WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Parcourir
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Résultats 1-10 sur 574 pour Critères:(ANID:BG* AND CTR:WO) Office(s):all Langue:FR Racinisation: true maximize
précéd. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 suiv.
Page: / 58  Go >
RSS iconmap icon 
Instant Help

Analyse
Analyse

Nombre de réponses par page
Traduction automatique
TitrePaysDate de pub.
CIBN° de demandeDéposantInventeur
1. WO/2017/015731 DISPOSITIF DE MESURE SANS CONTACT DE TEMPÉRATURE CORPORELLEWO02.02.2017
G01J 5/02
PCT/BG2016/000012ISKRENOV, Tanyo, ZefirovISKRENOV, Tanyo, Zefirov
L'invention concerne un dispositif de mesure sans contact de température corporelle, qui peut être utilisé en médecine et qui est destiné à mesurer la température corporelle de patients présentant une mobilité limitée et/ou de patients immobiles. Ledit dispositif permet la mesure à distance continue et automatique de la température absolue réelle en tenant compte de la variation de la position du corps du patient. Le dispositif de mesure de température sans contact comprend un module de détection logeant un capteur infrarouge pour la mesure de température et un capteur pour la mesure de distance. Les deux capteurs du module de détection sont situés l'un à côté de l'autre. La sortie d'une unité d'entraînement électromécanique est connectée à la première entrée du module de détection, l'entrée étant connectée à une unité de commande à laquelle est connectée une seconde entrée du module de détection. Les sorties du module de détection sont connectées aux entrées d'une unité de traitement, tandis que la sortie de l'unité de traitement constitue la sortie du dispositif. En vue d'une réponse plus rapide et d'une meilleure précision de la détermination du corps du patient dans la plage de fonctionnement du dispositif et lorsqu'un déplacement du patient est détecté au cours de la surveillance de la température, une unité capteur est connectée à un capteur infrarouge passif, une lentille de Fresnel étant située à côté du capteur infrarouge et du capteur de mesure de distance.

2. WO/2017/015732 RAQUETTE À NEIGE GONFLABLEWO02.02.2017
A63C 13/00
PCT/BG2016/000019SMALL FOOT, LIMITED LIABILITY COMPANYDIMITROV, Petar Georgiev
La présente invention concerne une raquette à neige gonflable, qui s'utilise dans le domaine du sport et dans la vie de tous les jours, en particulier sur des terrains recouverts de glace, recouverts de neige et marécageux. La raquette à neige gonflable selon l'invention comprend un corps ayant une soupape d'air (2) et sur lequel, dans les parties antérieure et postérieure, latéralement et à l'intérieur, des courroies de fixation (3a et 3b) sont montées respectivement pour les parties antérieure et postérieure de la raquette, des pointes métalliques (4) étant montées de manière mobile sur la partie inférieure des courroies de fixation (3a et 3b) pour la partie antérieure de la chaussure. Le corps (1) est constitué uniquement de deux sections principales (1a et 1b), qui sont parallèles et identiques en termes de forme et de dimensions avec un profil ovale, qui sont directement connectées l'une à l'autre par les courroies de fixation (3a et 3b) sur la partie antérieure et postérieure de la raquette, le rapport entre la longueur L de chaque section principale (1a et 1b) et la distance B entre les deux sections principales (1a et 1b) se situant dans la plage de 2:1 à 3,5:1. La construction de la raquette à neige ainsi créée permet la production de modes de réalisation appropriés pour différents terrains.

3. WO/2017/015730 BOBINE D'EXPLORATION POUR DÉTECTEUR DE MÉTAUXWO02.02.2017
G01V 3/11
PCT/BG2015/000035DETECH LTD
L'invention concerne une bobine d'exploration pour détecteur de métaux appliquée en archéologie, en géologie, dans la construction, dans l'entraînement de l'armée et de la police. La bobine d'exploration se caractérise par une sensibilité accrue, en ce qu'elle est capable de trouver des objets métalliques de différentes tailles enfouis à une profondeur importante. La bobine d'exploration est simplifiée du point de vue technologique afin de se prêter à la production, avec une baisse des dépenses en matériaux. La bobine d'exploration pour détecteur de métaux est constituée d'un boîtier (1) dans lequel sont disposées de manière mutuellement équilibrée des bobines d'émetteur (2) et de récepteur (3). Les bobines 2 et 3 sont enroulées à partir de spires situées en spirale dans un plan 4, lesquelles pourraient être à proximité l'une de l'autre, sans intervalle entre elles, ou avec une distance de 0 à 10 mm entre les spires. Les bobines 2 et 3 sont placées à distance l'une de l'autre, en formant un angle par rapport à la surface inférieure du boîtier, ou se touchant l'une l'autre.

4. WO/2017/008130 PROCÉDÉ ET SYSTÈME POUR LE COULAGE DIRECT DE PIÈCES COULÉES PAR UNE TECHNIQUE DE FABRICATION ADDITIVE DE MOULES MONOLITHIQUES COMPOSITESWO19.01.2017
B22C 9/02
PCT/BG2016/050004"PRINT CAST" LTDTODOROV, Georgi Dimitrov
L'invention concerne un procédé pour la coulée directe de composants coulés par la formation, par couches, de moules composites, lesquels moules composites sont produits sous forme d’éléments monolithiques et en même temps que leurs noyaux respectifs dans une forme assemblée. Le système est conçu pour la formation, par couches, de modèles en trois dimensions à partir de matière pulvérulente dans un contenant séparable (1) avec un fond mobile (2), lequel est séparé du dispositif pour remonter et abaisser (4) le fond mobile, qui est incorporé dans le système pour la formation, par couches, de modèles en trois dimensions. La formation des moules est effectuée par application de couches de matière pulvérulente et liaison des particules de chaque couche au moyen d’un liant, ajouté sélectivement en fonction d’un programme/patron uniquement dans les volumes, où le corps solide du modèle est formé. Ce processus est réitéré successivement jusqu’à ce que tout le volume soit construit, ce qui permet le coulage direct dans les moules résultants sans les sortir du contenant (1) dans lequel ils sont formés, après l'élimination de la matière pulvérulente inutile se trouvant dans leurs cavités de travail.

5. WO/2017/004685 PROCÉDÉ ET MARQUAGE (IMAGE) DE VÉRIFICATION ET DE PROTECTION CONTRE LES CONTREFAÇONS AU MOYEN D'UNE MODULATION CHIFFRÉE D'UNE LOCALISATION SPATIALE D'ÉLÉMENTS DE CHIFFREMENT PRÉDÉFINIS DE L'IMAGEWO12.01.2017
G06K 7/10
PCT/BG2016/000018KEIT LTD.ZHELEV, Georgi Zhivkov
L'invention concerne un procédé et un marquage (image) permettant une vérification et offrant une protection contre les contrefaçons au moyen d'une modulation chiffrée d'une localisation spatiale des éléments de chiffrement prédéfinis du marquage appliqué, ainsi qu'un procédé permettant de vérifier et de contrôler la modulation chiffrée de la localisation spatiale des éléments prédéfinis au moyen d'un déchiffrement et d'une comparaison en vue d'authentifier l'original par rapport à la contrefaçon.

6. WO/2017/000048 ÉLÉMENT OPTIQUE VARIABLEWO05.01.2017
G02B 5/02
PCT/BG2015/000019DEMAX - HOLOGRAMS ADMONOVSKI, Valentin, Konstantinov
L'invention concerne un élément optique variable de couleur noire visible, et peut être utilisée comme élément de sécurité afin de certifier l'authenticité et le caractère unique de documents, de billets de banque et de marques commerciales en l'appliquant sur un autocollant, ou directement sur la surface de l'objet protégé. L'invention concerne un élément optique variable de couleur noire visible qui contient une couche de diffraction transparente, constituée d'au moins deux motifs de diffraction superposés dans des directions différentes (décalage angulaire), et, selon l'invention, qui comprend également une couche de transformation optique (6), tandis que la configuration de la couche de diffraction (5) se compose de pyramides en deux dimensions (9) avec une distance de trame (r), les pyramides étant placées à une distance de 0,2 µm à 0,45 µm.

7. WO/2016/201529 DISPOSITIF POUR CONVERTIR UN MOUVEMENT DE ALTERNATIF EN UN MOUVEMENT ROTATIF ET INVERSEMENT, DANS DES SYSTÈMES MÉCANIQUES À PISTONS AXIAUXWO22.12.2016
F01B 3/04
PCT/BG2016/000004KSIMETRO -TATIANA NIKOLOVA LTDBRASTINKOV, Lachezar, Alexandrov
La présente invention concerne un dispositif permettant de convertir un mouvement alternatif en un mouvement rotatif et inversement, dans des systèmes mécaniques à pistons axiaux. L'invention se rapporte à un dispositif hautement efficace permettant de convertir le mouvement alternatif des pistons en un mouvement rotatif de l'arbre et inversement dans les systèmes mécaniques à pistons axiaux de moteurs, pompes et compresseurs, ledit dispositif présentant une meilleure résistance de contact à l'égard de la charge de puissance et permet d'augmenter plusieurs fois le couple, en raison d'une chaîne cinématique plus courte et de la résolution des contraintes cinématiques appliquées au couple de l'arbre mené qui sont créées par la course de travail des pistons. Quatre types du dispositif ont été mis au point, dans lesquels la chaîne cinématique dans deux de ces types comporte trois bielles et dans les deux autres types, elle comprend quatre bielles, lesdits types du dispositif pouvant être utilisés respectivement dans les structures de moteurs et pompes hydrauliques et dans les moteurs à combustion interne. Le dispositif est également utilisé dans des compresseurs pneumatiques à pistons et peut être utilisé dans tous les autres dispositifs qui comportent des mécanismes pour convertir un mouvement alternatif en un mouvement rotatif et inversement.

8. WO/2016/191833 PROCÉDÉ DE TRAITEMENT DE DÉCHETS INDUSTRIELS CONTENANT DU FERWO08.12.2016
C22B 1/00
PCT/BG2015/000015ALCOL HOLDING GROUP LTD.DRAGOMIROV, Alexandar Assenov
Le procédé de l'invention consiste à: mélanger et transformer les déchets en pâte à papier avec 25 à 40% d'hydroxyde de sodium aqueux, et chauffer à 35 à 80°C avec agitation; ajouter en continu une solution d'acide oxalique et 0,5 à 10% de peroxyde d'hydrogène jusqu'à l'obtention d'un rapport molaire Na:Fe:C2O4 de 3:1:3; ajouter 5 à 10% d'acide oxalique excédentaire à la quantité déjà ajoutée dudit acide et chauffer à 25 à 80°C pendant 1 heure; filtrer le mélange réactionnel avec séparation de la phase solide et précipitation du filtrat avec 5 à 15% d'hydroxyde de sodium aqueux à 60 à 70°C; laver le précipité de l'étape précédente avec de l'eau déminéralisée et sécher à 115 à 160°C; traiter la phase solide séparée après la troisième étape avec 15 à 30% d'acide sulfurique. Dans un mode de réalisation, le procédé comprend une étape supplémentaire de traitement de la phase solide avec 11 à 15% d'hydroxyde de sodium.

9. WO/2016/187679 PROCÉDÉ POUR LA PRÉPARATION D'UN EXTRAIT DE CANNABINOÏDE À PARTIR DE CHANVREWO01.12.2016
A61K 36/185
PCT/BG2016/000016"POBELCH - GLE" OODIVANOV, Ervin, Milenov
L'invention concerne un procédé pour l'extraction et la séparation de cannabinoïdes à partir de chanvre industriel, conçu à des fins médicinales, ainsi que la préparation d'un extrait, ne contenant pas de tétrahydrocannabinol, et la préparation de cannabinoïdes individuels, raffinés à un maximum. L'avantage du procédé selon l'invention réside dans la préparation d'un extrait à partir du chanvre, celui-ci contenant des cannabinoïdes médicalement utiles à un pourcentage élevé et ne contenant pas de tétrahydrocannabinol, ni de mélanges indésirables, de telle sorte qu'il peut être utilisé sans aucune restriction comme produit pharmaceutique. De plus, le procédé offre la possibilité de séparation, si nécessaire, en cannabinoïdes utiles individuels comme composés purs, en termes écologiques, sans pollution environnementale, selon les procédés les plus synthétiques. La possibilité de production de composés purs représente une contribution importante à la recherche de substances, associée à une application médicale concrète et la préparation de diverses combinaisons de celle-ci, avec l'objectif d'étendre le domaine d'application. Le procédé est également économique. Le procédé consiste en ce que l'extrait, obtenu selon divers procédés, subit une chromatographie liquide-liquide à contre-courant centrifuge, étant donné que l'opération comprend une centrifugation de solvants et d'extrait, obtenue pendant les opérations précédentes ; les solvants forment deux phases, la phase, dans laquelle l'extrait est dissous, est mobile et l'autre phase est stationnaire, la phase mobile passant à travers la phase stationnaire, plusieurs quantités des constituants du contenu d'extrait étant capturées ; ce passage de la phase mobile à travers la phase stationnaire est répété de nombreuses fois, jusqu'à la séparation des substances souhaitées qui sont analysées d'une façon habituelle, des solvants à phase stationnaire étant utilisés, ceux-ci étant choisis parmi le groupe d'hydrocarbures à chaîne droite et/ou à chaîne ramifiée, obtenus du pétrole brut, d'alcools à chaîne droite et/ou à chaîne ramifiée, de cétones à chaîne droite et/ou à chaîne ramifiée, d'acides carboxyliques à chaîne droite et/ou à chaîne ramifiée, de nitriles à chaîne droite et/ou à chaîne ramifiée, de gaz en état supercritique et sous-critique, tels que le dioxyde de carbone, l'azote, des oxydes d'azote, l'eau avec une acidité modifiée avec ou sans sels de substances organiques et non-organiques dissoutes dans celle-ci, par exemple NaS03, des composés de carbonate ou des mélanges des solvants susmentionnés, et des solvants à phase mobile étant utilisés, ceux-ci étant choisis parmi le groupe d'hydrocarbures à chaîne droite et à chaîne ramifiée, obtenue du pétrole brut, d'alcools à chaîne droite et/ou à chaîne ramifiée, de cétones à chaîne droite et/ou à chaîne ramifiée, d'acides carboxyliques à chaîne droite et/ou à chaîne ramifiée, de nitriles à chaîne droite et/ou à chaîne ramifiée, de gaz en état supercritique et sous-critique, tels que le dioxyde de carbone, l'azote, des oxydes d'azote, l'eau avec une acidité modifiée par des bases et des acides organiques et/ou inorganiques, ainsi que des bases et des acides Lewis dans l'intervalle de 0 à 14 pH, avec ou sans sels de substances organiques et non-organiques dissoutes dans celle-ci, par exemple NaS03, des composés de carbonate ou des mélanges des solvants susmentionnés, le choix des solvants entre les deux phases étant conditionnel en ce qu'ils doivent être différents et non-miscibles l'un avec l'autre ; les révolutions de centrifugation et la vitesse d'écoulement de la phase mobile sont désignées (calculées ou déterminées de façon expérimentale) selon le volume de phase total ; ainsi, à la fin du processus, les tétrahydrocannabinols et/ou les acides de tétrahydrocannabinol sont séparés des cannabinoïdes restants et/ou des acides de cannabinoïde dans la solution, les autres cannabinoïdes dans le processus peuvent également être séparés en tant que substance pure, séparée dans une solution, et les solvants sont évaporés, respectivement, de façon à obtenir une substance pure.

10. WO/2016/183643 SYSTÈME PHOTOVOLTAÏQUE DE GÉNÉRATION ET DE FOURNITURE D'ÉNERGIE À UN RÉSEAU ÉLECTRIQUE À COURANT CONTINU ET SES USAGERSWO24.11.2016
H02J 1/10
PCT/BG2015/000022NORTHEAST ENERGY LTDNENOV, Konstantin Vassilev
L'invention concerne un système conçu pour un couplage direct à des réseaux électriques à courant continu, comme ceux de transports en commun. Celui-ci fonctionne de manière synchrone avec des alimentations électriques conventionnelles et reste connecté en permanence au réseau électrique à courant continu même si la consommation est faible ou nulle. Le système PV comprend un champ PV, composé d'une structure photovoltaïque représentant un panneau PV unique ou un groupe de panneaux PV. Chaque structure PV est dotée d'une sortie (+) et d'une sortie (-), auxquelles est relié un optimiseur (12). Chacun des optimiseurs est doté de sorties reliées entre elles et/ou, dans la configuration du champ PV aux lignes (9, 10) commune (+) et de sortie (-). Le type de l'optimiseur satisfait à la fois les deux conditions - que le champ PV présente une tension nominale, appropriée pour la tension du réseau électrique (1) à courant continu et une tension limitée inférieure que la tension maximale admissible du réseau électrique (1) à courant continu, ce qui rend le système efficient en termes de régulation de la tension.


Résultats 1-10 sur 574 pour Critères:(ANID:BG* AND CTR:WO) Office(s):all Langue:FR Racinisation: true
précéd. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 suiv.
RSS iconmap icon 
Instant Help