Traitement en cours

Veuillez attendre...

Paramétrages

Paramétrages

1. WO2005002551 - INHIBITEURS DE RECEPTEUR VANILLOIDE POUR LE TRAITEMENT D'ETATS DE DOULEURS PROVOQUES PAR LE VIRUS DE L'IMMUNODEFICIENCE HUMAINE (VIH)

Numéro de publication WO/2005/002551
Date de publication 13.01.2005
N° de la demande internationale PCT/EP2004/006679
Date du dépôt international 21.06.2004
CIB
A61K 31/17 2006.01
ANÉCESSITÉS COURANTES DE LA VIE
61SCIENCES MÉDICALE OU VÉTÉRINAIRE; HYGIÈNE
KPRÉPARATIONS À USAGE MÉDICAL, DENTAIRE OU POUR LA TOILETTE
31Préparations médicinales contenant des ingrédients actifs organiques 
16Amides, p.ex. acides hydroxamiques
17ayant le groupe N-C(O)-N ou N-C(S)-N, p.ex. urée, thiourée, carmustine
A61K 31/352 2006.01
ANÉCESSITÉS COURANTES DE LA VIE
61SCIENCES MÉDICALE OU VÉTÉRINAIRE; HYGIÈNE
KPRÉPARATIONS À USAGE MÉDICAL, DENTAIRE OU POUR LA TOILETTE
31Préparations médicinales contenant des ingrédients actifs organiques 
33Composés hétérocycliques
335ayant l'oxygène comme seul hétéro-atome d'un cycle, p.ex. fungichromine
35ayant des cycles à six chaînons avec un oxygène comme seul hétéro-atome d'un cycle
352condensés avec des carbocycles, p.ex. cannabinols, méthanthéline
A61K 31/4178 2006.01
ANÉCESSITÉS COURANTES DE LA VIE
61SCIENCES MÉDICALE OU VÉTÉRINAIRE; HYGIÈNE
KPRÉPARATIONS À USAGE MÉDICAL, DENTAIRE OU POUR LA TOILETTE
31Préparations médicinales contenant des ingrédients actifs organiques 
33Composés hétérocycliques
395ayant l'azote comme hétéro-atome d'un cycle, p.ex. guanéthidine ou rifamycines
41ayant des cycles à cinq chaînons avec plusieurs hétéro-atomes cycliques, l'un au moins étant l'azote, p.ex. tétrazole
41641,3-Diazoles
4178non condensés et contenant d'autres hétérocycles, p.ex pilocarpine, nitrofurantoïne
A61K 31/55 2006.01
ANÉCESSITÉS COURANTES DE LA VIE
61SCIENCES MÉDICALE OU VÉTÉRINAIRE; HYGIÈNE
KPRÉPARATIONS À USAGE MÉDICAL, DENTAIRE OU POUR LA TOILETTE
31Préparations médicinales contenant des ingrédients actifs organiques 
33Composés hétérocycliques
395ayant l'azote comme hétéro-atome d'un cycle, p.ex. guanéthidine ou rifamycines
55ayant des cycles à sept chaînons, p.ex. azélastine, pentylènetétrazole
CPC
A61K 31/17
AHUMAN NECESSITIES
61MEDICAL OR VETERINARY SCIENCE; HYGIENE
KPREPARATIONS FOR MEDICAL, DENTAL, OR TOILET PURPOSES
31Medicinal preparations containing organic active ingredients
16Amides, e.g. hydroxamic acids
17having the group >N—C(O)—N< or >N—C(S)—N<, e.g. urea, thiourea, carmustine
A61K 31/352
AHUMAN NECESSITIES
61MEDICAL OR VETERINARY SCIENCE; HYGIENE
KPREPARATIONS FOR MEDICAL, DENTAL, OR TOILET PURPOSES
31Medicinal preparations containing organic active ingredients
33Heterocyclic compounds
335having oxygen as the only ring hetero atom, e.g. fungichromin
35having six-membered rings with one oxygen as the only ring hetero atom
352condensed with carbocyclic rings, e.g. cannabinols, methantheline
A61K 31/4178
AHUMAN NECESSITIES
61MEDICAL OR VETERINARY SCIENCE; HYGIENE
KPREPARATIONS FOR MEDICAL, DENTAL, OR TOILET PURPOSES
31Medicinal preparations containing organic active ingredients
33Heterocyclic compounds
395having nitrogen as a ring hetero atom, e.g. guanethidine or rifamycins
41having five-membered rings with two or more ring hetero atoms, at least one of which being nitrogen, e.g. tetrazole
41641,3-Diazoles
4178not condensed 1,3-diazoles and containing further heterocyclic rings, e.g. pilocarpine, nitrofurantoin
A61K 31/55
AHUMAN NECESSITIES
61MEDICAL OR VETERINARY SCIENCE; HYGIENE
KPREPARATIONS FOR MEDICAL, DENTAL, OR TOILET PURPOSES
31Medicinal preparations containing organic active ingredients
33Heterocyclic compounds
395having nitrogen as a ring hetero atom, e.g. guanethidine or rifamycins
55having seven-membered rings, e.g. azelastine, pentylenetetrazole
G01N 33/566
GPHYSICS
01MEASURING; TESTING
NINVESTIGATING OR ANALYSING MATERIALS BY DETERMINING THEIR CHEMICAL OR PHYSICAL PROPERTIES
33Investigating or analysing materials by specific methods not covered by groups G01N1/00 - G01N31/00
48Biological material, e.g. blood, urine
50Chemical analysis of biological material, e.g. blood, urine; Testing involving biospecific ligand binding methods; Immunological testing
53Immunoassay; Biospecific binding assay; Materials therefor
566using specific carrier or receptor proteins as ligand binding reagents ; where possible specific carrier or receptor proteins are classified with their target compounds
Déposants
  • BAYER HEALTHCARE AG [DE/DE]; 51368 Leverkusen, DE (AllExceptUS)
  • BOUCHON, Axel [DE/DE]; DE (UsOnly)
  • MISAWA, Keiko [JP/JP]; JP (UsOnly)
Inventeurs
  • BOUCHON, Axel; DE
  • MISAWA, Keiko; JP
Représentant commun
  • BAYER HEALTHCARE AG; Law and Patents Patents and Licensing 51368 Leverkusen, DE
Données relatives à la priorité
03015052.803.07.2003EP
Langue de publication anglais (EN)
Langue de dépôt anglais (EN)
États désignés
Titre
(EN) VANILLOID RECEPTOR (VR) 1 INHIBITORS FOR TREATMENT OF HUMAN IMMUNODEFICIENCY VIRUS (HIV)-MEDIATED PAIN STATES
(FR) INHIBITEURS DE RECEPTEUR VANILLOIDE POUR LE TRAITEMENT D'ETATS DE DOULEURS PROVOQUES PAR LE VIRUS DE L'IMMUNODEFICIENCE HUMAINE (VIH)
Abrégé
(EN)
The invention relates to the application of Vanilloid receptor (VR) 1 inhibitors for drug development and for the treatment of HIV-mediated neuropathies and neuropathic pain states. Further, the inventor identified a novel signaling cascade connecting the HIV receptor CXCR4 to VR1. Thus, the invention provides molecular evidence that HIV-mediated pain states - initiated upon binding of the virus to CXCR4 - can be inhibited by VR1 antagonists blocking the final execution of the CXCR4/VR1 pathway. In addition, the invention demonstrates that present standard therapies for HIV-mediated pain (which do not include VR1 inhibitors) can not interfere with the CXCR4/VR1 pathway thus explaining inefficient patient treatment in the clinics.
(FR)
La présente invention a trait à l'utilisation d'inhibiteurs de récepteur vanilloïde (VR-1) pour le développement de médicaments et pour le traitement de neuropathies et d'états de douleur neuropathique provoqués par le HIV. L'invention a également trait à l'identification d'une nouvelle cascade de signalisation reliant le récepteur CXCR4 de HIV au VR-1. Ainsi, l'invention fournit une preuve moléculaire que des états de douleur provoqués par le HIV, initiés lors de la liaison du virus au CXCR4, peuvent être inhibés par des antagonistes de VR-1 par blocage de l'exécution finale de la voie CXCR4/ VR-1. En outre, l'invention démontre que les thérapies classiques actuelles pour la douleur provoquée par le VIH (qui n'incluent pas des inhibiteurs de récepteur 1 de vanilloïde) ne peuvent pas intervenir dans la voie CXCR4/ VR--1 fournissant ainsi une explication de l'inefficacité de traitement des patients dans des cliniques.
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international