国際・国内特許データベース検索
このアプリケーションの一部のコンテンツは現在ご利用になれません。
この状況が続く場合は、次のお問い合わせ先までご連絡ください。ご意見・お問い合わせ
1. (WO1998052140) METHOD AND SYSTEM FOR TRANSMITTING, OUTSIDE A NETWORK, DATA USABLE ON THE NETWORK
注意: このテキストは、OCR 処理によってテキスト化されたものです。法的な用途には PDF 版をご利用ください。

PROCEDE ET SYSTEME DE TRANSMISSION, EN DEHORS D'UN RESEAU, DE DONNEES UTILISABLES SUR LE RESEAU

L'invention concerne un procédé et un système pour transmettre, en dehors d'un réseau, d'un ordinateur à un autre ordinateur, des adresses, en particulier des adresses Internet, utilisables sur le réseau.
Il est de plus en plus fréquent d'utiliser une adresse Internet dans le cadre d'échanges d'informations. Or une telle adresse est souvent longue, et elle est difficile à mémoriser, d'autant plus que la ponctuation y revêt une importance capitale.
La transcription manuelle d'une adresse Internet est une opération délicate en raison du risque d'erreur, et souvent malcommode en raison du temps exigé pour cette transcription.
L'un des buts de l'invention est de s'affranchir de ces inconvénients en proposant un procédé et un système rapides et fiables de transmission d'adresses.
La mise en mémoire d'ordinateur d'une adresse transcrite manuellement est aussi une opération délicate en raison de la nécessité de reproduire sans erreur toutes les données contenues dans l'adresse.
Un autre but de l'invention est de proposer un procédé et un système de transmission d'adresses, qui assurent la transmission rapide fiable des adresses à un ordinateur, sans passer par une saisie manuelle de données.

A cet effet, le procédé de transmission selon l'invention est caractérisé en ce qu'il consiste :
a), à utiliser deux ordinateurs comportant chacun un dispositif d'émission et de réception de données par rayonnement ;
b). à utiliser au moins un support de données comportant un dispositif d'émission et de réception de données par rayonnement ;
c). à choisir, au moyen d'un premier des deux ordinateurs, une adresse à transmettre à un second des deux ordinateurs ;

d). à placer un support de données, mis sous tension, à proximité du premier ordinateur ;
e). à transmettre l'adresse choisie, par rayonnement, du premier ordinateur audit support de données, qui reçoit et mémorise ladite adresse choisie ; f). à placer un support de données, mis sous tension et contenant ladite adresse choisie, à proximité du second ordinateur ; et
g), à transmettre l'adresse choisie, par rayonnement, de l'un desdits supports de données au second ordinateur, qui reçoit et mémorise ladite adresse choisie
Les étapes c) à e) peuvent être répétées un certain nombre de fois pour mémoriser plusieurs adresses dans le support de données, et dans ce cas, préalablement à l'étape g), il est prévu une étape consistant à choisir, parmi la pluralité d'adresses mémorisées dans le support de données, celle des adresses qui doit être transmise au second ordinateur.
On peut utiliser les deux supports de données, l'adresse choisie étant transmise, par rayonnement, tout d'abord du premier ordinateur à un premier des deux supports de données, puis du premier support de données à un second des deux supports de données et enfin du second support de données au second ordinateur.
Le système de transmission selon l'invention est caractérisé en ce que chacun des deux ordinateurs comprend un dispositif d'émission et de réception de données par rayonnement, et en ce qu'il comporte en outre au moins un support de données muni d'un dispositif d'émission et de réception de données par rayonnement susceptible de recevoir au moins une adresse d'un desdits ordinateurs ou d'un autre support de données, et de transmettre ladite adresse audit autre ordinateur ou à un autre support de données, la transmission de l'adresse s'effectuant par rayonnement.

Selon d'autres caractéristiques :
- chaque support de données peut être constitué d'une carte portant un écran de visualisation d'une adresse mémorisée dans le support de données, un dispositif d'émission et de réception de rayonnement, et des boutons d'émission et de réception pour déclencher l'émission ou la réception de l'adresse affichée sur l'écran ;

- chaque support de données peut porter un bouton de mise en marche et d'arrêt, et des boutons de défilement vers le bas et vers le haut des adresses affichées sur l'écran ;
- le support de données est alimenté en énergie par une pile ;
- le rayonnement est un rayonnement infra-rouge.
D'autres caractéristiques ressortent de la description qui suit faite avec référence aux dessins annexés dans lesquels :
- la figure 1 est une vue de face d'une carte de communication utilisable dans le système de transmission d'adresses selon l'invention ;
- la figure 2 est une vue de dessous de la carte de la figure 1 ;
- la figure 3 est une vue de derrière de la carte de la figure 1.
Sur la figure 1, une carte 1 de communication d'adresses Internet est représentée dans un exemple particulier de réalisation. Cette carte est sensiblement du format d'une carte de crédit, de forme générale rectangulaire, et elle porte un écran de visualisation 2, par exemple à cristaux liquides.
La carte 1 porte sur sa face avant un bouton 3 de mise en marche et d'arrêt, un bouton 4 de défilement vers le bas, un bouton 5 de défilement vers le haut, et un bouton 6 de correction.
Sur la tranche, la carte 1 comporte : un bouton d'émission 7, sur le dessus, et un bouton de réception 8, sur le dessous, seul visible sur la figure 2.

Sur la face arrière, visible sur la figure 3, la carte porte un dispositif 9 d'émission et de réception, par exemple à diode infra-rouge.
De préférence, la carte contient aussi une pile d'alimentation en énergie électrique, un convertisseur de lumière pilotant la diode infra-rouge, un convertisseur analogique numérique, une mémoire à accès aléatoire, par exemple de 64 à 128 Ko (une adresse correspondant à 5 Ko au maximum) et un logiciel pour assurer le fonctionnement du système.
La carte 1 assure l'émission et la réception de données, par exemple selon la norme SIR de communication série par lumière infra-rouge. Cette norme fixe une portée de lm et un angle de 15° de manière à limiter la consommation électrique et le coût des composants. Le débit de transmission est compris entre O et 115.200 bits par seconde.
Une carte 1 ainsi définie, est susceptible de recevoir des données d'un ordinateur ou d'une autre carte du même type que la carte 1, et de transmettre des données à un ordinateur ou à une autre carte.
Dans une version de l'invention, un système de transmission d'adresses utilisables sur Internet comprend un premier support de données ou première carte 1, un premier ordinateur, un deuxième support de données ou deuxième carte et un deuxième ordinateur.
La mise en oeuvre du système de transmission d'adresses selon l'invention comprend une première phase, de transmission entre le premier ordinateur et la première carte.
La première démarche consiste à choisir une adresse au moyen du premier ordinateur, dans un fichier de l'ordinateur lui-même ou dans un fichier accessible par l'intermédiaire du réseau Internet. A titre d'exemple, l'adresse est l'adresse électronique du premier ordinateur, ou une adresse mémorisée par cet ordinateur au cours d'une navigation sur Internet.
La première carte est alors mise à proximité du premier ordinateur, mise sous tension au moyen du bouton 3 de mise en marche et d'arrêt, puis elle est mise en réception par pression sur le bouton 8 de réception.
Le premier ordinateur est alors commandé pour "transmettre" et l'adresse choisie est alors transmise par l'ordinateur à la première carte qui la reçoit, la mémorise et l'affiche sur son écran de visualisation 2. La transmission est effectuée par rayonnement infra-rouge. Le bouton 8 de réception est alors relâché et la carte mise hors tension par le bouton 3.
L'opération peut être renouvelée un certain nombre de fois et plusieurs adresses sont alors mises en mémoire dans la carte, la visualisation successive de ces adresses étant assurée par la commande des boutons de défilement 4 et 5.
La première carte ainsi chargée est prête pour la deuxième phase, de transmission entre la première carte et la deuxième carte. Tout d'abord la première carte et la deuxième carte sont mises sous tension au moyen de leur bouton 3 respectif de mise en marche et d'arrêt. Ensuite, l'adresse à transmettre est choisie par défilement grâce aux boutons 4 et 5, et affichée sur l'écran 2 de la première carte. Les deux cartes sont alors rapprochées l'une de l'autre de sorte que leurs dispositifs 9 d'émission et de réception soient en regard l'un de l'autre. La première carte est mise en mode de transmission par pression sur son bouton 7 d'émission, et la deuxième carte est mise en mode de réception par pression sur son bouton 8 de réception.
L'adresse affichée sur l'écran de la première carte est alors transmise par rayonnement infra-rouge à la deuxième carte, mise en mémoire dans la deuxième carte, et affichée sur l'écran de la deuxième carte.
De manière optionnelle, l'adresse transmise de la première carte à la deuxième carte, est accompagnée de données d'identification du porteur de la première carte par exemple.
La deuxième carte peut ainsi recevoir plusieurs adresses, successivement, à partir de plusieurs cartes distinctes le cas échéant. Elle est prête pour la troisième phase, de transmission entre la deuxième carte et le deuxième ordinateur.
Le deuxième ordinateur est en situation de recevoir des données, et de les mémoriser dans un fichier, interne ou accessible par l'intermédiaire du réseau Internet. La deuxième carte est mise à proximité du deuxième ordinateur, et mise sous tension au moyen de son bouton 3 de mise en marche et d'arrêt. Une adresse est sélectionnée par défilement au moyen des boutons de défilement 4 et 5, et affichée sur l'écran de la deuxième carte. Une pression sur le bouton 7 d'émission de la deuxième carte commande la transmission de l'adresse, de la deuxième carte au deuxième ordinateur, par rayonnement infra-rouge.
L'adresse se trouve ainsi transmise au deuxième ordinateur qui la mémorise et l'affiche à la suite des autres. A titre d'options, la transmission de données par infra-rouge peut être envisagée vers une imprimante ou vers un organiseur.
Par ailleurs, le système de transmission selon l'invention a été décrit dans l'exemple particulier de la transmission d'adresses utilisables sur le réseau Internet. Il est utilisable pour la transmission d'adresses normalisées ou non, utilisables sur des réseaux autres que le réseau Internet, ou encore pour la transmission d'adresses postales contenues dans un fichier d'adresses postales.
Le système de transmission selon l'invention constitue donc un moyen permettant de transmettre des adresses d'un ordinateur à un autre ordinateur sans risque d'erreur de transcription.
En outre, bien que le procédé et le système de transmission décrits plus haut à titre d'exemple utilisent deux supports de données ou cartes de communication d'adresses, ce qui correspond, par exemple, au cas où les deux cartes appartiennent à des personnes différentes possédant chacune un ordinateur, le procédé et le système de transmission selon l'invention peuvent n'utiliser qu'un seul support de données ou carte de communication d'adresses pour recevoir, dans un premier temps, une adresse choisie à partir d'un ordinateur et transmettre, dans un deuxième temps, ladite adresse choisie à un autre ordinateur. Cela peut être par exemple le cas lorsqu'une même personne utilise un premier ordinateur à son domicile personnel et un second ordinateur à son lieu de travail.