PATENTSCOPE no estará disponible unas pocas horas por motivo de mantenimiento en martes 19.11.2019 en 16:00 CET
Colecciones nacionales e internacionales de patentes
Parte del contenido de esta aplicación no está disponible en este momento.
Si esta situación persiste, contáctenos aComentarios y contacto
1. (WO1979000143) NEW FITTINGS ARRANGEMENT FOR VEHICLES
Nota: Texto obtenido mediante procedimiento automático de reconocimiento óptico de caracteres.
Solo tiene valor jurídico la versión en formato PDF
R E V E N D I C A T I O N S
1. Disposition d'aménagement de tous véhicules, notamment d'une voiture de chemin de fer, équipés de "blocs de sièges superposés" soit semi-couchés de relaxation soit couchés plans, caractérisée en ce que ledit véhicule, avec ses dits "blocs" et ses divers auxiliaires d'aménagement, comprend un "couloir unique de circulation", continu, périphérique, en forme de cadre sensiblement rectangulaire très allongé composé notamment de deux longues branches longitudinales, "couloir unique" desservant tous les "éléments constitutifs" de l'aménagement, et dont le "contour externe" continu est bordé directement par les portes d'accès du véhicule et par ses fenêtres ou analogues, tandis que le "contour interne" également continu délimite et enserre un "ensemble longitudinal" compact très allongé comprenants les dits "blocs de sièges superposés", une partie au moins des "rangements de bagages", les toilettes, les armoires d'appareillages, avec accès libre à chacun de ces "éléments constitutifs". 2. Disposition selon la revendication 1, caractérisée en ce que les dits "blocs de sièges superposés" dudit ensemble forment une suite longitudinale dans laquelle les sièges sont disposés longitudinalement, ces "blocs" successifs s'imbriquant longitudinalement et légèrement, chacun dans le suivant dans les régions frontales des têtes et pieds, de sorte que le pourtour commun à deux blocs successifs est, vu en plan et à chaque étage, une ligne sinueuse contournant les dits têtes et pieds.
5. Disposition selon l'une des revendications 1 ou 2, caractérisée en ce que chacun desdits blocs de sièges longitudinaux étant divisé en deux demi-blocs latéraux bordés par lesdites "branches longitudinales", celle-ci sont pourvues, face à chaque demi-bloc, d'une échelle télescopique articulée, pivotant autour d'un axe horizontal, et à deux positions, l'une permanente de repos en retrait contre le flanc externe du véhicule, l'autre occasionnelle et avancée pour accéder aux étages supérieurs du demi-bloc considéré, avec des moyens de rappel automatique et instantané vers ladite position de repos dès que l'échelle est libérée du poids de son emprunteur, ces déplacements de l'échelle étant facilités par des roulettes montées sur ressorts, faisant saillie sous les pieds de l'échelle, mais escamotables sous le poids dudit emprunteur.
4. Disposition selon l'une quelconque des revendications 1 à 3, caractérisée en ce que les parois latérales des toilettes de préfé rence jumelles, et leursportes, sont cylindriques, etsans autre épaisseur qur celle de la tôle elle-même.
5. Disposition selon l'une des revendications 1 à 4, caractérisée en ce que des rangements hauts de bagages sont agencée dans les voûtes latérales au dessus desdites "branches longitudinales" du couloir périphérique, et accessibles par lesdites échelles complétées 4e poignées hautes fixées sur lesdites voûtes, ces rangement hauts laissant dégagé le passage entre les deux sangles de sécurité de chaque demi-bloc.
6. Disposition selon l'une quelconque des revendications 1 à 5,
caractérisée en ce que la hauteur du deuxième étage de chaque demibloc est d'environ 82 cm, soit le maximum compatible encore avec l'accès sans échelle, cependant que le premier étage est également à une hauteur maximum, de 35 cm environ, qui donne encore une
aisance suffisante à son occupant, tout en réservant un volume
maximum aux bagages logés sous ce premier étage.
7. Disposition selon la revendication 3, caractérisée en ce que
les pieds de ladite échelle ont un profil à double coude pour contourner en position de repos un gainage bas ou analogue, ses dites roulettes gardant ainsi un roulement plan horizontal qui facilite le mouvement automatique de retrait précité.
8. Disposition selon l'une quelconque des revendications 1 à 7, caractérisée en ce que des strapontins rabattables de diversion sont disposés contre les flancs extérieurs des branches de couloir du véhicule de chaque cδté desdites échelles, le coin de strapontin opposé à ladite échelle .étant arrondi en quart de cercle pour faciliter le pivotement sur place de l'occupant restant assis.
9. Disposition selon l'une quelconque des revendications 1 à 5, caractérisée en ce que, sur le bord externe de chaque siège de relaxation précité, est fixée par. ses deux extrémités une "bande-accoudoir" doublement galbée et dont la fixation de l'une de ses extrémités se fait par l'intermédiaire d'un ressort à course limitée.
10. Disposition selon l'une quelconque des revendications 1 à 4, caractérisée en ce que deux signes lumineux, l'un plus latéral et l'autre plus central (par exemple, deux flèches lumineuses respectivement verticale et horizontale), placés au fond et en haut de chacune des quatre extrémités desdites "branches longitudinales", signalent l'occupation des deux toilettes proches, du même bord ou du bord opposé respectivement.
11. Disposition selon l'une quelconque des revendications 1 à 4,

OMPI caractérisée en ce que des tableaux verticaux permanents sont affichés: les uns à l'extérieur du véhicule près des portes, les autres sur les faces d'extrémités dudit "ensemble" intérieur au dit "couloir unique", ces tableaux indiquant à l'arrivant au moyen de deux flèches, dans quelle branche de couloir se trouve sa place numérotée.

12. Disposition selon l'une quelconque des revendications 1 à 4, caractérisée en ce que certaines portes du véhicule, notamment celles battantes, ont des poignées contenues dans leur épaisseur même, sous forme d'un barreau placé au milieu d'une petite ouverture appropriée.
13. Disposition selon l'une quelconque des revendications 1 à 3, caractérisée en ce que le dossier des sièges de relaxation peut pivoter autour d'un axe pour être redressé, cependant que la région du siège située juste en avant dudit dossier relevable, est particulièrement élastique (ou mobile), pour pouvoir se creuser momentanément sous le poids accru des fesses de l'occupant redressé.
14. Disposition selon l'une quelconque des revendications 1,2,3,13, caractérisée en ce que des tablettes rabattables sont disposées par couples "dos à dos" de part et d'autre des cloisons médianes de séparation des demi-blocs.
15». Disposition selon l'une quelconque des revendications 1 et 4, caractérisée en ce que les chauffages électriques individuels des dites toilettes jumelles, sont disposés "dos à dos" de part et d'autre de leur cloison médiane commune.