Pesquisa nas coleções internacionais e nacionais de patentes
Algum conteúdo deste aplicativo está indisponível no momento.
Se esta situação persistir, por favor entre em contato conoscoFale conosco & Contato
1. (FR2156807)
Nota: O texto foi obtido por processos automáticos de reconhecimento ótico de caracteres.
Para fins jurídicos, favor utilizar a versão PDF.
3696S
La présente invention concerne un système à structure stratifiée perfectionné conçu pour être installé dans des immeubles en vue d'une transmission d'énergie électrique d'alimentation et d'énergie porteuse de signaux sur la totalité des superficies où cette structure a été installée et, de façon plus particulière, elle a trait à des dispositifs analogues à des panneaux pouvant être raccordés en vue d'une utilisation pour former un tel système.
Les conceptions d'immeubles classiques antérieures à la présente invention assuraient la distribution de l'énergie électrique au moyen d'un système de câblage compliqué utilisant des boîtes de jonction et des prises de courant en vue d'une connexion avec des dispositifs consommant de l'énergie. Pour alimenter des appareils électriques situés en divers points sur des grandes superficies de sol libre, on incorporait dans la structure du sol et des murs pour des conduits et des canalisations destinée à contenir, les conducteurs électriques. L'accès à de telles installations permanentes était nécessaire pour monter les prises de courant nécessaires et, par conséquent, l'installation initiale de telles prises de courant et particulièrement toute réinstallation ultérieure de ces prises par suite-da. modifications apportées dans la disposition du plan d'occupation du. sol était une opération coûteuse et longue. Des problèmes similaires se posaient avec les installations de matériels de traitement de signaux tels que des téléphones, des terminaux d'ordinateurs ou des installations d'interphones. Comme tentative pour résoudre ces problèmes, on a proposé, dans le brevet TJ.S. n° 3·401.469, de réaliser un recouvrement de sol capable de transporter l'énergie d'alimentation et l'énergie porteuse de signaux qu'il est possible d'extraire en n'importe quel endroit au moyen de dispositifs de connexion du type sonde. Ceci, supprime essentiellement le besoin d'utiliser des conduits permanents dans le plancher ainsi que les autres appareils électriques nécessaires pour des - systèmes classiques de distribution d'énergie d'alimentation et d'énergie porteuse de signaux dans les immeubles.
La présente invention a créé un système é- laboré et perfectionné de structure de sol stratifiée présentant des caractéristiques particulières qui augmentent le ca- ractère pratique et de souplesse d'adaptation du moyen général
COPY 36965 de base. D'une façon générale, la présente invention a créé un système démontable de structure stratifiée constitué de panneaux préfabriqués capables d'assurer me distribution d'énergie électrique et une transmission de signaux sur toute leur superficie. Ces panneaux sont rigides ou semi-rigides, sont rendus étancbes à l'humidité et ont une résistance mécanique suffisante à la compression pour supporter les charges que supporte normalement un sol ou plancher. Des dispositifs sont prévus sur les panneaux de telle sorte qu'ils puissent être raccordés facilement de manière à former des circuits auxiliaires de toutes dimensions ou superficies appropriées. De plus, ils se prêtent facilement à une manutention en vue de leur expédition et de leur emmagasinage et leur installation peut être effectuée rapidement, avec facilité, par me main- d'oeuvre relativement non qualifiée et sans outils spéciaux. Une fois installés, les panneaux stratifiés peuvent être revêtus par m recouvrement classique comme, par exemple, un tapis ou m carrelage. Chaque panneau comporte des couches intérieures conductrices qui transportent l'énergie d'alimenta- tion électrique classique (par exemple le courant alternatif sous 110V du secteur), tandis que les couches conductrices extérieures servent de couches de mise à la terre et/ou de blindage. Les couches conductrices intérieures servent également à transporter l'énergie porteuse de signaux multiplexés qui leur est appliquée par des dispositifs appropriés. L'énergie d'alimentation électrique et l'énergie porteuse de signauc sont extraites des panneaux stratifiés par m dispositif de connexion à sonde qui pénètre dans le panneau et qui comporte des broches venant en contact avec les couches conductrices 50 appropriées. C'est pourquoi, la présente invention a pour objet l'obtention d'un système de.transport de signaux et d'énergie électrique du type "sur toute une superficie" formé par me série de panneaux qui peuvent être reliés les 55 uns aux autres en nombres et en combinaisons divers, de manière à épouser la forme d'une zone d'installation particulière.
La présente invention a encore pour objet 36965 un système de panneaux stratifiés capable de transmettre une énergie d'alimentation électrique et une énergie porteuse de signaux, ce système étant rigide ou semi-rigide structuralement et capable, de ce fait, de présenter une résistance mécanique structurale utilisable pour des sols ou planchers en plus de ses capacités de transmission.
La présente invention a encore pour objet un panneau stratifié assurant un transport d'énergie électrique et capable de supporter des charges de compression relativement élevées et concentrées.
La présente invention a encore pour objet un panneau stratifié comportant des couches internes conductrices en vue d'une transmission d'énergie d'alimentation électrique et d'énergie porteuse de signai*:et qui sont rendus efficacement étanches afin d* empêcher la pénétration de 1'humidité régnant à l'extérieur tout en empêchant aussi l'humidité interne de s'échapper en quantité importante des couches diélectriques.
La présente invention a encore pour objet un système de panneaux stratifiés pour le transport d'énergie électrique, système qui présente un haut degré de sécurité dans la transmission de l'énergie électrique et qui est & l'épreuve de chocs électriques, même si un dispositif conducteur vient à y pénétrer par inadvertance.
La présente invention a encore pour objet un panneau pour un système de distribution d'énergie porteuse de signaux et d'énergie électrique d'alimentation du type "sur toute une superficie", ce panneau présentant une force de retenue ou de fixation relativement élevée pour retenir les dispositifs de connexion à sonde installés sur le panneau. Cette caractéristique non seulement sert à maintenir les dispositifs de connexion fermement en place mais maintient également une faible résistance de contact entre les broches du dispositif de connexion et les couches conductrices du panneau.
La présente invention a encore pour objet un panneau stratifié pour un système de distribution d'énergie électrique d'alimentation, ce panneau pouvant être facilement installé et relié à d'autres panneaux similaires sans 36965 2156807 qu'il soit nécessaire d'utiliser une main-d'oeuvre non qualifiée ou des outils spéciaux,
La présente invention a aussi pour objet un panneau stratifié pour transmettre de l'énergie électrique d'alimentation et de l'énergie porteuse de signaux, ce panneau étant électriquement protégé par une couche conductrice extérieure qui enferme complètement les trajets conducteurs intérieurs destinés à la transmission d'énergie d'alimentation et d'énergie porteuse de signaux, grâce à quoi une interférence avec les dispositifs électriques extérieurs se trouve sensiblement exclue.
Les objets, avantages et caractéristiques de la présente invention apparaîtront à la lecture de la description détaillée faite ci-après en référence au dessin annexé sur lequel :
la figure 1 est une vue en perspective montrant me installation de panneaux stratifiés conforme aux moyens généraux de la présente invention, des parties étant représentées schématiquement ; la figure 2 est me vue en plan schématique d'un système de panneaux stratifiés conforme à la présente invention et montrant une configuration de surface typique avec des circuits auxiliaires ; la figure 5 est me vue en perspective d'm panneau stratifié conforme à la présente invention ; la figure 4 est me vue en coupe partielle agrandie faite par 4-4 et montrant me des parties marginales du panneau de la figure 5 ; la figure 5A est me vue en perspective partielle et agrandie faite par 5A-5A de la figure 3 et montrant m dispositif d'interconnexion marginal pour le panneau stratifié ; la figure 5B est me vue en coupe faite par 5B-5B de la figure 5A ; la figure 6 est me vue partielle en élévation et en coupe montrant deux panneaux réunis dans me section de panneaux stratifiés et m dispositif de connexion à sonde installé dans l'un des panneaux ; la figure 7 est me vue en coupe agrandie 36965 montrant une des broches du dispositif de connexion à sonde installé à l'intérieur du panneau, cette vue étant faite par 7-7 de la figure 6 ; la figure 8 est une vue en coupe de la broche du dispositif de connexion à sonde faite par 8-8 de la figure 7 ; et la figure 9 est une vue de dessus du dispositif de connexion à sonde. 9ur la figure 1, on a représenté l'instal- lation de panneaux stratifiés conformes à la présente invention telle qu'elle apparaîtrait dans un immeuble à bureaux classique où des voies d'acheminement d'énergie d'alimentation électrique et de signaux doivent être assurées sur une zone de sol de grande superficie. Comme illustré, une telle zone, formée par plusieurs panneaux, peut contenir un certain nombre de bureaux 12 et chaque bureau peut supporter une machine à écrire électrique, une machine à additionner électrique, une lampe ou tout autre appareil électrique 14. De plus, chaque bureau peut aussi supporter vin téléphone ou tout autre dispositif 16 de transmission et de réception de signaux ou de données. La présente invention constitue un moyen permettant d'installer initialement ces appareils et les dispositifs de transmission de signaux facilement et commodément ou de les changer d'emplacement quand il faut procéder à des modifi- cations inévitables de la disposition globale du bureau. Bien que l'on ait représenté sur la figure 1 une disposition de bureau commercial dans un immeuble pour illustrer une installation typique du système de panneaux stratifiés de la présente invention, il va de soi que le système peut également être appliqué à d'autres installations telles que des écoles, des foyers domestiques, des grands magasins et tout autre type d'installation ou la distribution d'énergie d'alimentation électrique et/ou d'énergie porteuse de signaux:est nécessaire. Dans la plupart des installations, un tapis ou un revêtement de sol classique peuvent être disposés sur les panneaux après que ceux-ci ont été installés.
Comme représenté sur la figure 2, les panneaux 10 du système de la présente invention sont disposés bord contre bord, plusieurs panneaux étant reliés en groupes C^, Cg, Cj, etc., de manière à former des circuits auxiliaires 36965 6 2156807 séparés couvrant différentes zones, les groupes peuvent être isolés électriquement les uns des autres, de telle sorte que chaque groupe ou circuit puisse être protégé séparément par des fusibles. Des panneaux de remplissage 10a peuvent être installés dans des zones qui n'exigent pas d'énergie d'alimentation électrique et d'énergie porteuse de signaux. D'une façon générale, comme représenté à la fois sur les figures 1 et 2, l'énergie d'alimentation électrique extérieure pour une installation d'un tel système est fournie à un tableau de distribution et de commande 18. A partir de ce panneau,un conducteur d'alimentation 20 est raccordé à chaque boîte de jonction d'une série de boîtes de jonction périphérique 22, 22a, 22b placées au panneau marginal de chaque groupe de panneaux ou circuits auxiliaires. Un appareil de commande et de commutation 24 servant d'interface est prévu pour recevoir des signaux extérieurs et assurer des fonctions de commutation et de commande à la fois pour les voies extérieures.et les voies intérieures d'acheminement de signaux . Les informations contenues dans les signaux en provenance de cet appareil sont appliquées par l'intermédiaire d'un cêble de transmission approprié 23 et se superposent sur le conducteur d'alimentation à l'intérieur des diverses boîtes de jonction périphériques 22, 22a, etc. Ainsi, l'énergie d'alimentation électrique ainsi que l'énergie transporteuse de signaux sont appliquées aix divers groupes de panneaux 10 ou circuits auxiliaires. La figure 2 illustre la caractéristique de la présente invention qui permet de former les zones ou régions 0·^, Cg, C^, etc., comprenant des nombres ou agencements différents de panneaux en tant que parties du même système. Une description plus dé- taillée d'un système pour appliquer à la fois l'énergie d'alimentation électrique et l'énergie porteuse de signaux à une assise conductrice à couches multiples est décrite dans la demande de brevet U.S. n° 185*684 déposée le 1er octobre 1971·
Comme on peut le voir sur la figure 3» chaque panneau stratifié 10 est, de préférence, rectangulaire, et présente des dimensions globales (par exemple 122 cm x 244cm) qui le rendent commode à manier, à expédier, à emmagasiner et à installer. Le panneau est constitué par une série de couches stratifiées conductrices et non conductrices qui forment nne unité composite rigide ou semi-rigide. Comme on peut le voir 36965 but la figure 4, chaque panneau 10 comporte une couche conductrice supérieure 26 et une couche conductrice inférieure 28 qui sont séparées par une couche non conductrice ou couche diélectrique 30 d'épaisseur uniforme» Les deux couches conductrices 26 et 28 sont en une matière quelconque métallique comme par exemple une tôle ou feuille de métal ou un grillage»
La demanderesse a découvert qu'une matière particulièrement efficace et souhaitable pour ce panneau est une feuille ou clinquant de cuivre ou d*aluminium ayant une épaisseur d'environ 0,013 nm à 0,13 mm.
Pour des installations exigeant une durée de vie particulièrement longue et un degré élevé de résistance à des conditions d'environnement défavorables, on peut utiliser une matière plus épaisse pour former les couches conductrices. Par exemple, on peut utiliser des tôles d'acier & faible teneur en carbone, des tôles en alliage d'aluminium ou toute autre tôle ayant une épaisseur comprise entre 0,13 mm et 0,31 mm.
Directement au-dessus de la couche conductrice supérieure se trouve une autre couche non conductrice 32 et, directement au-dessous de la couche conductrice inférieure, se trouve une couche de base 34- en matière non conductrice qui est de préférence un peu plus épaisse. Ces trois couches non conductrices 30 , 32 et 34 sont, de préférence , en une matière sensiblement incompressible et pouvant être facilement pénétrée, comme par exemple une matière plastique ou du bois appropriés · On stratifié de bois ou des panneaux de particules de bois sont des matériaux parfaitement acceptables et ils peuvent être collés aux couches conductrices 26 et 28 par pression et un adhésif approprié combinés. L'utilisation de l'un ou l'autre des matériaux précités comme support pour les couches conductrices assure l'application d'une tension mécanique radiale élevée qui se traduit par un contact de jonction à faible résistance quand le matériau est pénétré par les broches de contact d'un dispositif de connexion à sonde . Quand on utilise le matériau en feuille plus épais pour former les couches conductrices, le rôle de la matière de support qui assure une tension radiale élevée autour d'une broche de sonde devient moins critique du fait que l'élasticité de la matière 36965 2156807 conductrice elle-même assure la tension radiale élevée. les trois couches non conductrices du panneau 10 s'étendent au- delà des bords extérieurs des couches conductrices internes sur la totalité de la périphérie du panneau, de telle sorte que ces couches conductrices sont espacées des bords du panneau, vers l'intérieur. Sur le dessus de chaque panneau se trouve une 'couche conductrice 36 et sur le dessous se trouve une autre couche conductrice 3β, ces deux couches étant aussi en une tôle ou un clinquant. Four conférer une résilience et une résistance mécanique plus grandes au panneau unitaire, les couches conductrices extérieures 36 et 38 sont, de préférence, formées par le matériau en feuille plus épais (par exemple 0,13 mm à 0,30 mm). Ces couches conductrices extérieures sont reliées entre elles par une bande marginale 40 constituée par un matériau conducteur similaire qui s'étend sur la totalité du pourtour du panneau. Cette bande marginale peut être formée de toute manière appropriée comme , par exemple, par recouvrement ou chevauchement des bords.des couches conductrices supérieure et inférieure 36 et 56. Autour du panneau complet et, de ce fait, en recouvrement sur ces couches conductrices supérieure et inférieure, la demanderesse a prévu, de préférence, une couche protectrice mince mais tenace 41 d'une matière diélectrique appropriée comme un revêtement en matière plastique qui sert d'isolant durable.
Sur la périphérie de chaque panneau, la couche non conductrice supérieure 32 comporte un bord en retrait formant un épaulement 42 qui est également recouvert par la couche conductrice extérieure supérieure 36. Comme représenté sur la figure 6, cet épaulement loge une bande d'assujet- tisement et de liaison 44 servant à réunir deux panneaux adjacents dans une installation typique. Quand il est supporté par les épaulement s marginaux 42 de panneaux adjacents, cette bande de fixation et de liaison se trouve de niveau avec la surface supérieure des panneaux, les perforations espacées ménagées dans l'élément de liaison servent à recevoir des vis 46 ou tous autres dispositifs de fixation qui peuvent être fixés ou implantés dans le sol 48, servant de base de support, sous les panneaux, ce qui permet de maintenir ces derniers fermement en place. La b and? de liaison 44 est en une matière différente de celle de la chuche conductrice supérieure 36 du 36965 2156807 panneau de sorte qu'elle peut faire réagir un dispositif détecteur et que l'on peut ainsi déterminer la présence des jonctions entre panneaux cachées par un recouvrement de sol, tel qu'un tapis, dans une installation typique.. La détection de ces jonctions de panneau est nécessaire pour installer convenablement un dispositif de connexion à sonde de manière que ce dernier vienne en contact avec les couches conductrices internes.
Quand on installe un système de distribu- tion d'énergie d'alimentation et d'énergie porteuse de signaux en utilisant les panneaux 10 de la présente invention, il est nécessaire que les couches conductrices de tous les panneaux de chaque groupe soient reliées électriquement. On obtient cette interconnexion au moyen de deux connecteurs complémen- taires 5°a, et 50b placés sur le bord de chaque panneau 10, comme on peut le voir sur la figure 3 · Comme représenté en détail sur les figures 5A et 5B , on forme le connecteur 50a en enlevant une partie rectangulaire de la couche conductrice extérieure 36 sur la surface de dessous ou surface supérieure du panneau ainsi qu'une partie de même longueur de la bande marginale 40. Dans la moitié de cette zone mise à nue, on enlève une partie de la couche non conductrice de dessus 32 de manière à mettre à nue la couche conductrice supérieure 26. A l'intérieur de la moitié de la même zone d'interconnexion, on enlève à la fois la couche non conductrice de dessus 32 et la couche non conductrice intermédiaire en mime temps que la couche conductrice supérieure 26 qui se trouve entre ces deux couches, de manière à mettre à nu la couche conductrice intérieure inférieure 28. Au bord et à la surface de dessous du panneau, sur les côtés opposés du bord mis à nu, est fixé un élément à profil en U comportant des parties latérales 52 et une partie inférieure de liaison 54 qui se trouve de niveau avec la surface de dessous ou surface inférieure du panneau. Ces parties de support latérales et inférieures font saillie vers l'extérieur à partir du bord du panneau, à angle droit.
Deux pattes 56 s'étendant perpendiculairement aux parties latérales 52 sont maintenues en dessous de la bande marginale 40 une patte inférieure 58 s'étendant depuis la partie de connecteur inférieure 54 est retenue sous la couche conductrice inférieure 38, ce qui contribue à maintenir en place le 36965 2156807 connecteur. le connecteur complémentaire 501 comprend une section marginale du panneau dont on a enlevé une partie de la "bande marginale 40 sur une longueur du panneau approxi- mativement égale à la section mise à nu4 sur le connecteur 50^ Au panneau est fixé un élément saillant, en forme de U, comportant des parties latérales 60 et une partie inférieure d'interconnexion 62 qui se trouve entre ces parties latérales et de niveau avec la surface inférieure du panneau. Ici, les deux parties latérales 60 ont une section droite en forme de profilé en U avec, entre leurs parties parallèles opposées de profilé, un espace étroit dont les dimensions sont telles que les parties latérales formant pattes 52 du connecteur 50a s'y ajustent sans Jeu et assurent un bon contact électrique entre les couches conductrices extérieures 56 et 38 des panneaux adjacents qui. sont mis à la masse . La partie inférieure 62 recouvre la partie inférieure 54 quand les connecteurs sont assemblés. Comme avec le connecteur 50a , le connecteur 50b comporte des parties formant patte 64 et 66 faisant corps avec les parties latérales et inférieures qui s'étendent sous la couche conductrice extérieure 38 et la bande marginale 40 du panneau et servent à maintenir fermement en place le connecteur. Beux bandes de connexion supérieure et inférieure 68 et 70, en un matériau conducteur, sont, installées de manière à se trouver en contact avec les couches conductrices 26 et 28, respectivement, et ces bandes s’étendent vers l'extérieur à partir du bord du panneau comportant le connecteur 50b . Quand deux panneaux sont connectés, comme représenté sur la figure 5B, les extrémités extérieures des bandes de connexion 68 et 70 se trouvent de niveau contre les surfaces mise à nue des couches conductrices 26 et 28 sur la section découpée formant le connecteur 50a. Ces bandes de connexion sont maintenues fermement en place et en contact avec leurs couches conductrices respectives par deux vis 72 et 74 qui sont vissées chacune dans un 55 manchon fileté distinct 76 fixé à la face de dessous du panneau.
Quand les bandes de connexion se trouvent ainsi maintenues fermement en place entre deux panneaux adjacents, on peut utiliser un composé de scellement ou de remplis- sage isolant 78 pour remplir l'espace entre les connecteurs 36965 2156807 assemblés 50a et 50b . Une plaque-couvercle , qui peut être un prolongeant 80 de la bande de connexion 44 ou une plaqué séparée, peut être utilisée pour recouvrir et protéger les dispositifs connecteurs du panneau. Quand deux panneaux sont connectés, leurs sections de connecteurs respectives échan-
crées sont alignées et les éléments de liaison conducteurs 68 et 70 sont fixés aux couches conductrices supérieure et inférieure mises à nues 26 et 28 des deux panneaux adjacents. Une connexion de panneau utilisant les dispositifs connecteurs 50a et 50b qui viennent d’être décrits peut être effectuée de façon relativement rapide en utilisant une main-^d' oeuvre relativement peu qualifiée et convient parfaitement pour assurer une continuité de transmission à la fois d'énergie d’alimentation et d'énergie porteuse de signaux entre les panneaux.
Quand les panneaux 10 ont été installés suivant la configuration désirée sur une région du sol (ou d'un mur) on peut disposer un dispositif de connexion à sonde 84 en n'importe quel endroit du panneau et l'installer dans ce dernier. D'une façon générale, le dispositif de connexion à sonde comprend un boîtier 86 avec une embase 88 à laquelle sont fixées au moins deux broches 90 et 90a comportant des parties terminales effilées· Dans le boîtier, les extrémités su-"-1 périeures de ces broches sent reliées aux contacts dé prise classiques 92 d'énergie d'alimentatbn électrique et/ou d'éner- gie porteuse de signaux. On installe le dispositif à sonde en n'importe quel endroit en appliquant une force dirigée vers le bas qui entraîne les broches & travers les couches conductrices et non conductrices· Comme représenté sur la figure 6, le dispositif connexion à sonde est installé de façon ap- propriée» une partie conductrice 94 d'une des broches 90, s'étendant le long de la tige de ladite broche, qui porte contre la coudhe conductrice supérieure 26 laquelle est, de préférence, la couche électriquement neutre· Une partie conductrice 96, de l'autre broche 90a , située près de l'extrémité infé¬ rieure de cette broche, porte contre la couche conductrice inférieure 28 laquelle est, de préférence, la couche de "phase" de transmission d'énergie d'alimentation. Les deux broches, comme on peut le voir de façon plus détaillée sur les figures 7 et 8, sont, d'une façon gâérale, cylindriques et sont wa un 36965 2156807 métal durable. Aux extrémités supérieures des deux broches, une partie cylindrique agrandie 98 est pourvue d'un métal mis à nu de manière à former un contact de masse dans la couche de masse supérieure 36· Auxuarties conductrices 9^ et 96, le métal est également mis à nu, de sorte qu'il établit un bon contact électrique avec la matière conductrice contre laquelle il porte. Au-dessus et en dessous de ces régions conductrices, la broche est revêtue d'une matière isolante 100, par exemple des couches d'oxyde, de matière polymère, de céramique, etc.
Un petit passage 102, qui communique avec un passage transversal 104 formant orifice à l'extrémité inférieure de la broche, s'étend axialement sur la longueur de chaque broche. Ces passages sont utilisés pour introduire et répartir un agent de scellement dans le panneau 10 par l'intermédiaire des bro-
ches quand on retire le dispositif de connexion à sonde d'un endroit de l'installation. . .
La figure 6 illustre une partie de deux panneaux 10 tels qu'ils apparaissent lorsqu'ils sont installés pour constituer un système de transmission d'énergie d'a-
limentation et d'énergie porteuse de signaux selon la présente invention. Comme on peut le voir, les panneaux sont placés directement sur le sol de base 48 qui peut être du béton, du bois ou tout autre matériau. Dans certains cas, les panneaux peuvent âouer le double rôle de sous-plancher, si on les place directement sur les lambourdes ou autres structures de plancher. Quand les panneaux sont maintenus en place, par exemple par des vis ou des boulons 46, les dispositifs d'interconnexion nécessaires 30a et 30b étant installés, on peut recouvrir la surface totale des panneaux per un tapis approprié 106 ou par tout autre recouvrement de sol décoratif. Ensuite, on peut installer les dispositifs de connexion à sonde 84 aux endroits où l'énergie d'alimentation ou l'énergie porteuse de signaux est nécessaire, c'est-à-dire près des appareils ou des téléphones ou de tous autres types de dispositifs de traitement de signaux . Les broches 90 et 90a du dispositif de connexion assurent un contact électrique parfait et fiable avec leurs couches respectives 26, 28 et 36 du panneau.
Grâce à la présente invention, on peut pratiquement supprimer les canalisations de plancher destinées 36965 aux câbles électriques, et la pose de nouvelles prises de courant électrique et de télécommunication où le changement de place de ces prises consiste simplement à extraire et à installer un dispositif de connexion 84 à l'endroit désiré. II est bien entendu que la description qui précède n'a été donnée qu' à titre purement illustratif et non limitatif et que des variantes ou des modifications peuvent y Ôtre apportées sans sortir pour autant du cadre général de la présente invention tel que défini par les revendications ci-après·