WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Parcourir
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Résultats 1-10 sur 125 653 pour Critères:(NPCC:RU AND CTR:WO) Office(s):all Langue:FR Racinisation: true maximize
précéd. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 suiv.
Page: / 12566  Go >
RSS iconmap icon 
Instant Help

Analyse
Analyse

Nombre de réponses par page
Traduction automatique
TitrePaysDate de pub.
CIBN° de demandeDéposantInventeur
1. WO/2015/130188 TUBE À ISOLATION THERMIQUE ET SECTION DE CONDUIT AVEC PROTECTION HYDRAULIQUE SUR LA SURFACE EXTERNE ET AUX EXTRÉMITÉSWO03.09.2015
F16L 59/14
PCT/RU2014/000132OBSCHESTVO S OGRANICHENNOY OTVETSTVENNOSTIYU "SMIT-YARTSEVO"PAVLYUK, Evgeniy Sergeevich
L'invention concerne un tube à isolation thermique ainsi qu'une section hermétique distincte de conduit comportant une protection hydraulique sur la surface externe et aux extrémités, lequel est fait d'un tube à isolation thermique qui comprend un tube de travail interne disposé dans un tube-enveloppe de protection thermique externe de manière à former une structure de type tube dans un tube, une couche d'isolation thermique remplissant l'espace entre lesdits tubes, ainsi que des bouchons d'extrémité qui comportent chacun une ouverture axiale sous le tube de travail et sont fixés de manière étanche et inamovible au tube-enveloppe de protection thermique. Dans chaque bouchon d'extrémité se trouvent des ouvertures servant à fabriquer le tube à isolation thermique, et dont une au moins sert à verser une composition d'isolation thermique moussante, au moins une ouverture étant recouverte d'une section perforée afin de communiquer avec le milieu externe de la cavité entre les tubes avec la couche d'isolation thermique. Le bouchon comprend en outre au moins une ouverture servant à extraire des éléments du système de contrôle de l'état de la couche d'isolation thermique. Toutes les ouvertures formées dans les bouchons d'extrémité peuvent être fermées par des plots.

2. WO/2015/106332 PROCÉDÉ DE DIMENSIONNEMENT ET DE POSITIONNEMENT D'UNE ISOLATION D'UN CONVERTISSEUR CATALYTIQUEWO23.07.2015
B01D 53/94
PCT/CA2014/000032VIDA HOLDINGS CORP. LTD.PLATI, Stefano
Un substrat selon l'invention est utilisé dans un boîtier de convertisseur catalytique vers lequel mène un tuyau d'admission cylindrique et possède une partie zone catalytique interne, une partie zone catalytique externe et un matériau isolant séparant thermiquement les parties. L'isolation s'étend à travers le substrat et possède une coupe transversale uniforme sensiblement définie par l'intersection de deux cylindres notionnels et de la face amont du substrat, chaque cylindre notionnel possédant : un diamètre nominal qui est compris entre 1,08 et 1,20 du diamètre du tuyau d'admission; une épaisseur de 1 à 4 mm; et un axe aligné sur la direction du gaz au niveau du point de vitesse maximale à l'intersection du tuyau d'admission et du boîtier. Un des cylindres est associé au flux gazeux au niveau de la limite inférieure de la plage opérationnelle et l'autre des cylindres est associé au flux gazeux au niveau de la limite supérieure de la plage opérationnelle.

3. WO/2015/099559 PROCÉDÉ DE FABRICATION DE TUBES ISOLÉS ET D'ARTICLES DE REVÊTEMENT POUR CONDUITSWO02.07.2015
F16L 59/14
PCT/RU2013/001159OBSCHESTVO S OGRANICHENNOY OTVETSTVENNOSTIYU "SMIT-YARTSEVO"PAVLYUK, Evgeniy Sergeevich
l'invention concerne un procédé consistant à disposer de manière concentrique des tubes fonctionnels à l'aide d'éléments de centrage dans un tube-enveloppe de manière à former une structure de type « tube dans un tube », à sceller les extrémités de la structure « tube dans un tube » à l'aide de bouchons d'extrémité, à envoyer un matériau d'isolation thermique moussant via une ouverture technique dans un des bouchons, et une fois terminé l'envoi du matériau moussant, à sceller l'ouverture technique dans le bouchon, l'évacuation des gaz créant une pression excédentaire dans la cavité annulaire se faisant via une section perforée. Ce procédé permet de diminuer le nombre d'opérations du processus industriel, d'exclure les pertes en composition réactive liquide de polyuréthane expansé depuis l'espace entre les tubes via des jours techniques, de réduire la quantité de déchets du produit fini grâce à la création de conditions optimales de formation de la couche d'isolation thermique, et d'assurer une qualité stable des articles finis grâce à l'obtention de tubes à isolation thermique ayant un coefficient de conduction thermique voulu. 

4. WO/2015/088371 PROCÉDÉ DE SYNTHÈSE DE STRUCTURE À DEUX DOMAINES DANS DES TRANCHES MONOCRISTALLINES FERROÉLECTRIQUESWO18.06.2015
G02F 1/00
PCT/RU2013/001115NATIONAL UNIVERSITY OF SCIENCE AND TECHNOLOGY "MISiS"MALINKOVICH, Mikhail Davydovich
La présente invention concerne les informations de structure à deux domaines dans des monocristaux ferroélectriques et peut être utilisée en nanotechnologie et micromécanique pour fabrication et mise en œuvre de dispositifs de positionnement précis, tels que des microscopes à sonde, des résonateurs à laser accordable, le réglage d'optiques etc. Le résultat technique obtenu est la formation d'une limite à deux domaines, avec le rendement et la stabilité accrus de transformation de signaux électriques en déformations élastiques, d'élévation de sensibilité et de précision due à l'absence d'hystérésis mécanique, de fluage et de déformations résiduelles dans une large plage de températures de travail ayant une linéarité élevée de la dépendance tension à déformation mécanique.

5. WO/2015/088370 CENTRALE ÉLECTRIQUE VERTICALE HYBRIDE TOUTES SAISONSWO18.06.2015
H02S 10/12
PCT/RU2013/001114NATIONAL UNIVERSITY OF SCIENCE AND TECHNOLOGY "MISiS"LAGOV, Petr Borisovich
Centrale électrique verticale hybride toutes saisons comprenant un arbre vertical ayant la forme d'un tuyau cylindrique pouvant pivoter et comprenant un axe cavé régulier monté sur le support. Sur l'arbre vertical, un rotor Savonius et un rotor Darreus sont montés. Ledit rotor Savonius est monté à l'intérieur dudit rotor Darreus. La surface entière des pales du rotor Savonius a des cellules photoélectriques. Les sorties desdites cellules photoélectriques sont connectées à l'entrée électrique d'une unité de commande. Un indicateur de vitesse de rotation d'arbre est monté sur ledit arbre vertical. La sortie de l'indicateur de vitesse est connectée à l'entrée de commande de ladite unité de commande. La première sortie électrique de ladite unité de commande est connectée à l'entrée d'un moteur sans balai en courant continu. La deuxième sortie électrique de ladite unité de commande est connectée à l'entrée d'un transmetteur de puissance inductive. La sortie dudit transmetteur de puissance inductive est connectée par l'intermédiaire d'un contrôleur de charge à la première entrée de l'accumulateur de puissance électrique.

6. WO/2015/088372 CAPTEUR DE CONTRAINTE MÉCANIQUEWO18.06.2015
G01B 7/24
PCT/RU2013/001119NATIONAL UNIVERSITY OF SCIENCE AND TECHNOLOGY "MISiS"GUDOSHNIKOV, Sergey Alexandrovich
La présente invention concerne un équipement de mesure et est un capteur de contrainte mécanique. Le capteur comprend une plaque rectangulaire d'une matière polymère, la surface supérieure de ladite plaque rectangulaire ayant une cavité où un détecteur est situé, un micro-fil ferromagnétique amorphe de traction préliminaire produit à partir d'alliages enrichis en cobalt étant à l'intérieur du corps de ladite plaque rectangulaire et situé à l'intérieur d'une bobine de mesure sous la forme de solénoïdes connectés de manière opposée, réalisés à partir d'un fil de cuivre. Le micro-fil est connecté à la première paire de plages de contact, ladite bobine de mesure différentielle est connectée par l'intermédiaire de conducteurs imprimés à la seconde paire de plages de contact, en outre les deux paires de plages de contact étant connectées au détecteur comprenant une source de courant alternatif connectée à la source de champ magnétique, une source de courant continu connectée à la première paire de plages de contact et un amplificateur de signal de bobine de mesure dont une entrée est connectée à la seconde paire de plages de contact et une sortie est connectée à un convertisseur analogique-numérique couplé à un ordinateur personnel.

7. WO/2015/026257 ANODE À BASE DE FER POUR OBTENIR DE L'ALUMINIUM PAR ÉLECTROLYSE DE BAINS DE FUSIONWO26.02.2015
C25C 3/12
PCT/RU2013/000718OBSHESTVO S OGRANICHENNOY OTVETSTVENNOST'YU "OB'EDINENNAYA KOMPANIA "INZHENERNO-TEKHNOLOGICHESKIY TSENTR"SIMAKOV, Dmitriy Alexandrovich
L'invention se rapporte au domaine de la métallurgie non ferreuse, et concerne notamment une anode pour la production électrolytique d'aluminium par électrolyse de bains de fusion contenant des fluorures. L'invention concerne une anode pour obtenir de l'aluminium par électrolyse de bains de fusion à une température de moins de 930°C, laquelle comprend une base consistant en un alliage comprenant les éléments suivants en % en poids ; fer 65-96, cuivre jusqu'à 35, nickel jusqu'à 20, et un ou plusieurs additifs comprenant du molybdène, du manganèse, du titane, du tantale, du tungstène, du vanadium, du zirconium, du niobium, du chrome, de l'aluminium (jusqu'à 1), du cobalt, du cérium, de l'yttrium, du silicium et du carbone pour un maximum de 5 ; elle comprend également une couche oxyde de protection consistant de manière générale en des oxydes de fer et des oxydes complexes de fer, de cuivre et de nickel. La base est par coulage dans un moule métallique ou sableux. La couche oxyde de protection à la surface de l'anode est obtenue par une oxydation préalable dans l'air à une température de 8650-1050°C ou immédiatement au cours du processus d'électrolyse par oxydation de l'oxygène dégagé dans l'anode. La couche oxyde de protection à la surface de l'anode possède une épaisseur de 0,1-3,0 mm.

8. WO/2015/020557 COMPOSITION DE MÉLANGE EN POUDRE POUR LE ZINGAGE PAR THERMO-DIFFUSION D'ARTICLES EN ALLIAGES D'ALUMINIUM, ET PROCÉDÉ DE ZINGAGE PAR THERMO-DIFFUSION D'ARTICLES EN ALLIAGES D'ALUMINIUMWO12.02.2015
C23C 10/36
PCT/RU2013/000696GUR'EV, Vladimir Anatol'evichGUR'EV, Vladimir Anatol'evich
L'invention se rapporte au domaine du traitement chimique et thermique d'articles en alliages d'aluminium par zingage par thermo-diffusion. La composition de ce mélange de poudre comprend de la poudre de zinc, une matière de charge inerte comme des oxydes de silicium, d'aluminium, de fer, de calcium et des impuretés d'argile et de sable, et en un activateur consistant en un mélange des composants suivants en % en poids : fluorure de sodium 12-15, chlorure de lithium 20-25, chlorure d'ammonium 10-15, chlorure de zinc 12-14, le reste se composant de chlorure de potassium ; les composants de la composition sont présents dans les quantités suivantes en % en poids :matière de charge inerte 55-60 ; activateur 3-5 ; le reste se composant de poudre de zinc. Le procédé consiste à traiter au préalable la surface des articles avec de la grenaille selon une dispersion de 0,3-0,4 mm en acier austénitique ou austénitique-ferrite, et charger les articles et le mélange de saturation dans un conteneur préalablement chauffé à 100-120°C, à charger le conteneur dans un four préalablement chauffé à 100-120°C, à traiter les articles à une température de 420-430°C pendant 1 heure en faisant continuellement tourner le conteneur à une vitesse de 1-2 tours/min et à une pression constante de 1,8-2,2 atm dans le conteneur, à refroidir le four à 100-120°C, à extraire les articles du conteneur, à refroidir les articles avec de l'eau et les traiter dans une installation vibrante avec des copeaux céramiques et une solution de passivation, le mélange en poudre de saturation étant ladite composition.

9. WO/2015/016735 COMPOSITION DE MÉLANGE EN POUDRE POUR LE ZINGAGE PAR THERMO-DIFFUSION D'ARTICLES EN ALLIAGES D'ALUMINIUM, PROCÉDÉ DE PRODUCTION, ET PROCÉDÉ DE ZINGAGE PAR THERMO-DIFFUSION D'ARTICLES EN ALLIAGES D'ALUMINIUMWO05.02.2015
C23C 10/36
PCT/RU2013/000665GUR'EV, Vladimir Anatol'evichGUR'EV, Vladimir Anatol'evich
L'invention se rapporte au domaine du traitement chimique et thermique de surfaces en alliages d'aluminium utilisant le zingage par thermo-diffusion avec des mélanges en poudre permettant d'améliorer les propriétés anticorrosion d'articles. La composition du mélange en poudre pour le zingage par thermo-diffusion d'articles en alliages d'aluminium comprend de la poudre de zinc, une matière de charge inerte et, en qualité d'activateur du mélange, les composants suivants en % en poids : fluorure de sodium 12-15; chlorure de lithium 20-25; chlorure d'ammonium 10-15; chlorure de zinc 12-14; le reste se composant de chlorure de potassium; les composants sont présents dans la composition dans les quantités suivantes en % en poids : matière de charge inerte 17-22; activateur 6-8; le reste se composant de poudre de zinc. Le procédé de zingage par thermo-diffusion d'articles en alliages d'aluminium consiste à sécher le mélange de v et d'activateur à une température de 60-70°C pendant 1,5-2,0 heures, et à mélanger tous les composants dans un conteneur rotatif étanche à une température de 60-70°C jusqu'à ce que la teneur en humidité ne dépasse pas 1%.

10. WO/2015/009307 DÉTECTION D'EMPLACEMENT DE LIMITE DE PLUSIEURS COUCHES PLACÉES SOUS LA SURFACEWO22.01.2015
E21B 47/00
PCT/US2013/051107HALLIBURTON ENERGY SERVICES, INC.TANG, Yumei
La présente invention concerne des systèmes, des procédés et des logiciels destinés à la détection des emplacements de limite de plusieurs couches placées sous la surface. Selon certains aspects, les limites de plusieurs couches placées sous la surface dans une région souterraine sont identifiées en fonction de mesures associées aux espacements de plusieurs émetteurs-récepteurs différents. Les mesures sont générées en fonction de l'exploitation de plusieurs émetteurs et de plusieurs récepteurs sur un outil d'enregistrement de résistivité à une profondeur de l'outil dans un puits de forage dans la région souterraine. Une première paire d'emplacements de limite placés sous la surface est déterminée en fonction d'une première mesure associée à un premier espacement des émetteurs-récepteurs. Une seconde paire différente d'emplacements de limite placés sous la surface est déterminée en fonction d'une seconde mesure associée à un second espacement plus long des émetteurs-récepteurs. La première paire d'emplacements de limite placés sous la surface réside entre la seconde paire d'emplacements de limite placés sous la surface dans la région souterraine.


Résultats 1-10 sur 125 653 pour Critères:(NPCC:RU AND CTR:WO) Office(s):all Langue:FR Racinisation: true
précéd. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 suiv.
RSS iconmap icon 
Instant Help