contient le fluide « épuré » à destination de l'appareil de coiffure.

[26 ] Toujours à la figure 1 , l'unité portable 100 comprend des moyens de chauffage 41 pour chauffer la première surface de traitement 4. Il peut s'agit d'un élément chauffant 41 qui peut être une thermistance CTP (coefficient de température positif) ou une céramique qui est plaquée contre la surface de traitement 4 ou agencée à l'intérieur de l'élément comprenant la surface de traitement 4. Les moyens de vaporisation du fluide 7 comportent une chambre de vaporisation 7' et des moyens de chauffage de la chambre de vaporisation 7'. La ou les chambres sont réalisées en aluminium et comportent des orifices de distribution de vapeur 7" à destination des cheveux. L'unité portable 100 comprend encore une première mâchoire 2 et une deuxième mâchoire 3 disposées en regard l'une de l'autre, la première surface de traitement 4 étant portée par la première mâchoire 2, une deuxième surface de traitement 5 portée par la deuxième mâchoire 3, les mâchoires étant reliées de sorte à passer d'une position ouverte à une position fermée de sorte que les surfaces 4,5 pincent une mèche de cheveux.

[27 ] Selon l'exemple illustré, l'appareil comprend des moyens de chauffage pour chauffer la deuxième surface de traitement 5 du même type que ceux de la première surface de traitement 4. La première surface 4 et la deuxième surface 5 de traitement des cheveux sont des surfaces complémentaires illustrées plates qui, en position fermée de l'appareil, viennent sensiblement en correspondance mais peuvent être indifféremment ou courbes ou ondulées. Un appareil à boucler comme par exemple décrit dans le brevet EP0619087 ou encore EP21521 14 peut être cité à titre d'exemple. Un appareil à boucler concerne un appareil de traitement et/ou de mise en forme des cheveux, de préférence à usage manuel, comportant agencé à partir d'un corps principal, un moyen de préhension, un corps d'enroulement pour les mèches de cheveux, monté de préférence libre à rotation sur le corps principal autour de son axe longitudinal et au moins une pince mobile pour le serrage de la mèche de cheveux sur le corps. Un appareil à gaufrer est un appareil muni de deux mâchoires en regard l'une de l'autre et avec chacune une surface de traitement non plane, décrit par exemple dans le brevet WO2008129172.

Tel qu'illustré à la figure 2, la base 1000 comprend un réservoir 19 de fluide et des moyens de déminéralisation 2000 agencés en amont totalement au dessus du réservoir 19. Les moyens de déminéralisation 2000 comprennent une chambre principale 2010 contenant de la résine 2001 échangeuse d'ions, ladite chambre principale 2010 est une cartouche totalement amovible de la base 1000 qui pourra être changée, jetée et remplacée par une cartouche identique une fois que la résine n'est plus opérante. La base comprend en outre une chambre intermédiaire 2100 agencée en amont et en communication de fluide avec les moyens de déminéralisation 2000. La chambre intermédiaire est liée étanche à la cartouche et elle est agencée au moins partiellement plus élevée que les moyens de déminéralisation 2000, les moyens de déminéralisation 2000 étant agencés au moins partiellement plus élevés que le réservoir de fluide principal 19. Enfin, la base 1000 comprend un couvercle 2030 destiné à venir fermer la chambre intermédiaire 2100. Ce couvercle 2030 est détachable de la base pour un remplissage de fluide dans la chambre intermédiaire 2100, de façon rapide et intuitive. Ceci permet également le remplacement de la cartouche. L'appareil comprend des moyens de transport de fluide depuis le réservoir 19 vers l'unité portable qui sont décrits en détail dans la demande de brevet FR 2967022.

[28 ] Tel que visible aux figures 3, 4 et 5, la chambre intermédiaire 2100 comprend en son intérieur une pièce dite « éclateur » 6 destiné à augmenter la section de passage du fluide au travers de l'entrée des moyens de déminéralisation. On entend par l'entrée des moyens de déminéralisation, l'entrée de fluide 201 1 depuis la chambre intermédiaire 2100 vers la chambre 2010 à résine avant de parvenir jusqu'au réservoir 19 en tant que fluide épuré. Ladite entrée de fluide 201 1 est donc agencée entre la chambre intermédiaire 2100 et la chambre 2010 à résine, de façon sensiblement horizontale pour une plus grande section utilisable. Comme vu plus haut, il est nécessaire de démonter le couvercle 2030 pour remplir la chambre intermédiaire 2100, ce qui fait que le fluide est susceptible de tomber à n'importe quel endroit de l'entrée de fluide 201 1 , surtout quand le fluide est rempli à la verticale, par exemple quand il s'agit de l'eau du robinet. Le fluide brut peut alors traverser immédiatement l'entrée de fluide 201 1 sans qu'il ait le temps d'être réparti sur toute la section de celle-ci. Par

conséquent, le débit d'écoulement du liquide dans les moyens de déminéralisation 2000 est trop élevé à cause d'une section de passage réduite du fluide au travers de l'entrée, ce qui fait baisser l'efficacité d'échange.

[29 ] Enfin d'éviter cela, l'éclateur 6 est une pièce symétrique d'un axe central (Δ) présentant une surface (S) destinée à recevoir le fluide brut. Ladite surface (S) se trouve du coté couvercle 2030, vers le haut de l'axe central (Δ). L'éclateur 6 peut présenter une forme de parapluie ou bien selon l'exemple illustré, une forme allongée avec la surface (S) inclinée depuis le centre vers les moyens de déminéralisation 2000, c'est-à-dire vers le bas de l'axe central (Δ). Ainsi, l'éclateur 6 permet de supprimer le chemin préférentiel d'écoulement et de guider le fluide à couler sur toute la section de l'entrée de fluide 201 1 .

[30 ] Comme illustré à la figure 3, ladite entrée de fluide 201 1 est couverte par un moyen de réglage de débit 2012 qui est un filtre à maille identique. Le filtre permet de filtrer les impuretés contenues dans l'eau ainsi que de régulariser le débit d'écoulement. Le filtre présente en son centre un cylindre 61 ' destiné à recevoir une tige 63 pourvue de moyens de crochet, la tige 63 étant solidaire de l'éclateur 6 sur l'axe central (Δ). Ainsi, l'éclateur 6 est attaché en son centre au filtre par un clipsage entre la tige 63 et le cylindre 61 '. De plus, le filtre présente sur chaque coté du cylindre 61 ' un doigt 62' destiné à s'insérer dans des trous 62 correspondants agencés sur l'éclateur 6 pour renforcer la fixation. L'éclateur 6 comprend sur la surface (S) une poignée 61 permettant la préhension de l'éclateur 6 et les moyens de déminéralisation 2000 lors du changement de résine. L'éclateur 6 peut aussi être emmanché dur, soudé ou bouterollé sur le filtre 2012 selon les besoins de fabrication, ou il peut être simplement posé sur le filtre 2012 sans être solidarisé.

[31 ] Selon un mode de réalisation de l'invention et tel que visible à la figure 3, la chambre intermédiaire 2100 présente une forme sensiblement allongée à une largeur constante L. Les deux extrémités sont arrondies à des demi-cercles. Comme illustré à la figure 6, l'entrée de fluide 201 1 ainsi que le filtre 2012 épousent substantiellement cette forme avec un écartement transversal I d'environ 5 mm par rapport à la périphérie de la longueur et d'une des extrémités de la chambre intermédiaire 2100. Comme illustré à la figure 7, les bords de l'éclateur 6 sont à l'aplomb des bords du filtre 2012 sur la longueur. La distance transversale entre l'éclateur 6 et la périphérie de la chambre intermédiaire 2100 sur la longueur est donc égale à l'écartement transversal I.

[32 ] Tel que visible à la figure 5, la première distance H entre le centre de l'écarteur 6 et le filtre 2012 correspond à la longueur du cylindre 61 ', celle-ci étant comprise entre 5 mm et 35 mm, préféra blement 24 mm. La deuxième distance h entre les extrémités de l'éclateur 6 et le filtre 2012 correspond à la longueur des doigts 62', celle-ci étant comprise entre 4 mm et 34 mm, préférablement 7 mm.

[33 ] Enfin, ledit éclateur 6 est une pièce thermoplastique. Elle peut aussi être du PET (polyéthylène téréphtalate) ou encore du PS (Polystyrène).

Avantages de l'invention:

L'invention apporte de nombreux avantages parmi lesquels proposer un appareil:

- avec des moyens compacts et pouvant assurer un traitement de qualité des cheveux, et augmenter la durée de vie du produit,

- pouvant assurer un débit continu voire constant de vapeur,

- permettant un remplissage du réservoir liquide qui soit facile, rapide et intuitif,

- solide, robuste en fonctionnement et assurant un bon vieillissement ;

- efficace et/ou rapide en fonctionnement ;

- étanche en fonctionnement ;

- permettant une utilisation aisée et pratique

- réalisé de manière simple et économique, y compris les éléments jetables,

- avec une structure simplifiée,

- industrialisé pour un faible coût,

Bien entendu, l'invention n'est nullement limitée au mode de réalisation décrit et illustré qui n'a été donné qu'à titre d'exemple. Des modifications restent possibles, notamment du point de vue de la constitution des divers éléments ou par substitution d'équivalents techniques, sans sortir pour autant du domaine de protection de l'invention.