Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
Affiner la recherche
Query Tree
Enregistrer la requête
Une requête privée n'est visible que lorsque vous êtes connecté et ne peut pas être utilisée dans les flux RSS.
Résultats 1-10 sur 74 pour Critères:(ANID:TN* AND CTR:WO) Office(s):all Langue:fr Racinisation: false
1 2 3 4 5 6 7 8
Page: / 8
Analyse
Nombre de réponses par page
TitrePaysDate de pub.
N° de demandeDéposantInventeurCIB
SYSTÈME ET MÉTHODE DE TRANSFERT DE CRÉDITS ENTRE ABONNÉS AU TÉLÉPHONE MOBILE GSM APPARTENANT À DES OPÉRATEURS DIFFÉRENTS
WO03.05.2012
PCT/TN2010/000007BEN ABBES, NoureddineBEN ABBES, Noureddine
H04M 15/00
H ÉLECTRICITÉ
04
TECHNIQUE DE LA COMMUNICATION ÉLECTRIQUE
M
COMMUNICATIONS TÉLÉPHONIQUES
15
Dispositions de comptage, de contrôle de durée ou d'indication de durée
Un système (01) pour le transfert de crédits de communications entre abonnés à la téléphonie mobile (02) comprenant au minimum deux Opérateurs de télécommunications (03), chacun des Opérateurs offre un service de téléphonie mobile (04) et gère des abonnés affiliés à ce service (05), chaque abonné possède un téléphone portable (06) équipé d'une carte SIM délivrée par l'opérateur (07) à laquelle est associé un Numéro d'appel (08) et communique avec le réseau de téléphonie mobile (09) et ainsi avoir un compte, soit Prépayé (10), soit Post Payé (11). Certains Opérateurs de télécommunications offrent un système de transfert de crédits de communications entre leurs abonnés (12) moyennant une commande de syntaxe connue (13). Un Facilitateur (14), abonné privilégié (15) chez un ensemble d'opérateurs de télécommunications à qui il voudrai offrir un service de transfert de crédits de communications entre abonnés appartenant à des opérateurs différents parmi ces opérateurs (16), où un premier abonné CESSIONNAIRE (17) appartenant à un premier opérateur (18) effectue un transfert de solde au profit du Facilitateur sur un NUMERO CONNU du Facilitateur chez l'opérateur commun (19), envoie ensuite un message de communications (20) incluant le numéro d'appel d'un second abonné BENEFICIAIRE (21) appartenant à un autre Opérateur de Télécommunications (22), ainsi que le montant à transférer (23), le Facilitateur, en réponse au message de communications (24), vérifie que le Demandeur a déjà envoyé un crédit de communications à son profit (25) dans le cas où le demandeur lui a déjà envoyé un crédit, le Facilitateur effectue le transfert de ce crédit de communications déduit des Frais du service (26) à partir de son numéro de téléphone chez l'opérateur commun avec le BENEFICIAIRE (27), puis envoie un message de communications informant le CESSIONNAIRE de l'aboutissement de l'opération (28) et envoie un message de communications au BENEFICAIRE l'informant du transfert du crédit de communications et du numéro du Cessionnaire qui le lui a envoyé (29), en cas d'échec de l'opération, il envoie un message de communications informant le CESSIONNAIRE de l'échec de l'opération et attend ses instructions (30), Le Facilitateur lorsqu'il reçoit un crédit de communication de la part d'un CESSIONNAIRE, envoi un message de communication (30A) rappelant au CESSIONNAIRE le montant reçu et lui demande d'indiquer le numéro du BENEFICIAIRE en répondant au message de communication (30B) lorsque le solde du Facilitateur chez l'un des Opérateurs est épuisé, il achète un nouveau crédit de communications (31) lorsque le solde du facilitateur chez l'un des opérateurs présente un excédant (32), il vend cet excédent sur le réseau de distribution des crédits de communications de ce même opérateur ou l'utilise dans des services de type Mobilpay (33).

LA CHASSE D'EAU HYDROPNEUMATIQUE A COMMANDE ELECTRIQUE
WO31.05.2012
PCT/TN2011/000004EL GUETITI, AnouarEL GUETITI, Anouar
E03D 3/10
E CONSTRUCTIONS FIXES
03
ADDUCTION D'EAU; ÉVACUATION DES EAUX
D
WATER-CLOSETS OU URINOIRS AVEC SYSTÈME DE CHASSE D'EAU; CLAPETS DE CHASSE À CET EFFET
3
Appareils de chasse fonctionnant par la pression régnant dans le système d'alimentation en eau
10
Systèmes de chasse avec réservoir agissant par pression, p.ex. cloche à air
Dispositif de Chasse d'Eau Hydropneumatique à Commande Electrique pour toilette. L'invention concerne un réservoir hydropneumatique (1) dont l'évacuation en bas est raccordée à un Té (3). En bas du Té (3) sera raccordée une électrovanne (4), permettant l'évacuation de l'eau par commande électrique. L'absence de contact direct de l'usager avec la chasse d'eau réduit énormément les pannes dues aux mauvaises manœuvres. Sur la conduite d'alimentation en eau (7) du réservoir (1) sera raccordé un dispositif venturi (10) permettant l'introduction de l'air avec l'eau dans le réservoir (1). Cela permet la compensation des pertes d'air dans le réservoir (1) et l'évacuation avec l'eau d'une portion d'air vers la cuvette (12). Ce dispositif peut s'étendre à une installation sanitaire collective. L'installation sera composée d'un seul réservoir permettant l'alimentation de plusieurs colonnes de chasse d'eau. Chaque colonne sera équipée à sa tête par une électrovanne (4).

SYSTEME DE CONVERSION DE L'ENERGIE EOLIENNE
WO29.03.2012
PCT/TN2010/000005SAPHON ENERGY LTDAOUINI, Anis, M.
F03D 3/06
F MÉCANIQUE; ÉCLAIRAGE; CHAUFFAGE; ARMEMENT; SAUTAGE
03
"MACHINES" OU MACHINES MOTRICES À LIQUIDES; MÉCANISMES MOTEURS À VENT, À RESSORTS, À POIDS; PRODUCTION D'ÉNERGIE MÉCANIQUE OU DE POUSSÉE PROPULSIVE PAR RÉACTION, NON PRÉVUE AILLEURS
D
MÉCANISMES MOTEURS À VENT
3
Mécanismes moteurs à vent avec axe de rotation sensiblement à angle droit avec la direction du vent
06
Rotors
L'invention consiste en un Système de Conversion de l'Energie Eolienne (SCEE) en une énergie mécanique puis électrique. Ce système (SCEE) n'est pas soumis à la limite théorique de Betz (59%). Le système (SCEE) dispose d'une roue (F) munie d'une série de pales disposées tout autour. La roue (F) tourne en liaison pivot autour d'un axe (L) fixe. Encastré à l'axe (L), un support (E) assure la fixation des flasques d'une série de vérins à double effet (D). Les tiges de cette dernière, sont en liaison rotule avec le corps (A) et ce, afin d'offrir à ce dernier un maximum de degré de liberté dans l'espace. Un bras rigide (C) est encastré d'un côté à Ia roue (F) et maintenu de l'autre côté, en liaison pivot, à un profil (B) en forme de U. Ayant un mouvement satellite circulaire, ce dernier tourne avec la roue (F) tout en glissant sur une zone périphérique du corps (A). Lorsque le vent agit sur le corps (A), ce dernier pivote avec le profil (B) et pousse les tiges des vérins (D). Ayant un mouvement satellite circulaire, le profil (B) tourne tout en glissant sur une zone périphérique du corps (A), changeant ainsi le pivot du moment de la force résultante du vent (la liaison pivot du profil (B)) qui s'applique sur le corps (A). Les tiges des vérins (D) seront, par conséquent, tirées et poussées, tout en ayant un mouvement de translation cyclique. Encastrée à l'axe (L), une nacelle (J) contient principalement, un moteur hydraulique (H) et un générateur électrique (G), qui peuvent être accouplés via un multiplicateur de vitesse. Durant les mouvements de va et vient des pistons des vérins (D), un jeu de clapets assure un flux de fluide hydraulique à l'intérieur des circuits hydrauliques « d'allée et de retour » en mono-sens, que se soit en tirant ou en poussant. Les circuits hydrauliques « d'allée et de retour » sont, par ailleurs, liés au moteur hydraulique (H). Afin de permettre au système (SCEE) d'être maintenu face au vent et de pivoter sur le mât (1), son orientation, peut être assurée par un gouvernail (K), fixé via un support, à la nacelle (J).

NOUVELLES APPLICATIONS DE LA TESTOSTERONE LIBRE RECONSTITUEE
WO21.04.2011
PCT/TN2010/000006SMIDA, RachedSMIDA, Rached
A23L 1/30
A NÉCESSITÉS COURANTES DE LA VIE
23
ALIMENTS OU PRODUITS ALIMENTAIRES; LEUR TRAITEMENT, NON COUVERT PAR D'AUTRES CLASSES
L
ALIMENTS, PRODUITS ALIMENTAIRES OU BOISSONS NON ALCOOLISÉES NON COUVERTS PAR LES SOUS-CLASSES A21D112; LEUR PRÉPARATION OU TRAITEMENT, p.ex. CUISSON, MODIFICATION DES QUALITÉS NUTRITIVES, TRAITEMENT PHYSIQUE; CONSERVATION DES ALIMENTS OU PRODUITS ALIMENTAIRES EN GÉNÉRAL
1
Aliments ou produits alimentaires; Leur préparation ou traitement
29
Modification de la qualité nutritive des aliments; Produits diététiques
30
contenant des additifs
Les nouvelles applications de la testostérone libre reconstituée à partir d'un mélange d'huiles alimentaires a base d'huile d'olive, de germe de blé, de lin et de tournesol a permis : R1 : l'abaissement des chiffres tensionnels. R2 : l'abaissement de la glycémie. R3 : l'abaissement des triglycérides. R4 : l'abaissement du LDL cholestérol. R5 : l'abaissement des taux de l'urée et de la créatinine sanguine. R6 l'abaissement du taux de l'uricémie. R7 : l'abaissement du taux de l'insuline totale et l'augmentation de l'insuline libre. Les ingrédients alimentaires nécessaires a sa fabrication sont :-1 huile d'olive -2 le germe de blé - le lin - le tournesol.

GENERATEUR AVEC UTILISATION D'UNE SEULE POMPE A SANG
WO09.10.2003
PCT/TN2002/000001BOU AKEZ, NaoufelBOU AKEZ, Naoufel
A61M 1/14
A NÉCESSITÉS COURANTES DE LA VIE
61
SCIENCES MÉDICALE OU VÉTÉRINAIRE; HYGIÈNE
M
DISPOSITIFS POUR INTRODUIRE DES AGENTS DANS LE CORPS OU LES DÉPOSER SUR CELUI-CI; DISPOSITIFS POUR FAIRE CIRCULER DES AGENTS DANS LE CORPS OU POUR LES EN RETIRER; DISPOSITIFS POUR PROVOQUER LE SOMMEIL OU LA LÉTHARGIE OU POUR Y METTRE FIN
1
Dispositifs de succion ou de pompage à usage médical; Dispositifs pour retirer, traiter ou transporter les liquides du corps; Systèmes de drainage
14
Systèmes de dialyse; Reins artificiels; Oxygénateurs du sang

DIFFUSEUR POUR IRRIGATION SOUTERRAINE D'ARBRES, D'ARBUSTES, DES PLANTES ORNEMENTALES ET DES CULTURES MARAICHERES
WO22.07.2004
PCT/TN2003/000001INSTITUT DES REGIONS ARIDES DE MEDENINECHAHBANI, Bellachheb
A01G 1/00
A NÉCESSITÉS COURANTES DE LA VIE
01
AGRICULTURE; SYLVICULTURE; ÉLEVAGE; CHASSE; PIÉGEAGE; PÊCHE
G
HORTICULTURE; CULTURE DES LÉGUMES, DES FLEURS, DU RIZ, DES FRUITS, DE LA VIGNE, DU HOUBLON OU DES ALGUES; SYLVICULTURE; IRRIGATION
1
Horticulture; Culture des légumes
L'invention concerne un appareil sous différentes formes et tailles pour l'irrigation souterraine localisée des arbres et arbustes fruitiers et forestiers ainsi que pour des cultures maraîchères et plantes mises dans des pots, containers, vases et bacs. Les diffuseurs pour arbres et arbustes, fruitiers et forestiers sont installés et enterrés dans des trous ou dans des fossés (1.20) autour des arbres. L'eau d'irrigation remplie dans les réservoirs ou provenant d'un réseau d'irrigation ou d'un réservoir extérieur, passe à travers les trous (1.6 et 1.18) de la partie inférieure (1.2 ou 1.14) du diffuseur et imbibe la plaque poreuse (1.7 ou 1.19) puis infiltre dans le sol sous-jacent. Cette infiltration s'effectue à environ 80 cm (ou plus) de profondeur loin de toute évaporation. Le diffuseur réservoir pour plantes ornementales est mis pour couvrir le sol d'un container spécialement conçu. L'irrigation se fait par remplissage des récipients des éléments du diffuseur réservoir par l'un des orifices (2.4) du couvercle (2.2). L'eau remplie dans ces récipients (2.3) et par la plaque poreuse (2.7). En plus de son rôle de diffusion de l'eau dans le substrat situé dessous, le diffuseur réservoir constitue un écran protégeant le substrat humidifié contre la perte d'eau par évaporation directe et par capillarité. Les diffuseurs pour cultures maraîchères en plein champ ou sous abris serre sont enterrés en n'en laissant apparaître que 2 cm au-dessus de la surface du sol. L'eau provenant de la buse (3.10) via un tuyau souple continue son parcours vers le sol situé sous le diffuseur ^, en passant par la buse (3.8), la gorge (3.6) et son couvercle (3.2)et la plaque poreuse (3.3). Les diffuseurs réservoir constituent un écran protégeant le substrat humidifié contre la perte d'eau par évaporation directe et par capillarité.

CHARGEUR DE TELEPHONE PORTABLE POUR VEHICULES A DEUX ROUES
WO23.12.2004
PCT/TN2003/000002BELKHIRIA, KhaledBELKHIRIA, Khaled
H02J 7/14
H ÉLECTRICITÉ
02
PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE
J
CIRCUITS OU SYSTÈMES POUR L'ALIMENTATION OU LA DISTRIBUTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE; SYSTÈMES POUR L'ACCUMULATION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE
7
Circuits pour la charge ou la dépolarisation des batteries ou pour alimenter des charges par des batteries
14
pour la charge de batteries par des générateurs dynamo-électriques entraînés à vitesse variable, p.ex. sur véhicule
La présente invention est caractérisée par un chargeur de téléphone portable pour véhicules à deux roues motorisés. Le signal, sortie d’un alternateur de motocyclette, est traité après redressement (E1), par deux étages successifs de régulation et de stabilisation. Ces étages de régulation et de stabilisation sont basés sur deux circuits intégrés LM 317 (E31, E32) connectés en cascade, le premier (E31) abaisse la tension de manière à ce qu’elle ne dépasse pas 42 Volts, le second aura la tâche de stabiliser la sortie à la tension recherchée : 12 Volts.

DISPOSITIF SONORE POURVU D'UNE TROMPE
WO15.06.2006
PCT/TN2004/000003FEKIH, JameleddineFEKIH, Jameleddine
G10K 9/04
G PHYSIQUE
10
INSTRUMENTS DE MUSIQUE; ACOUSTIQUE
K
DISPOSITIFS GÉNÉRATEURS DE SONS; PROCÉDÉS OU DISPOSITIFS DE PROTECTION CONTRE LE BRUIT OU LES AUTRES ONDES ACOUSTIQUES OU POUR AMORTIR CEUX-CI, EN GÉNÉRAL; ACOUSTIQUE NON PRÉVUE AILLEURS
9
Dispositifs dans lesquels le son est produit par la vibration d'un diaphragme ou un élément analogue, p.ex. cornes de brume, avertisseurs de véhicule ou vibreurs
02
actionnés par un gaz, p.ex. fonctionnant par aspiration
04
par des gaz comprimés, p.ex. air comprimé
La présente invention concerne un dispositif sonore comprenant un boîtier BOI comportant un corps creux PARBOI fermé à sa première extrémité BOIMAX par une pièce de fermeture ANN qui comporte une ouverture OUV, ce corps creux étant de plus muni d'un orifice ORIBOIi, au moins une trompe TRO de section externe décroissante ou constante de sa première extrémité TROMAX à sa deuxième extrémité TROMIN, et une cloison obturatrice OBT obturant la deuxième extrémité BOIMIN du boîtier BOL. De plus, la pièce de fermeture ANN du boîtier BOI est un fond plat, la trompe TRO comportant entre ses deux extrémités TROMIN, TROMAX une section de liaison, prévue pour coopérer avec l'ouverture OUV, cette trompe étant emmanchée dans le boîtier BOI jusqu'à cette section de liaison, et sa deuxième extrémité TROMIN étant obturée par la cloison obturatrice OBT.

MACHINE ET PROCEDE DE GRAVURE EN RELIEF ET A TROIS DIMENSIONS PAR JET DE MATERIAU ABRASIF
WO14.09.2006
PCT/TN2005/000001ABID, SamiABID, Sami
B24C 1/00
B TECHNIQUES INDUSTRIELLES; TRANSPORTS
24
MEULAGE; POLISSAGE
C
TRAITEMENT AU JET ABRASIF OU JET ANALOGUE, AVEC DES MATÉRIAUX EN PARTICULES
1
Méthodes d'utilisation de jet abrasif en vue d'effectuer un travail déterminé; Utilisation d'équipements auxiliaires liés à ces méthodes
L'invention concerne une machine et un procédé de gravure par jet de matériau abrasif sur une surface à graver, comprenant un mécanisme à deux axes (400, 410) de déplacement par rapport à la surface à graver, machine caractérisée en ce qu'elle comprend au moins deux buses de diamètres différents portées par le mécanisme à deux axes (400, 410) de déplacement et des moyens à commande numérique (1, 2) aptes à contrôler le jet du matériau abrasif sur la surface à graver à l'aide desdites buses et à déplacer en temps réel lesdites buses selon une direction sensiblement parallèle à la surface à graver avec une vitesse variable programmée.

PROCEDE DE FABRICATION D'ELEMENTS TRIANGULAIRES DESTINES A LA FABRICATION DE STRUCTURE ET ELEMENTS TRIANGULAIRES OBTENUS PAR CE PROCEDE
WO16.02.2006
PCT/TN2005/000004NEFZI, AbdessatarNEFZI, Abdessatar
B29C 70/70
B TECHNIQUES INDUSTRIELLES; TRANSPORTS
29
TRAVAIL DES MATIÈRES PLASTIQUES; TRAVAIL DES SUBSTANCES À L'ÉTAT PLASTIQUE EN GÉNÉRAL
C
FAÇONNAGE OU ASSEMBLAGE DES MATIÈRES PLASTIQUES; FAÇONNAGE DES SUBSTANCES À L'ÉTAT PLASTIQUE EN GÉNÉRAL; POST-TRAITEMENT DES PRODUITS FAÇONNÉS, p.ex. RÉPARATION
70
Façonnage de matières composites, c.à d. de matières plastiques comprenant des renforcements, des matières de remplissage ou des parties préformées, p.ex. des inserts
68
en incorporant ou en surmoulant des parties préformées, p.ex. inserts, couches
70
Enrobage intégral des inserts
Procédé pour réaliser des structures, dont la forme géométrique peut être décomposée en triangles, et qui offrent sans autres procédés : - Une étanchéité intégrée à la structure; - La double cloison étanche permettant la circulation d'un fluide caloporteur ou la création d'un vide relatif et donc une isolation thermique plus efficace; - Une facilité lors du montage avec à l'extrême l'absence de chantier et de fondations compliquées et onéreuses même sur terrain accidenté. Le procédé consiste à préfabriquer par moulage puis assembler des structures triangulaires monobloc : - dont l'intérieur des côtés (5) est vide du fait de l'utilisation du profilé. - dont les sommets (6) ne comportent pas de jointures du fait du revêtement plastique. - dont les sommets (6) présentent des échancrures (7) selon un arc de cercle défini. - dont les faces externes de chaque côté comportent des gorges (8). - dont les faces internes comportent un épaulement (9) lequel comporte une gorge (10) sur chacune de ces deux faces. - dont l'un des côtés peut être en sur-épaisseur (ll) selon un angle précis. -qui présente sur chacun de ses cotés au moins trois lumières (12) correspondant à des évidements conçus dans le profilé. Ces structures sont préfabriquées en série en couvrant à l'aide d'une matière plastique, dans un moule, un profilé métallique. Le procédé est particulièrement destiné à la réalisation de dômes, serres et cloches sous-marines.

Résultats 1-10 sur 74 pour Critères:(ANID:TN* AND CTR:WO) Office(s):all Langue:fr Racinisation: false
1 2 3 4 5 6 7 8
Page: / 8