Traitement en cours

Veuillez attendre...

Paramétrages

Paramétrages

Aller à Demande

1. WO1990014669 - GENERATION D'ENERGIE PAR FUSION

Numéro de publication WO/1990/014669
Date de publication 29.11.1990
N° de la demande internationale PCT/SE1990/000320
Date du dépôt international 14.05.1990
Demande présentée en vertu du Chapitre 2 17.12.1990
CIB
G21B 3/00 2006.1
GPHYSIQUE
21PHYSIQUE NUCLÉAIRE; TECHNIQUE NUCLÉAIRE
BRÉACTEURS DE FUSION
3Réacteurs de fusion nucléaire à basse température, p.ex. réacteurs de fusion dite froide
CPC
G21B 3/00
GPHYSICS
21NUCLEAR PHYSICS; NUCLEAR ENGINEERING
BFUSION REACTORS
3Low temperature nuclear fusion reactors, e.g. alleged cold fusion reactors
Y02E 30/10
YSECTIONAL TECHNOLOGIES SPANNING OVER SEVERAL SECTIONS OF THE IPC; TECHNICAL SUBJECTS COVERED BY FORMER USPC CROSS-REFERENCE ART COLLECTIONS [XRACs] AND DIGESTS
02TECHNOLOGIES OR APPLICATIONS FOR MITIGATION OR ADAPTATION AGAINST CLIMATE CHANGE
EREDUCTION OF GREENHOUSE GAS [GHG] EMISSIONS, RELATED TO ENERGY GENERATION, TRANSMISSION OR DISTRIBUTION
30Energy generation of nuclear origin
10Nuclear fusion reactors
Déposants
  • AB TEKNISK UTVECKLING EHR [SE]/[SE] (AllExceptUS)
  • HAEFFNER, Erik [SE]/[SE] (UsOnly)
Inventeurs
  • HAEFFNER, Erik
Mandataires
  • ROSENQUIST, P., O.
Données relatives à la priorité
8901798-219.05.1989SE
Langue de publication Anglais (en)
Langue de dépôt suédois (SV)
États désignés
Titre
(EN) PRODUCTION OF FUSION ENERGY
(FR) GENERATION D'ENERGIE PAR FUSION
Abrégé
(EN) By a high voltage electrical discharge, as an arc or sparks, between metal electrodes (2, 3) immersed in heavy water, D2O, free deuterons, heavy hydrogen nuclei, with high kinetic energy, are generated and accelerated against the negative electrode. The deuterons are discharged on the electrode by capturing electrons and forming atoms D and molecules D2, which are absorbed on the metal surface constituting a target for incident deuterons, whereby nuclear reactions, fusion of hydrogen nuclei, will occur. In an application of the invention the high voltage electrode (3) is inserted between the cathode (2) and the anode (13), constituting a cell for the electrolysis of heavy water. The cathode (2) and especially the surface layer will be saturated with D2 and thereby the probability for fusion reactions with deuterons generated by intermittent discharges between the cathode (2) and the high voltage electrode (3) and hitting the cathode, will be considerably increased. The released fusion energy together with the supplied electrical energy can be recovered as high pressure steam.
(FR) On génère et accélère contre l'électrode négative des deutérons libres, noyaux lourds d'hydrogène, possédant une énergie cinétique élevée, par un procédé de décharge électrique à haute tension, s'effectuant, sous forme d'arc ou d'étincelles, entre des électrodes métalliques (2, 3) immergées dans de l'eau lourde, D2O. On décharge les deutérons sur l'électrode en captant des électrons et en créant des atomes D et des molécules D2. Lesdits atomes et molécules sont absorbés sur la surface du métal, présentant ainsi une cible à des deutérons incidents, de manière à réaliser des réactions nucléaires et une fusion de noyaux d'hydrogène. Dans une réalisation, l'électrode à haute tension (3) est installée entre la cathode (2) et l'anode (13), créant ainsi une cellule pour l'électrolyse de l'eau lourde. La cathode (2) et, plus particulièrement, la couche superficielle seront saturées de D2, ce qui augmente considérablement la probabilité pour des réactions à fusion des deutérons générés par des décharges, s'effectuant par intervalles, entre la cathode (2) et l'électrode à haute tension (3), et heurtant ladite cathode. On peut récupérer, sous forme de vapeur à haute pression, l'énergie de fusion ainsi déclenchée, ainsi que l'énergie électrique d'alimentation.
Documents de brevet associés
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international