Traitement en cours

Veuillez attendre...

Paramétrages

Paramétrages

1. WO2005068159 - AGENCEMENT POUR LA FIXATION AMOVIBLE D'UNE TIGE D'ETIRAGE SUR UN COULISSEAU

Note: Texte fondé sur des processus automatiques de reconnaissance optique de caractères. Seule la version PDF a une valeur juridique

REVENDICATIONS
1 . Agencement pour la fixation amovible d'une tige d'étirage (22) sur un coulisseau mobile (16) appartenant à une machine (10) de soufflage et d'étirage d'une préforme pour la fabrication de récipients, du type dans lequel le coulisseau (16) est monté coulissant par rapport à un support (12) suivant un axe

(A1 ) sensiblement vertical au-dessus de l'ouverture de la préforme, du type dans lequel la tige d'étirage (22) est fixée sur le coulisseau (16) par l'intermédiaire d'un dispositif de fixation (20) comportant :
- un boîtier (24) qui est fixé sur le coulisseau (16), qui est muni d'une cloison (28) transversale supérieure et d'une cloison (30) transversale inférieure délimitant axialement un logement interne (34), chaque cloison (28, 30) comportant une ouverture axiale (36, 38) permettant le passage d'un tronçon associé de la tige d'étirage (22),
- un élément d'appui (42) qui comporte plusieurs portions circonférentielles (52, 54) serrées radialement sur un tronçon (56) de la tige d'étirage (22), qui est prévu pour être inséré axialement à l'intérieur du logement (34) du boîtier (24) en passant par l'ouverture axiale supérieure (36) du boîtier (24), et qui comporte une surface transversale supérieure (44) prévue pour venir en appui axial contre une portion de la face interne inférieure (46) de la cloison (28) transversale supérieure du boîtier (24), pendant l'étape d'étirage, et une surface transversale inférieure (48) prévue pour venir en appui axial contre une portion de la face interne supérieure (50) de la cloison (30) transversale inférieure du boîtier (24) de manière à retenir la tige (22) axialement vers le bas dans le boîtier (24),
de manière que la tige d'étirage (24) puisse être fixée sur le coulisseau (16) par un montage du type à baïonnette, la tige (22) étant insérée axialement, avec l'élément d'appui (42), dans le boîtier (24), et la tige (22) subissant un pivotement autour de son axe (A1 ), depuis une position angulaire d'insertion jusqu'à une position angulaire montée, pour placer une portion de la surface transversale supérieure (44) de l'élément d'appui (42) en regard de la face interne associée (46) du boîtier (24),
caractérisé en ce que le tronçon supérieur d'extrémité (62) de l'élément d'appui (42) est formé par au moins deux oreilles radiales (64) de profil arrondi, en section transversale, la surface transversale supérieure d'appui (44) étant formée par la face transversale supérieure des oreilles (64), et en ce que le profil transversal formé par le bord périphérique (65) de l'ouverture supérieure (36) du boîtier (24) est sensiblement complémentaire du profil des oreilles (64).
2. Agencement selon la revendication précédente, caractérisé en ce que l'élément d'appui (42) comporte un tronçon cylindrique inférieur d'extrémité (66) dont le diamètre est inférieur à la dimension transversale maximale du tronçon supérieur (62) et est supérieur au diamètre de l'ouverture axiale inférieure (38) du boîtier (24), de manière que la face transversale inférieure (48) du tronçon cylindrique (66) vienne en appui axial contre la face interne (50) de la cloison (30) transversale inférieure du boîtier (24).
3. Agencement selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que le tronçon supérieur (62) de l'élément d'appui (42) comporte quatre oreilles radiales (64) similaires.
4. Agencement selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que l'élément d'appui (42) est réalisé en deux portions (52, 54) sensiblement symétriques par rapport à un plan axial.
5. Agencement selon la revendication précédente prise en combinaison avec la revendication 3, caractérisé en ce que chaque portion (52, 54) comporte deux oreilles radiales (64).
6. Agencement selon la revendication 4 ou 5, caractérisé en ce que les deux portions (52, 54) sont serrées radialement contre le tronçon associé (56) de la tige d'étirage (22) au moyen d'au moins une vis de serrage (58, 60) qui s'étend suivant une direction sensiblement orthogonale à un diamètre de la tige d'étirage (22).
7. Agencement selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que les oreilles radiales (64) sont réparties angulairement de manière régulière.
8. Agencement selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce qu'un tronçon (66) de l'élément d'appui (42) comporte un orifice (68) radial de blocage angulaire qui est prévu pour recevoir, à travers un trou (70) aménagé dans une paroi latérale (26) du boîtier (24), un doigt (72) de verrouillage complémentaire, en vue d'immobiliser l'élément d'appui (42) dans sa position montée.