Traitement en cours

Veuillez attendre...

Paramétrages

Paramétrages

1. WO2015171619 - SURVEILLANCE DES POTENTIELS ÉVOQUÉS SOMATOSENSORIELS (PESS) POUR LE SYNDROME DES LOGES

Numéro de publication WO/2015/171619
Date de publication 12.11.2015
N° de la demande internationale PCT/US2015/029254
Date du dépôt international 05.05.2015
CIB
A NÉCESSITÉS COURANTES DE LA VIE
61
SCIENCES MÉDICALE OU VÉTÉRINAIRE; HYGIÈNE
B
DIAGNOSTIC; CHIRURGIE; IDENTIFICATION
5
Mesure servant à établir un diagnostic; Identification des individus
05
Mesure pour établir un diagnostic au moyen de courants électriques ou de champs magnétiques
A61B 5/05 (2006.01)
CPC
A61B 5/0022
A61B 5/0484
A61B 5/4519
A61B 5/6828
A61B 5/6829
G16H 40/67
Déposants
  • WAKE FOREST UNIVERSITY HEALTH SCIENCES [US/US]; Medical Center Boulevard Winston-Salem, NC 27157, US
Inventeurs
  • HUTCHINSON, Ian; US
  • SEYLER, Thorsten, M.; US
  • O'DONOVAN, Cormac; US
  • KOMAN, L., Andrew; US
Mandataires
  • ROTHSCHILD, Cynthia, B.; US
Données relatives à la priorité
61/988,39105.05.2014US
Langue de publication anglais (EN)
Langue de dépôt anglais (EN)
États désignés
Titre
(EN) MONITORING SOMATOSENSORY EVOKED POTENTIALS (SSEPs) FOR COMPARTMENT SYNDROME
(FR) SURVEILLANCE DES POTENTIELS ÉVOQUÉS SOMATOSENSORIELS (PESS) POUR LE SYNDROME DES LOGES
Abrégé
(EN)
Described herein is the use of longitudinal/continuous somatosensory evoked potentials (SSEPs) for monitoring e.g., lower and upper limb nerves as a surrogate measure of compartment status in patients at high risk for developing compartment syndrome or manifesting for diagnosis of chronic compartment syndrome. Therein, a novel, non-invasive or minimally invasive telemedicine approach to monitoring compartment status is achieved where compression of the nerve within the affected compartment is detected using both individualized threshold values and rate of change increments.
(FR)
L'invention concerne l'utilisation de potentiels évoqués somatosensoriels longitudinaux/continus (PESS) pour surveiller, par exemple, les nerfs des membres inférieurs et supérieurs comme mesure substitut de l'état des loges chez des patients présentant un risque élevé de développer le syndrome des loges ou manifestant un diagnostic du syndrome chronique des loges. On obtient ainsi une nouvelle approche de télémédecine non invasive ou peu invasive pour surveiller l'état des loges, qui détecte la compression du nerf dans la loge touchée à l'aide, à la fois, de valeurs seuils individualisées et d'incréments de vitesse de changement.
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international