Traitement en cours

Veuillez attendre...

Paramétrages

Paramétrages

1. WO2003002760 - PROCEDE POUR DETECTER LA METHYLATION DE LA CYTOSINE PAR ANALYSE COMPARATIVE DES BRINS INDIVIDUELS D'AMPLIFICATS

Numéro de publication WO/2003/002760
Date de publication 09.01.2003
N° de la demande internationale PCT/DE2002/002433
Date du dépôt international 27.06.2002
Demande présentée en vertu du Chapitre 2 05.12.2002
CIB
C12Q 1/68 2006.01
CCHIMIE; MÉTALLURGIE
12BIOCHIMIE; BIÈRE; SPIRITUEUX; VIN; VINAIGRE; MICROBIOLOGIE; ENZYMOLOGIE; TECHNIQUES DE MUTATION OU DE GÉNÉTIQUE
QPROCÉDÉS DE MESURE OU DE TEST FAISANT INTERVENIR DES ENZYMES, DES ACIDES NUCLÉIQUES OU DES MICRO-ORGANISMES; COMPOSITIONS OU PAPIERS RÉACTIFS À CET EFFET; PROCÉDÉS POUR PRÉPARER CES COMPOSITIONS; PROCÉDÉS DE COMMANDE SENSIBLES AUX CONDITIONS DU MILIEU DANS LES PROCÉDÉS MICROBIOLOGIQUES OU ENZYMOLOGIQUES
1Procédés de mesure ou de test faisant intervenir des enzymes, des acides nucléiques ou des micro-organismes; Compositions à cet effet; Procédés pour préparer ces compositions
68faisant intervenir des acides nucléiques
CPC
C12Q 1/6858
CCHEMISTRY; METALLURGY
12BIOCHEMISTRY; BEER; SPIRITS; WINE; VINEGAR; MICROBIOLOGY; ENZYMOLOGY; MUTATION OR GENETIC ENGINEERING
QMEASURING OR TESTING PROCESSES INVOLVING ENZYMES, NUCLEIC ACIDS OR MICROORGANISMS
1Measuring or testing processes involving enzymes, nucleic acids or microorganisms
68involving nucleic acids
6844Nucleic acid amplification reactions
6858Allele-specific amplification
Déposants
  • EPIGENOMICS AG [DE/DE]; Kastanienallee 24 10435 Berlin, DE (AllExceptUS)
  • DISTLER, Jürgen [DE/DE]; DE (UsOnly)
  • LEU, Erik [DE/DE]; DE (UsOnly)
Inventeurs
  • DISTLER, Jürgen; DE
  • LEU, Erik; DE
Mandataires
  • SCHUBERT, Klemens; Neue Promenade 5 10178 Berlin, DE
Données relatives à la priorité
101 32 212.727.06.2001DE
Langue de publication allemand (DE)
Langue de dépôt allemand (DE)
États désignés
Titre
(DE) VERFAHREN ZUM NACHWEIS VON CYTOSIN-METHYLIERUNG DURCH VERGLEICHENDE ANALYSE DER EINZELSTRÄNGE VON AMPLIFIKATEN
(EN) METHOD FOR DETECTING CYTOSINE METHYLATION BY COMPARATIVELY ANALYSING SINGLE STRANDS OF AMPLIFICATES
(FR) PROCEDE POUR DETECTER LA METHYLATION DE LA CYTOSINE PAR ANALYSE COMPARATIVE DES BRINS INDIVIDUELS D'AMPLIFICATS
Abrégé
(DE)
Beschrieben wird ein Verfahren zum Nachweis von Cytosin-Methylierung in DNA-Proben. Eine genomische DNA Probe wird chemisch, bevorzugt mit einem Bisulfit (=Disulfit, Hydrogensulfit), derart behandelt, dass Cytosin in Uracil umgewandelt wird, während 5-Methylcytosin unverändert bleibt. Abschnitte der Proben-DNA werden mit mindestens 2 Primern in einer Polymerasereaktion, bevorzugt einer Polymerasekettenreaktion, amplifiziert. Zuletzt werden die Fragmente hinsichtlich der Basenzusammensetzung jeweils der beiden komplementären Stränge des Amplifikates untersucht, wobei aus dem Unterschied im Molekulargewicht der beiden Stränge auf den Methylierungsstatus in dem amplifizierten Abschnitt der genomischen DNA-Probe geschlossen wird.
(EN)
The invention relates to a method for detecting cytosine methylation in DNA samples. A genomic DNA sample is chemically treated, preferably with a bisulfit (= disulfite, hydrogen sulfite), enabling the cytosine to be converted into uracil, while the 5-methylcytosine remains unchanged. Sections of the DNA samples are amplified with at least 2 primers in a polymerase reaction, preferably a polymerase chain reaction. Finally, the fragments are studied with respect to the base composition of both complementary strands of the amplificates, whereby the methylation status in the amplified section of the genomic DNA sample is deduced from the difference in the molecular weight of both strands.
(FR)
L'invention concerne un procédé pour détecter la méthylation de la cytosine dans des échantillons d'ADN. Selon l'invention, on traite chimiquement un échantillon d'ADN génomique, de préférence avec un bisulfite (= disulfite, sulfite d'hydrogène), de sorte que la cytosine est transformée en uracile alors que la 5-méthylcytosine reste inchangée. On amplifie ensuite des segments de l'ADN d'échantillon à l'aide d'au moins deux amorces dans une réaction de polymérase, de préférence dans une réaction en chaîne de la polymérase. On examine enfin les fragments eu égard à la composition en bases de chacun des deux brins complémentaires de l'amplificat et on déduit de la différence dans le poids moléculaire des deux brins l'état de méthylation dans le segment amplifié de l'échantillon d'ADN génomique.
Également publié en tant que
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international