Traitement en cours

Veuillez attendre...

PATENTSCOPE sera indisponible durant quelques heures pour des raisons de maintenance le mardi 25.01.2022 à 9:00 AM CET
Paramétrages

Paramétrages

Aller à Demande

1. WO1986005015 - CONTROLEUR DE MICROPROGRAMMES

Numéro de publication WO/1986/005015
Date de publication 28.08.1986
N° de la demande internationale PCT/AU1986/000041
Date du dépôt international 19.02.1986
CIB
G06F 9/26 2006.1
GPHYSIQUE
06CALCUL; COMPTAGE
FTRAITEMENT ÉLECTRIQUE DE DONNÉES NUMÉRIQUES
9Dispositions pour la commande par programme, p.ex. unités de commande
06utilisant des programmes stockés, c. à d. utilisant un moyen de stockage interne à l'équipement de traitement de données pour recevoir ou conserver les programmes
22Aménagements de microcommande ou de microprogramme
26Formation de l'adresse de la micro-instruction suivante
CPC
G06F 9/267
GPHYSICS
06COMPUTING; CALCULATING; COUNTING
FELECTRIC DIGITAL DATA PROCESSING
9Arrangements for program control, e.g. control units
06using stored programs, i.e. using an internal store of processing equipment to receive or retain programs
22Microcontrol or microprogram arrangements
26Address formation of the next micro-instruction
262Arrangements for next microinstruction selection
264Microinstruction selection based on results of processing
267by instruction selection on output of storage
Déposants
  • MAGELLAN CORPORATION (AUSTRALIA) PTY. LTD. [AU]/[AU] (AllExceptUS)
  • BROOKS, David, R. [GB]/[AU] (UsOnly)
  • O'SULLIVAN, Daniel, S. [AU]/[AU] (UsOnly)
Inventeurs
  • BROOKS, David, R.
  • O'SULLIVAN, Daniel, S.
Mandataires
  • EDWD. WATERS & SONS
Données relatives à la priorité
PG 938320.02.1985AU
Langue de publication Anglais (en)
Langue de dépôt anglais (EN)
États désignés
Titre
(EN) MICROPROGRAM CONTROLLER
(FR) CONTROLEUR DE MICROPROGRAMMES
Abrégé
(EN) A microprogram controller having a memory to store instructions at specified addresses, a register (R) to hold a current instruction including the address in the memory of the following instruction, an arithmetic logic unit (ALU) to execute the current instruction and thereby manipulating external data as well as altering the choice of following instruction wherein the memory is divided into two banks (A, B) and the output (each said output being a possible following instruction) of each memory bank is presented to a first multiplexer (M1) which is connected to the register (R), and providing a second multiplexer (M2) to simultaneously with the execution of the current instruction receive as input any number of various conditions (including ''1'' and ''0'') one at a time, developed by the arithmetic logic unit (ALU) and to develop a binary output to determine which of the following instructions at the first multiplexer (M1) is loaded into the register (R) to be next executed. The majority of conditional jump functions are, in fact, two-way decisions, i.e. IF (something) THEN DO (this) OTHERWISE DO (that). The new architecture is designed to optimise this type of decision. A LITERAL register is added to enable the microprogram to supply literal values to the arithmetic logic unit (ALU) at certain times.
(FR) Un contrôleur de microprogrammes possède une mémoire pour stocker des instructions à des adresses spécifiées, un registre (R) de maintien d'une instruction courante comprenant l'adresse dans la mémoire de l'instruction suivante, une unité logique arithmétique (ALU) pour exécuter l'instruction courante et ainsi manipuler les données extérieures et modifier le choix de l'instruction suivante. La mémoire est divisée en deux bancs (A, B) et la sortie (chaque sortie étant une instruction suivante possible) de chaque banc de mémoire est présentée à un premier multiplexeur (M1) qui est connecté au registre (R), et un second multiplexeur (M2) pour recevoir comme entrée, simultanément à l'exécution de l'instruction courante, tout nombre de conditions diverses (y compris ''1'' et ''0'') un à la fois, développé par l'unité logique arithmétique (ALU) et pour développer une sortie binaire de manière à déterminer laquelle des instructions suivantes au niveau du premier multiplexeur (M1) est chargée dans le registre (R) et doit être la suivante à exécuter. La majorité des fonctions de saut conditionnelles sont, en fait des décisions à deux possibilités, c'est-à-dire SI (quelque chose) ALORS FAIRE (ceci) AUTREMENT FAIRE (cela). La nouvelle architecture est conçue pour optimiser ce type de décision. Un registre LITTERAL est ajouté pour permettre aux microprogrammes d'alimenter l'unité logique arithmétique (ALU) en valeurs littérales à certains moments.
Related patent documents
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international