WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO1999037756) ANIMAL NON HUMAIN POSSEDANT UN GENE SLP-76 A DISRUPTION FONCTIONNELLE
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/1999/037756    N° de la demande internationale :    PCT/US1999/001244
Date de publication : 29.07.1999 Date de dépôt international : 22.01.1999
Demande présentée en vertu du Chapitre 2 :    25.08.1999    
CIB :
C07K 14/47 (2006.01), C12N 15/85 (2006.01)
Déposants : UNIVERSITY OF IOWA RESEARCH FOUNDATION [US/US]; 214 Technology Innovation Center Oakdale Research Campus Iowa City, IA 52242 (US)
Inventeurs : KORETZKY, Gary, A.; (US).
CLEMENTS, James, L.; (US).
WILLIAMSON, Roger; (US)
Mandataire : HANLEY, Elizabeth, A.; Lahive & Cockfield, LLP 28 State Street Boston, MA 02109 (US)
Données relatives à la priorité :
09/013,687 26.01.1998 US
Titre (EN) NON-HUMAN ANIMAL HAVING A FUNCTIONALLY DISRUPTED SLP-76 GENE
(FR) ANIMAL NON HUMAIN POSSEDANT UN GENE SLP-76 A DISRUPTION FONCTIONNELLE
Abrégé : front page image
(EN)A non-human animal having somatic and germ cells in which at least one allele of an endogenous SLP-76 gene is functionally disrupted is provided. The animal may be heterozygous or, more preferably, homozygous for the SLP-76 gene disruption and is preferably a mouse. In homozygous animals, the percentage of peripheral T cells is substantially decreased compared to wildtype animals, whereas the percentage of B cells and macrophages in the periphery is substantially normal, indicating that SLP-76 disruption causes a profound block in T cell development. The animals of the invention can be used, for example, as controls to evaluate the efficacy of SLP-76 inhibitors and to identify disease conditions that can be treated with SLP-76 inhibitors. A transgenic non-human animal having a functionally disrupted endogenous SLP-76 gene but which has been reconstituted with an exogenous SLP-76 transgene (e.g., a human SLP-76 gene or a SLP-76 gene whose expression in targeted to a particular cell population) is also provided. An animal that has been reconstituted with a human SLP-76 gene can be used to identify agents that modulate human SLP-76 $i(in vivo). Nucleic acid constructs for functionally disrupting an endogenous SLP-76 gene in a host cell, recombinant vectors including the nucleic acid construct, and host cells into which the nucleic acid construct has been introduced are also encompassed by the invention.
(FR)L'invention concerne un animal non humain possédant des cellules somatiques et germinales dans lesquelles au moins un allèle de gène SLP-76 endogène a une disruption fonctionnelle. L'animal peut être hétérozygote ou, de préférence, homozygote quant à la disruption du gène SLP-76, et il s'agit de préférence d'une souris. Chez les animaux homozygotes, le pourcentage de cellules T périphériques est sensiblement diminué par rapport aux animaux de type sauvage, alors que le pourcentage des cellules B et macrophages à la périphérie est sensiblement normal, prouvant que la disruption du gène SLP-76 bloque profondément le développement des cellules T. Les animaux considérés peuvent être utilisés, par exemple, comme témoins pour évaluer l'efficacité des inhibiteurs de SLP-76 et pour identifier les états pathologiques susceptibles d'être traités au moyen desdits inhibiteurs. L'invention concerne également un animal non humain transgénique ayant un gène SLP-76 endogène à disruption fonctionnelle, mais reconstitué avec un transgène SLP-76 exogène (par exemple, gène SLP-76 humain ou gène SLP-76 dont l'expression est ciblée sur une population de cellules particulière). En outre, l'invention concerne un animal reconstitué avec un gène SLP-76 humain susceptible d'être utilisé pour identifier des agents qui modulent le gène SLP-76 $i(in vivo). Enfin, l'invention concerne des constructions d'acides nucléiques permettant d'occasionner la disruption fonctionnelle de gène SLP-76 endogène dans une cellule hôte, ainsi que des vecteurs de recombinaison renfermant les constructions susmentionnées, et des cellules hôtes dans lesquelles on introduit ce type de construction.
États désignés : AU, CA, JP.
Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, CH, CY, DE, DK, ES, FI, FR, GB, GR, IE, IT, LU, MC, NL, PT, SE).
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)