Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2004058944) AMELIORATION DE LA QUALITE D'UN PRODUIT DANS DES PROCEDES DE CULTURE DE CELLULES MAMMIFERES EN VUE DE PRODUIRE DES PROTEINES

Pub. No.:    WO/2004/058944    International Application No.:    PCT/US2003/040939
Publication Date: 15 juil. 2004 International Filing Date: 18 déc. 2003
IPC: C07K 14/705
C12P 21/00
Applicants: BRISTOL-MYERS SQUIBB COMPANY
SCHILLING, Bernhard, M.
GANGLOFF, Scott
KOTHARI, Dharti
LEISTER, Kirk
MATLOCK, Linda
ZEGARELLI, Stephen, G.
JOOSTEN, Christoph, E.
BASCH, Jonathan, D.
SAKHAMURI, Sivakesava
LEE, Steven, S.
Inventors: SCHILLING, Bernhard, M.
GANGLOFF, Scott
KOTHARI, Dharti
LEISTER, Kirk
MATLOCK, Linda
ZEGARELLI, Stephen, G.
JOOSTEN, Christoph, E.
BASCH, Jonathan, D.
SAKHAMURI, Sivakesava
LEE, Steven, S.
Title: AMELIORATION DE LA QUALITE D'UN PRODUIT DANS DES PROCEDES DE CULTURE DE CELLULES MAMMIFERES EN VUE DE PRODUIRE DES PROTEINES
Abstract:
L'invention concerne des procédés et des traitements destinés à la production de protéines, notamment des glycoprotéines, par culture de cellules animales ou mammifères, notamment, entre autres, des cultures de cellules à écoulement discontinu. Ces procédés consistent à alimenter des cellules avec du galactose D, de préférence avec un support d'alimentation contenant du galactose D, si possible, à une cadence quotidienne, afin de maintenir un niveau efficace de sialylation du galactose D dans la culture afin de que cette dernière dure, augmentant ainsi la sialylation des protéines produites. Le procédé peut également comprendre au moins deux changements de température réalisés durant la période de culture, au cours desquels la température est inférieure à la fin de la période de culture qu'au début. Les traitements de culture de cellules de l'invention impliquent deux ou plusieurs changements de température permettant de conserver une viabilité élevée des cellules et permettant une phase de production de protéines étendue. Ils consistent également à ajouter un composé polyanionique délayé après inoculation. L'apport complémentaire de galactose D dans les cultures, de préférence dans un support d'alimentation, en vue de conserver le galactose à des niveaux efficaces de sialylation dans les cultures jusqu'à la fin du déroulement d'une culture inverse un déclin dans la sialylation accompagnant la mise à l'échelle de la culture, et se révèle avantageux dans des traitements de culture à grande échelle.