WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO2014089581) PROCÉDÉ DE REMPLACEMENT DE POPULATION DE MOUSTIQUES CULICINAE AU MOYEN D'ENTRAÎNEURS TRA-2 RNAI ET DE RÉPRESSEURS TTA-RNAI
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/2014/089581    N° de la demande internationale :    PCT/VN2012/000007
Date de publication : 12.06.2014 Date de dépôt international : 05.12.2012
CIB :
C12N 15/63 (2006.01), C12N 15/90 (2006.01), A01K 67/033 (2006.01), C12N 15/85 (2006.01), C12N 15/12 (2006.01), C12N 15/113 (2010.01)
Déposants : HOANG DUONG THANH [VN/VN]; (VN).
HOANG KIM PHUC [VN/VN]; (VN)
Inventeurs : HOANG DUONG THANH; (VN).
HOANG KIM PHUC; (VN)
Données relatives à la priorité :
Titre (EN) A METHOD FOR POPULATION REPLACEMENT OF CULICINAE MOSQUITOES USING TRA-2 RNAI DRIVERS AND TTA RNAI REPRESSORS.
(FR) PROCÉDÉ DE REMPLACEMENT DE POPULATION DE MOUSTIQUES CULICINAE AU MOYEN D'ENTRAÎNEURS TRA-2 RNAI ET DE RÉPRESSEURS TTA-RNAI
Abrégé : front page image
(EN)Culicinae mosquito vectors are responsible for the transmission of many deadly arboviruses as dengue fever virus, yellow fever virus, Chikungunya virus, West Nile virus, St. Louis encephalitis virus as well as several filarial nematodes. However, introduction of new desired genes into natural mosquito populations is still very challenging due to the lack of suitable gene drive mechanisms. Anti-pathogen genes or genetic recombination factors encoding for certain vaccines can be inserted into and successfully expressed from the Culicinae mosquito genomes when using the molecular techniques. However, they are more likely to be eliminated from the population due to the resulting fitness cost. Simply releasing such genetically modified strains of mosquitoes into the wild will not curtail disease transmission unless the new genes can spread and increase in the natural environment. This will only occur if the introduced anti-pathogen or vaccine genes confer, or are linked to genes that confer, higher fitness to the individuals bearing them, or if they are linked to other genes that increase in frequency through super-Mendelian inheritance. The invention of the Tra-2 RNAi system which leads to the production of up to 100% male progeny and would have double the Mendelian frequency advantage over wild males has created such a powerful drive system (Kim P. H. and Thanh D. H. 201 1; PCTA/N2011/000011 submitted on 29/12/2011: Culicinae mosquito Tra-2 RNAi, a method to genetically produce maleness populations). Theoretically, this system would drive whole populations to a male-only state and thus extinction. In such circumstances, any genetic factor which could resist the male bias effect of the Tra-2 RNAi constructs would be positively selected for and quickly become widespread throughout the whole population. This invention explores the use of the RNAi technique to repress the activity of the tTA gene in the Tra-2 RNAi construct using a†TA RNAi construct; the tTA RNAi construct turns off the male biasing effect and restores progeny back to a 1 :1 sex ratio. The tTA RNAi repressor constructs are favorably selected for and can be used as a vehicle to carry desirable introduced genes into natural populations.
(FR)La présente invention porte sur le fait que les moustiques vecteurs Culicinae sont responsables de la transmission de nombreux arbovirus mortels, tels que le virus de la dengue, le virus de la fièvre jaune, le virus du Chikungunya, le virus du Nil occidental, le virus de l'encéphalite de Saint Louis, ainsi que plusieurs nématodes de type filaire. Toutefois, l'introduction de nouveaux gènes désirés dans des populations naturelles de moustiques reste très difficile en raison du manque de mécanismes d'entraînement de gène adaptés. Des gènes anti-pathogènes ou des facteurs de recombinaison génétique codant pour certains vaccins peuvent être insérés dans des génomes de moustiques Culicinae, et exprimés avec succès à partir de ceux-ci, grâce à l'utilisation de techniques moléculaires. Toutefois, ils sont plus susceptibles d'être éliminés de la population en raison des coûts biologiques en résultant. La simple libération de ces souches génétiquement modifiées de moustiques dans la nature ne réduira pas la transmission de maladie, à moins que les nouveaux gènes ne puissent se disséminer et s'accroître dans l'environnement naturel. Ceci ne se produira que si les gènes anti-pathogènes ou les gènes vaccinaux introduits confèrent, ou sont liés à des gènes qui confèrent, une meilleure santé physique aux individus les portant, ou s'ils sont liés à d'autres gènes dont la fréquence augmente par le biais de l'hérédité super-mendélienne. L'invention du système Tra-2 RNAi, qui débouche sur une production pouvant atteindre 100 % de descendance mâle et doublerait l'avantage de la fréquence mendélienne concernant les mâles dans la nature, crée ce type de système d'entraînement puissant (Kim P. H. et Thanh D. H. 201 1 ; PCTA/N2011/000011 déposé le 29/12/2011 : Tra-2 RNAi de moustique Culicinae, un procédé de production génétique de populations mâles). Sur le plan théorique, ce système entraînerait l'émergence de populations entières ne comportant que des mâles, et par là même leur extinction. Dans ces circonstances, tout facteur génétique résistant à l'effet d'une telle tendance à une population mâle de constructions Tra-2 RNAi serait positivement sélectionné et rapidement répandu à travers l'ensemble de la population. La présente invention explore l'utilisation de la technique RNAi pour réprimer l'activité du gène tTA dans la construction Tra-2 RNAi au moyen d'une construction †TA RNAi ; la construction tTA RNAi arrête cet effet de tendance à une population mâle et restaure un rapport mâle/femelle de 1/1 dans la descendance. Les constructions de répresseur tTA RNAi sont sélectionnées favorablement, et peuvent être utilisées en tant que vecteur pour transporter des gènes désirables introduits dans des populations naturelles.
États désignés : AE, AG, AL, AM, AO, AT, AU, AZ, BA, BB, BG, BH, BN, BR, BW, BY, BZ, CA, CH, CL, CN, CO, CR, CU, CZ, DE, DK, DM, DO, DZ, EC, EE, EG, ES, FI, GB, GD, GE, GH, GM, GT, HN, HR, HU, ID, IL, IN, IS, JP, KE, KG, KM, KN, KP, KR, KZ, LA, LC, LK, LR, LS, LT, LU, LY, MA, MD, ME, MG, MK, MN, MW, MX, MY, MZ, NA, NG, NI, NO, NZ, OM, PA, PE, PG, PH, PL, PT, QA, RO, RS, RU, RW, SC, SD, SE, SG, SK, SL, SM, ST, SV, SY, TH, TJ, TM, TN, TR, TT, TZ, UA, UG, US, UZ, VC, VN, ZA, ZM, ZW.
Organisation régionale africaine de la propriété intellectuelle (ARIPO) (BW, GH, GM, KE, LR, LS, MW, MZ, NA, RW, SD, SL, SZ, TZ, UG, ZM, ZW)
Office eurasien des brevets (OEAB) (AM, AZ, BY, KG, KZ, RU, TJ, TM)
Office européen des brevets (OEB) (AL, AT, BE, BG, CH, CY, CZ, DE, DK, EE, ES, FI, FR, GB, GR, HR, HU, IE, IS, IT, LT, LU, LV, MC, MK, MT, NL, NO, PL, PT, RO, RS, SE, SI, SK, SM, TR)
Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) (BF, BJ, CF, CG, CI, CM, GA, GN, GQ, GW, ML, MR, NE, SN, TD, TG).
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)