Traitement en cours

Veuillez attendre...

PATENTSCOPE sera indisponible durant quelques heures pour des raisons de maintenance le samedi 31.10.2020 à 7:00 AM CET
Paramétrages

Paramétrages

Aller à Demande

1. WO1992018859 - PROCEDE ET DISPOSITIF POUR DETECTER DES SUBSTANCES DANS UNE SUBSTANCE AMBIANTE, EN PARTICULIER POUR DETECTER DES AGENTS DE COMBAT CHIMIQUES

Numéro de publication WO/1992/018859
Date de publication 29.10.1992
N° de la demande internationale PCT/DE1991/000295
Date du dépôt international 09.04.1991
CIB
G01N 27/66 2006.01
GPHYSIQUE
01MÉTROLOGIE; TESTS
NRECHERCHE OU ANALYSE DES MATÉRIAUX PAR DÉTERMINATION DE LEURS PROPRIÉTÉS CHIMIQUES OU PHYSIQUES
27Recherche ou analyse des matériaux par l'emploi de moyens électriques, électrochimiques ou magnétiques
62en recherchant l'ionisation des gaz; en recherchant les décharges électriques, p.ex. l'émission cathodique
64Utilisation de l'onde ou de la radiation des particules pour ioniser un gaz, p.ex. dans une chambre d'ionisation
66et mesure de l'intensité ou de la tension électriques
CPC
G01N 27/66
GPHYSICS
01MEASURING; TESTING
NINVESTIGATING OR ANALYSING MATERIALS BY DETERMINING THEIR CHEMICAL OR PHYSICAL PROPERTIES
27Investigating or analysing materials by the use of electric, electro-chemical, or magnetic means
62by investigating the ionisation of gases; by investigating electric discharges, e.g. emission of cathode
64using wave or particle radiation to ionise a gas, e.g. in an ionisation chamber
66and measuring current or voltage
Déposants
  • BRUKER-SAXONIA ANALYTIK GMBH [DE]/[DE] (AllExceptUS)
  • DÖRING, Hans-Rüdiger [DE]/[DE] (UsOnly)
  • HARTMANN, Eberhard [DE]/[DE] (UsOnly)
Inventeurs
  • DÖRING, Hans-Rüdiger
  • HARTMANN, Eberhard
Mandataires
  • WITTE, Alexander
Données relatives à la priorité
Langue de publication allemand (DE)
Langue de dépôt allemand (DE)
États désignés
Titre
(DE) VERFAHREN UND VORRICHTUNG ZUM NACHWEISEN VON MESSUBSTANZEN IN EINER UMGEBUNGSSUBSTANZ, INSBESONDERE ZUM NACHWEISEN GASFÖRMIGER KAMPFSTOFFE IN UMGEBUNGSLUFT
(EN) METHOD AND DEVICE FOR DETECTING SUBSTANCES IN AN AMBIENT SUBSTANCE, IN PARTICULAR FOR DETECTING CHEMICAL WARFARE AGENTS
(FR) PROCEDE ET DISPOSITIF POUR DETECTER DES SUBSTANCES DANS UNE SUBSTANCE AMBIANTE, EN PARTICULIER POUR DETECTER DES AGENTS DE COMBAT CHIMIQUES
Abrégé
(DE)
Ein Verfahren und eine Vorrichtung dienen zum Nachweisen von Meßsubstanzen (A, B) in einer Umgebungssubstanz, insbesondere zum Nachweisen gasförmiger Kampfstoffe in Umgebungsluft. Zunächst werden aus einer Reaktionssubstanz (Umgebungsluft, H2O) leichte Reaktionsionen (O2-, H+ mit H2O-Clustern) erzeugt und diese dem Gemisch (32) aus Meßsubstanz (A, B) und Umgebungssubstanz zugefügt. Dabei lagern sich Reaktionsionen (O2-, H+ mit H2O-Clustern) in einer Meßkammer (10) in räumlich inhomogener Verteilung an schwere Moleküle (MA, MB) der Meßsubstanz (A, B) zur Bildung von Quasi-Molekülionen (MA-, MB+). In der Meßkammer (10) wird ein zeitvariantes und um eine Nullinie alternierendes elektrisches Feld einer vorbestimmten Grundfrequenz und Amplitude erzeugt. Der sich infolge des elektrischen Feldes einstellende Quasi-Molekülionenstrom wird gemessen und das Meßsignal ausgewertet. Zum Unterscheiden einer ersten Meßsubstanz (A) von einer gleichzeitig in der Umgebungssubstanz anwesenden zweiten Meßsubstanz (B) wird zunächt in einem Vorversuch für eine definierte Meßkammer (10) die Abhängigkeit des Quasi-Molekülionenstromes von der Grundfrequenz, der Amplitude sowie einer Asymmetrie des zeitlichen Verlaufes der elektrischen Feldstärke zur Nullinie jeweils isoliert für die erste (A) sowie für die zweite (B) Meßsubstanz bestimmt. Alsdann wird eine erste Messung des Gemisches (32) bei einer ersten Asymmetrie und nachfolgend eine zweite Messung des Gemisches (32) bei einer zweiten Asymmetrie ausgeführt. Die Meßsignale beider Messungen werden logisch verknüpft.
(EN)
The invention concerns a method and a device for detecting substances (A, B) in an ambient substance, in particular for detecting chemical warfare agents in the ambient air. First, light reaction ions (02-, H+ with H2O clusters) are generated in a reaction substance (ambient air, H2O) and added to the mixture of substance (A, B) and ambient substance. Reaction ions (O2-, H+ with H2O clusters) are deposited in a measurement chamber (10) in a spatially non-uniform distribution of heavy molecules (MA, MB) of the substance (A, B) to form quasi-molecule ions (MA-, MB+). A time-variant electric field of predetermined basic frequency and predetermined amplitude which alternates about a zero line is generated in the measurement chamber (10). The quasi-molecule ion stream established due to the electric field is measured and the measurement signal evaluated. To distinguish a first substance (A) from a second substance (B) present at the same time in the ambient substance, a preliminary test is first carried out for a particular measurement chamber (10) to determine the dependence of the quasi-molecule ion stream on the basic frequency, and both the amplitude and asymmetry of the variation with time of the electric field strength about the zero line are separately derived for the first (A) and for the second (B) substance. A first measurement is then carried out on the mixture (32) at a first asymmetry, followed by a second measurement on the mixture (32) at a second asymmetry. The measurement signals of the two measurements are logically combined.
(FR)
L'invention concerne un procédé et un dispositif pour détecter des substances (A, B) dans une substance ambiante, en particulier pour détecter des agents chimiques de combat dans l'air ambiant. Selon ledit procédé, des ions de réaction légers (O2-, H+ avec des groupes H2O) sont générés dans une substance de réaction (air ambiant, H2O) et ajoutés au mélange se composant de la substance (A, B) et de la substance ambiante. Des ions de réaction (O2-, H+ avec des groupes H2O) se déposent dans une chambre de mesure (10) en une répartition spatialement non uniforme de molécules lourdes (MA-, MB+) de la substance (A, B) pour former des ions de quasi-molécules (MA-, MB+). Un champ électrique à variations dans le temps de fréquence de base et d'amplitude prédéterminées, qui alterne autour d'une ligne zéro, est généré dans la chambre de mesure (10). Le courant d'ions de quasi-molécules dû au champ électrique est mesuré et le signal de mesure obtenu est évalué. Pour distinguer une première substance (A) d'une seconde substance (B) présentes au même moment dans la substance ambiante, unessai préliminaire est d'abord exécuté pour une chambre de mesure définie (10) afin de déterminer la dépendance du courant d'ions de quasi-molécules par rapport à la fréquence de base, et à la fois l'amplitude et l'asymétrie de la variation dans le temps de l'intensité du champ électrique autour de la ligne zéro sont déterminées, de façon séparée, pour la première (A) et la seconde (B) substances. Une première mesure concernant le mélange (32) est alors effectuée au niveau d'une première asymétrie, cette mesure étant suivie d'une seconde mesure relative audit mélange (32), au niveau d'une seconde asymétrie. Les signaux de mesure résultant de ces deux mesures sont combinés logiquement.
Également publié en tant que
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international