Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2015113577) PROCÉDÉ POUR AUGMENTER LA VISCOSITÉ D'HYDROGELS PAR RÉTICULATION D'UN COPOLYMÈRE EN PRÉSENCE DE SEL DISSOUS

Pub. No.:    WO/2015/113577    International Application No.:    PCT/EP2014/000252
Publication Date: Fri Aug 07 01:59:59 CEST 2015 International Filing Date: Fri Jan 31 00:59:59 CET 2014
IPC: C09K 8/68
A61L 27/52
Applicants: TOUGAS OILFIELD SOLUTIONS GMBH
Inventors: DUGONJIC-BILIC, Fatima
BÜHLER, Jasmin
USENER, Carolin
NEUBER, Marita
Title: PROCÉDÉ POUR AUGMENTER LA VISCOSITÉ D'HYDROGELS PAR RÉTICULATION D'UN COPOLYMÈRE EN PRÉSENCE DE SEL DISSOUS
Abstract:
L'invention porte sur un procédé qui permet de synthétiser des hydrogels présentant une plus grande viscosité à partir d'une solution qui contient de l'eau, un copolymère et un sel dissous d'un métal alcalin, d'un métal alcalinoterreux et/ou d'une amine organique par ajout d'un composé du zirconium en tant qu'agent de réticulation, et qui comporte i) l'utilisation d'un copolymère contenant de 0,005 à 20 % en poids de motifs de structure de la formule I, de 4,995 à 40 % en poids de motifs de structure de la formule II et de 5 à 95 % en poids de motifs de structure de la formule III, R1, R4 et R6 représentant chacun indépendamment des autres l'atome d'hydrogène ou un groupe alkyle en C1-C6, R2, R3 et R5 représentant chacun indépendamment des autres l'atome d'hydrogène ou un cation d'un métal alcalin, d'un métal alcalinoterreux, d'ammoniac ou d'une amine organique, R7 et R8 représentant chacun indépendamment de l'autre l'atome d'hydrogène ou un groupe alkyle en C1-C6, A représentant une liaison C-P covalente ou un groupe de pontage organique divalent et B représente une liaison C-S covalente ou un groupe de pont organique divalent, le pourcentage des motifs de structure étant par rapport à la masse totale du copolymère, ii) la préparation d'une solution aqueuse par ajout du copolymère préparé en i) à une solution comportant de l'eau et le sel du métal alcalin, du métal alcalinoterreux et/ou de l'amine organique, iii) la formation d'un réseau d'un hydrogel par ajout d'au moins un composé du zirconium à la solution aqueuse préparée dans l'étape ii) et iv) la sélection de la quantité du sel du métal alcalin, du métal alcalinoterreux et/ou de l'amine organique dans l'hydrogel pour qu'elle aille de 0,15 à 10 %, par rapport à la masse totale de l'hydrogel. Le procédé peut être utilisé pour préparer des hydrogels utilisés dans des opérations de fracturation.