Traitement en cours

Veuillez attendre...

Paramétrages

Paramétrages

Aller à Demande

1. WO2020115244 - ACCESSOIRE CUISEUR VAPEUR AVEC COUVERCLE VERROUILLABLE

Note: Texte fondé sur des processus automatiques de reconnaissance optique de caractères. Seule la version PDF a une valeur juridique

[ FR ]

ACCESSOIRE CUISEUR VAPEUR AVEC COUVERCLE VERROUILLABLE

Domaine technique

La présente invention concerne le domaine technique des appareils et dispositifs de production de vapeur pour chauffer et/ou cuire des aliments à la vapeur.

La présente invention concerne plus particulièrement les accessoires cuiseur vapeur pour chauffer et/ou cuire à la vapeur des aliments contenus dans un récipient.

La présente invention concerne également les appareils pour chauffer et/ou cuire à la vapeur des aliments, comportant un récipient associé à un dispositif de production de vapeur formant un tel accessoire cuiseur vapeur.

Technique antérieure

Il est connu, du document FR 3 051 647 B1 déposé par la demanderesse, un accessoire cuiseur vapeur pour chauffer et/ou cuire à la vapeur des aliments contenus dans un récipient. L’accessoire cuiseur vapeur comporte un corps comprenant un générateur de vapeur et un réservoir d’eau. Le générateur de vapeur présente une chambre de production de vapeur reliée à une sortie de distribution de vapeur ménagée dans une partie inférieure du générateur de vapeur. Le réservoir d’eau alimente en eau la chambre de production de vapeur et présente une ouverture supérieure.

Cependant, en cas de renversement accidentel de l’accessoire cuiseur vapeur, l’eau contenue dans le réservoir d’eau peut s’échapper librement au travers de l’ouverture supérieure, pouvant entraîner des situations dangereuses pour l’utilisateur et son environnement.

Exposé de l’invention

Un objet de la présente invention est de proposer un accessoire cuiseur vapeur utilisé avec un récipient pour chauffer et/ou cuire des aliments à la vapeur, qui peut être utilisé en toute sécurité.

Un autre objet de la présente invention est de proposer un accessoire cuiseur vapeur utilisé avec un récipient pour chauffer et/ou cuire des aliments à la vapeur, qui permet de mieux contrôler l’échappement de vapeur.

Un autre objet de la présente invention est de proposer un accessoire cuiseur vapeur utilisé avec un récipient pour chauffer et/ou cuire des aliments à la vapeur, qui présente une construction robuste et durable.

Un autre objet de la présente invention est de proposer un cuiseur vapeur électrique pour chauffer et/ou cuire des aliments à la vapeur comportant un récipient et un accessoire cuiseur vapeur qui peut être utilisé en toute sécurité.

Un autre objet de la présente invention est de proposer un cuiseur vapeur électrique pour chauffer et/ou cuire des aliments à la vapeur comportant un récipient et un accessoire cuiseur vapeur qui permet de mieux contrôler l’échappement de vapeur.

Un autre objet de la présente invention est de proposer un cuiseur vapeur électrique pour chauffer et/ou cuire des aliments à la vapeur comportant un récipient et un accessoire cuiseur vapeur qui présente une construction robuste et durable.

Résumé de l’invention

Ces objets sont atteints avec un accessoire cuiseur vapeur pour chauffer et/ou cuire à la vapeur des aliments contenus dans un récipient, l’accessoire cuiseur vapeur comportant un corps comprenant un générateur de vapeur et un réservoir d’eau, le générateur de vapeur présentant une chambre de production de vapeur reliée à une sortie de distribution de vapeur ménagée dans une partie inférieure du générateur de vapeur, le réservoir d’eau alimentant en eau la chambre de production de vapeur et présentant une ouverture supérieure, du fait qu’il comporte un couvercle monté amovible sur le corps et ayant une position de fermeture dans laquelle le couvercle obture l’ouverture supérieure du réservoir d’eau.

L’accessoire cuiseur vapeur ainsi réalisé présente l’avantage de posséder un

couvercle qui permet à la fois d’éviter l’introduction des impuretés ou des poussières dans le réservoir d’eau, et de limiter la fuite de vapeur s’échappant du réservoir d’eau. En effet, pendant le fonctionnement normal de l’accessoire cuiseur vapeur, la vapeur constituée de fines gouttelettes d’eau peut être produite dans le réservoir d’eau lorsque la température de l’eau présente dans le réservoir d’eau augmente. La présence d’un tel couvercle permet de contenir de la vapeur dans le corps.

Avantageusement, le couvercle est verrouillé dans sa position de fermeture sur le générateur de vapeur par l’intermédiaire d’un dispositif de verrouillage. Cette disposition présente l’avantage de limiter la fuite d’eau vers l’extérieur de l’accessoire cuiseur vapeur en cas de renversement accidentel.

Avantageusement, le dispositif de verrouillage est agencé en position centrale. Cette disposition présente une construction intuitive pour l’utilisateur et facile à mettre en oeuvre.

Avantageusement, le dispositif de verrouillage comporte un organe de verrouillage solidaire du générateur de vapeur et au moins un verrou solidaire du couvercle et prévu pour coopérer avec l’organe de verrouillage. Cette disposition a pour avantage de simplifier la construction du dispositif de verrouillage, tout en gardant un verrouillage efficace du couvercle. Cette disposition permet également de rendre l’organe de verrouillage invisible de l’extérieur.

Avantageusement, le verrou est configuré de façon à pouvoir passer d’une position de maintien dans laquelle le couvercle est verrouillé dans sa position de fermeture à une position de libération dans laquelle le couvercle est désolidarisé du générateur de vapeur, et inversement. Cette disposition permet de verrouiller et déverrouiller efficacement et facilement le couvercle

Avantageusement, le verrou est naturellement maintenu dans sa position de maintien sous l’action d’un moyen de rappel. Cette disposition présente l’avantage de garantir un bon maintien en position du verrou dans sa position de maintien.

Avantageusement, le verrou est disposé dans un organe de préhension du

couvercle. Cette disposition présente une construction simple et intuitive à manipuler pour l’utilisateur.

Avantageusement, le dispositif de verrouillage comporte deux verrous qui sont disposés à l’opposé l’un de l’autre. Cette disposition présente l’avantage de rendre le dispositif de verrouillage maniable d’une seule main.

Avantageusement, l’organe de verrouillage est sensiblement cylindrique s’étendant selon un axe axial. Cette disposition permet à l’utilisateur de disposer et verrouiller le couvercle quelle que soit la position angulaire du couvercle, sans nécessité de chercher une position angulaire particulière pour engager le couvercle sur le corps.

Avantageusement, le corps présente une paroi de fond, le générateur de vapeur comportant un bouchon délimitant la chambre de production de vapeur et maintenu sur la paroi de fond du corps, et l’organe de verrouillage fait saillie d’une paroi supérieure du bouchon. Cette disposition présente l’avantage de posséder un bouchon permettant à la fois de mieux contrôler le cheminement de vapeur vers la sortie de distribution de vapeur et de contribuer au fonctionnement du verrouillage du couvercle.

Avantageusement, le couvercle comporte un joint d’étanchéité entourant le dispositif de verrouillage et configuré pour être en contact avec la paroi supérieure du bouchon lorsque le couvercle est dans sa position de fermeture. Cette disposition présente l’avantage de garantir une bonne étanchéité du dispositif de verrouillage lorsque le couvercle est verrouillé sur le bouchon. Une telle caractéristique prévient l’infiltration d’eau et/ou de la vapeur et les accumulations de tartre (carbonate de calcium) dans le dispositif de verrouillage, contribuant au bon fonctionnement du dispositif de verrouillage.

Ces objets sont également atteints avec un cuiseur vapeur électrique comportant un récipient pour contenir les aliments à chauffer et/ou à cuire et un accessoire cuiseur vapeur prévu pour reposer sur le récipient et pour chauffer et/ou cuire à la vapeur les aliments contenus dans le récipient selon l’une au moins des caractéristiques précitées.

Brève description des dessins

On comprendra mieux les buts, aspects et avantages de la présente invention, d'après la description donnée ci-après d’un mode particulier de réalisation de l'invention présenté à titre d'exemple non limitatif, en se référant aux dessins annexés dans lesquels :

La figure 1 illustre une vue en perspective éclatée d’un cuiseur vapeur électrique comportant un accessoire cuiseur vapeur et un récipient selon un mode particulier de réalisation de l’invention ;

La figure 2 illustre une vue en coupe de l’accessoire cuiseur vapeur illustré sur la figure 1 , selon une ligne de coupe ll-ll ;

La figure 3 illustre une vue en perspective d’un couvercle de l’accessoire cuiseur vapeur illustré sur la figure 1 ;

Description des modes de réalisation

Seuls les éléments nécessaires à la compréhension de l’invention ont été représentés. Pour faciliter la lecture des dessins, les mêmes éléments portent les mêmes références d’une figure à l’autre.

Le cuiseur vapeur électrique 101 illustré de manière schématique sur la figure 1 est un appareil pour chauffer et/ou cuire à la vapeur des aliments, comportant un récipient 102 pour contenir les aliments à chauffer et/ou à cuire, et un accessoire cuiseur vapeur 104 prévu pour reposer sur le récipient 102. Plus particulièrement, l’accessoire cuiseur vapeur 104 comporte un dispositif de support 80 prévu pour porter l’accessoire cuiseur vapeur 104, et pour reposer sur le récipient 102.

L’accessoire cuiseur vapeur 104 comprend un corps 100 présentant une paroi latérale extérieure 1 12 et une paroi de fond 1 14. Le corps 100 comporte un réservoir d’eau 106 délimité par la paroi latérale extérieure 1 12 et la paroi de fond 1 14. Le réservoir d’eau 106 communique avec l’extérieur par une ouverture supérieure 106a, l’ouverture supérieure 106a étant formée par une partie supérieure de la paroi latérale extérieure 1 12. Tel que représenté sur la figure 2, l’accessoire cuiseur vapeur 104 comporte un couvercle 103 amovible qui ferme le réservoir d’eau 106 au niveau de l’ouverture supérieure 106a. Le couvercle 103 est mobile entre une position d’ouverture dans laquelle le réservoir d’eau 106 est accessible depuis l’extérieur pour le remplissage d’eau et une position de fermeture dans laquelle le couvercle 103 obture l’ouverture supérieure 106a du réservoir d’eau 106.

Le corps 100 comporte un générateur de vapeur 105 présentant une chambre de production de vapeur 120. Le réservoir d’eau 106 entoure et alimente en eau la chambre de production de vapeur 120 par gravité. A cet effet le réservoir d’eau 106 communique par une entrée d’alimentation d’eau 121 avec la chambre de production de vapeur 120. Dans l’exemple de réalisation illustré sur la figure 2, le réservoir d’eau 106 communique avec la chambre de production de vapeur 120 par deux entrées d’alimentation d’eau 121 . De préférence, le réservoir d’eau 106 présente un fond 108 déversant vers les deux entrées d’alimentation d’eau 121. Le fond 108 est formé par la paroi de fond 1 14 du corps 100.

La chambre de production de vapeur 120 comporte un dispositif de chauffe 150 pour transformer en vapeur l’eau présente dans la chambre de production de vapeur 120. Dans l’exemple de réalisation illustré sur la figure 2, le dispositif de chauffe 150 comprend un plot chauffant 151 . Selon un autre mode particulier de réalisation de l’invention, le dispositif de chauffe 150 peut notamment comporter un élément chauffant disposé sous une plaque de diffusion de chaleur et/ou dans une plaque de diffusion de chaleur formant au moins une partie du fond de la chambre de production de vapeur 120.

La chambre de production de vapeur 120 est reliée à une sortie de distribution de vapeur 1 15 ménagée dans une partie inférieure 1 10 du générateur de vapeur 105. A cet effet, la chambre de production de vapeur 120 communique avec une sortie d’évacuation de vapeur 122 disposée plus haut que l’entrée d’alimentation d’eau 121 . La sortie d’évacuation de vapeur 122 communique par un conduit 125 avec la sortie de distribution de vapeur 1 15.

Avantageusement, le conduit 125 est vertical. A titre de variante le conduit 125 peut être descendant sans nécessairement être vertical. De préférence le conduit 125 est dépourvu de chicanes. En d’autres termes, le conduit 125 est descendant de manière continue, sans nécessairement être rectiligne.

Le générateur de vapeur 105 comporte un bouchon 8, mieux visible sur la figure 2, délimitant la chambre de production de vapeur 120. A cet effet, le bouchon 8 comporte une première paroi latérale 58 délimitant latéralement la chambre de production de vapeur 120, et une paroi supérieure 8a reliée à la première paroi latérale 58 et délimitant en hauteur la chambre de production de vapeur 120. La première paroi latérale 58 s’étend depuis la paroi supérieure 8a jusqu’au fond 108 du réservoir d’eau 106. Plus particulièrement, la paroi supérieure 8a est plane.

Le bouchon 8 est monté amovible par rapport au corps 100. Le bouchon 8 est mobile en rotation entre une position verrouillée dans laquelle le bouchon 8 est solidaire du corps 100, et une position déverrouillée dans laquelle le bouchon 8 peut être séparée du corps 100. Plus particulièrement, le bouchon 8 est maintenu sur la paroi de fond 1 14 du corps 100 par une liaison à baïonnette.

Avantageusement, l’accessoire cuiseur vapeur 104 comporte un dispositif de verrouillage 10 qui permet de verrouiller le couvercle 103 sur le corps 100 lorsqu’il est dans sa position de fermeture. Plus précisément, le couvercle 103 est verrouillé sur le bouchon 8 du générateur de vapeur 105 par l’intermédiaire du dispositif de verrouillage 10.

Le dispositif de verrouillage 10 agencé en position centrale comporte un organe de verrouillage 1 1 solidaire du bouchon 8 et au moins un verrou 12a, 12b solidaire du couvercle 103 et prévu pour coopérer avec l’organe de verrouillage 1 1 . Plus particulièrement, le dispositif de verrouillage 10 comporte deux verrous 12a, 12b disposés dans un organe de préhension 130a du couvercle 103. L’organe de préhension 130a présente une structure protubérante en position centrale et entourée par une paroi annulaire 130b du couvercle 103. Les deux verrous 12a, 12b sont disposés à l’opposé l’un de l’autre dans l’organe de préhension 130a. Les deux verrous 12a, 12b coopèrent avec l’organe de verrouillage 1 1 et sont configurés de façon à pouvoir passer d’une position de maintien dans laquelle le couvercle 103 est verrouillé dans sa position de

fermeture à une position de libération dans laquelle le couvercle 103 est désolidarisé du bouchon 8, et inversement.

Chaque verrou 12a, 12b comporte un bouton d’appui 121 a, 121 b présentant une zone d’appui pour l’utilisateur, un crochet 122a, 122b coopérant avec l’organe de verrouillage 1 1 et une butée (non représentée sur les figures). Les deux verrous 12a, 12b sont naturellement maintenus dans leur position de maintien sous l’action d’un moyen de rappel (non représenté sur les figures) disposé entre les butées des deux verrous 12a, 12b. Le moyen de rappel applique une force de rappel sur les butées pour maintenir les verrous 12a, 12b dans leur position de maintien. Les verrous 12a, 12b passent de leur position de maintien à leur position de libération lorsque l’utilisateur applique sur les boutons d’appui 121 a, 121 b une force d’appui supérieure à la force de rappel pour comprimer le moyen de rappel. A titre d’exemple, le moyen de rappel est réalisé par un ressort de compression cylindrique ou par un élément élastiquement déformable.

Plus particulièrement, l’organe de verrouillage 1 1 fait saillie de la paroi supérieure 8a du bouchon 8 et s’étend selon un axe axial A vers une extrémité supérieure libre 1 1 a pour former une paroi sensiblement cylindrique. L’organe de verrouillage 1 1 comporte un prolongement radial 1 1 b au niveau de l’extrémité supérieure libre 1 1 a destiné à venir en appui contre le crochet 122a, 122b lorsque les deux verrous 12a, 12b sont en position de maintien.

Le couvercle 103 comporte un joint d’étanchéité 14 entourant le dispositif de verrouillage 10 et configuré pour être en contact avec la paroi supérieure 8a du bouchon 8 lorsque le couvercle 103 est dans sa position de fermeture. Dans l’exemple de réalisation illustré sur la figure 3, un joint d’étanchéité 14 est porté par l’organe de préhension 130a. A titre de variante, le joint d’étanchéité 14 peut être porté par la paroi annulaire 130b.

Le cuiseur vapeur électrique 101 illustré sur la figure 1 et l’accessoire cuiseur vapeur 104 illustré sur les figures 1 à 3 fonctionnent et s’utilisent de la manière suivante.

Après avoir disposé les aliments dans le récipient 102, l’utilisateur dispose l’accessoire cuiseur vapeur 104 sur le récipient 102. L’utilisateur saisit d’une main l’organe de préhension 130a et appuie sur les boutons d’appui 121 a, 121 b pour faire passer les verrous 12a, 12b de leur position de maintien dans laquelle le couvercle 103 est verrouillé sur le bouchon 8 à leur position de libération dans laquelle le couvercle 103 peut être retiré du bouchon 8. Puis l’utilisateur enlève le couvercle 103 et remplit le réservoir d’eau 106 par l’ouverture supérieure 106a. Après avoir rempli le réservoir d’eau 106, l’utilisateur prend le couvercle 103 et appuie à nouveau sur les boutons d’appui 121 a, 121 b en positionnant les verrous 12a, 12b au-dessus de l’organe de verrouillage 1 1 . L’utilisateur place le couvercle 103 dans sa position de fermeture pour fermer le réservoir d’eau 106 en maintenant l’appui sur les boutons d’appui 121 a, 121 b, puis relâche les boutons d’appui 121 a, 121 b pour verrouiller le couvercle 103 dans sa position de fermeture.

L’eau s’écoule par les deux entrées d’alimentation d’eau 121 dans la chambre de production de vapeur 120. De préférence, l’utilisateur remplit le réservoir d’eau 106 jusqu’à un niveau suffisamment inférieur à la sortie d’évacuation de vapeur 122, pour éviter que l’eau atteigne la sortie d’évacuation de vapeur 122 et s’écoule par le conduit 125. L’utilisateur met alors en marche le dispositif de chauffe 150. La température de l’eau présente dans la chambre de production de vapeur 120 s’élève jusqu’à ce que de la vapeur soit produite. La vapeur produite dans la chambre de production de vapeur 120 s’échappe par la sortie d’évacuation de vapeur 122 pour atteindre la sortie de distribution de vapeur 1 15 en descendant par le conduit 125. La vapeur sortant de la sortie de distribution de vapeur 1 15 se répand dans le récipient 102 pour chauffer et/ou cuire les aliments.

Bien entendu, l'invention n’est nullement limitée au mode de réalisation précédemment décrit et illustré qui n'a été donné qu'à titre d'exemple. Des modifications restent possibles, notamment du point de vue de la constitution des divers éléments ou par substitution d'équivalents techniques, sans sortir pour autant du domaine de protection de l'invention.

Dans une variante de réalisation de l’invention non représentée, le dispositif de verrouillage comporte un bouton central qui est configuré pour faire passer les deux verrous entre leur position de maintien et leur position de libération.

Dans une autre variante de réalisation de l’invention non représentée, le couvercle est maintenu sur le corps par une liaison à baïonnette.