Traitement en cours

Veuillez attendre...

Paramétrages

Paramétrages

1. WO1980001757 - RAQUETTE DE JEU

Note: Texte fondé sur des processus automatiques de reconnaissance optique de caractères. Seule la version PDF a une valeur juridique

RAQUETTE DE JEU

La presente invention a pour objet une raquette de jeu constituee par un cadre et un cordage, par exemple une raquette de tennis, de squash.
On connait des raquettes de ce type dans lesquell es le cordage traverse des trous menages dans le cadre ou est tendu sur un fil de metal plie en zig-zag.
Dans les raquettes de ce type, les cordages ne presentent pas une mobil ite süffisante pour epouser la forme de la balle au moment des impacts. Pour reussir ses coups, le joueur doit frapper les balles exactement au milieu de la raquette ä l'endroit oü l'elasticite du cordage est maximum.
L' invention a pour objet une raquette de jeu comprenant un cadre et un cordage qui n'impose plus cette condition.
Cette raquette est caracterisee par le fait qu'elle comprend des poulies montees sur le cadre et sur lesquelles le cordage est tendu.

Dans ces conditions, le cordage presente ύne elastfcite uniforme de teile facon q u ' i l epouse toujours la forme de la balle que! que soit le point d'impact.

Le dessin ci-annexe represente schematiquement et ä titre d'exemples une forme d'execution de l'objet de l'invention et des variantes.
La figure 1 est une vue en plan de la forme d'execution, en l'occurence une raquette de tennis.
La figure 2 est une vue en coupe d'un detail par la ligne II-II de la figure 1.
La figure 3 est une vue en coupe par la ligne III-III de la figure 2.

La figure 4 est une vue en coupe d'un autre detail par la ligne IV-IV de la figure 1.
La figure 5 est une vue en coupe par la ligne V-V de la figure 4.

La figure 6 est une vue semblable ä la figure 2 d'une variante.
La figure 7 est une vue en coupe par la ligne VII-VII de la figure 6.

La figure 8 est une vue en coupe axiale d'un des deux dispositifs de tension du cordage.
La figure 9 est une vue en coupe analogue ä la figure 2 d'une seconde variante.
La figure 10 est une vue en coupe analogue ä la figure 4 de cette seconde variante.
La raquette de tennis representee aux figures 1 ä 5 et 8 est constituee par un cadre 10, en bois, en metal ou en matiere plastique, sur lequel est tendu un cordage 11 en nylon par exemple.
Ce cordage 11 se compose de deux fils 12 et 13 formant respectivement un reseau longitudinal et un reseau transversal entrecroises.
Ces fils sont fixes ä l'une de leurs extremites ä un piton 14, respectivement 15 et ä leurs secondes extremites ä des dispositifs de tension 16-17. Entre leurs extremites, les fils passent sur des poulies de renvoi 18 et 19 en matiere anti-friction montees sur le cadre 10.

Ces poulies pivotent sur des axes 20 Supportes par des etriers 21 encastres sur le pourtour du cadre 10.
Les poulies 18 sont simples car elles n'interessent individuellement qu'un des deuxrέseaux. Quant aux poulies 19, au nombre de quatre, elles sont doubl es, c'est-ä-dire formees de deux poulies independantes superposees; elles sont situees aux quatre points des deux reseaux ou des poulies simples auraient du etre placees l'une au dessus de l'autre.

La cadre 10 presente sur son pourtour intεrieur des evidements 22 dans lesquels les poulies 18 et 19 sont partiellement logees et il est renforce par une ceinture metallique 23.
Les deux dispositifs de tension 16 et 17 qui permettent des reglages independants des tensions des deux fils 12 et 13 formant les deux reseäux sont constitues chacun (figure 8) par un support 24 fixe sur le cadre 10 au moyen de rivets 30, par une vis de tension 25 percee d'un trou longitudinal dans lequel passe l'extremite du fil correspondant et vissee dans un taraudage du support 24, par une douille en materiau anti-friction 26 engagee avec un certain jeu dans un logement manage dans la tete de la vis 25 et dans laquelle est emprisonne un noeud forme ä l'extremite du fil, par un contre-ecrou 27, et par un sabot de frottement 28.
Le reglage de la tension s'opere en debloquant le contre-ecrou 27, en vissant ou devissant la vis 25 dans le support 24, Operation au cours de laquelle la douille 26 reste immobile de sorte que le fil ne vrille pas, puis lorsque la tension voulue est obtenue, en bloquant le contreecrou 27.
Dans la Variante representee aux figures 6 et 7, on a remplace les poulies 18 par des paires de poulies 29, de petits diametres, distantes d'un Intervalle tel que les lignes adajacentes des fils soient equidistantes. Les poulies doubles 19 qui n'ont pas ete representees dans cette Variante seront realisees en remplaςant les poulies 29 dans chaque paire par deux poulies de meme type superposees comme dans la figure 4.
Enfin dans la Variante representee aux figures 9 et 10, le cadre 10 est un.profile metallique en"8"et les etriers 21 sont directement rives sur le cadre.
Les raquettes decrites ci-dessus presente des cordages d'egale elasticite, c'est-ä-dire qu'elles permettent la meilleure frappe de balle quelle que soit le lieu de l'impact et cela contrairement aux raquettes conventionnelles dans lesquelles la balle doit toujours etre frappee au centre du cordage.

L' invention n'est evidemment pas limitee aux formes de realisation representees au dessin et decrites ci-dessus.
En particulier le cordage pourrait etre constitue par un seul fil formant les deux reseaux et dans ce cas il n'y aurait evidemment qu'un seul dispositif de tension.
En outre la circulation du ou des fils formant le cordage pourrait etre differente.