Traitement en cours

Veuillez attendre...

Paramétrages

Paramétrages

Aller à Demande

1. WO2020114988 - ENTRÉE D'AIR ET PROCÉDÉ DE DÉGIVRAGE D'UNE ENTRÉE D'AIR D'UNE NACELLE D'UN TURBORÉACTEUR D'AÉRONEF

Note: Texte fondé sur des processus automatiques de reconnaissance optique de caractères. Seule la version PDF a une valeur juridique

[ FR ]

REVENDICATIONS

1. Entrée d'air (2) d'une nacelle de turboréacteur (1 ) d'aéronef comportant un dispositif de dégivrage et s’étendant selon un axe X dans lequel circule un flux d’air (F) d’amont vers l’aval, l’entrée d’air (2) s’étendant de manière annulaire autour de l’axe X et comportant une paroi intérieure (21 ) tournée vers l’axe X et une paroi extérieure (22) qui est opposée à la paroi intérieure (21 ), les parois (21 , 22) étant reliées par un bord d’attaque (23) et une cloison interne avant (25) de manière à délimiter une cavité annulaire (24), le dispositif de dégivrage comportant au moins une source d'air chaud (9) dans la cavité annulaire (24), entrée d’air caractérisée par le fait que la paroi intérieure (21 ) comporte une pluralité de lignes de soufflage (3), la paroi intérieure (21 ) comportant au moins une structure d’atténuation acoustique comportant une pluralité d’orifices d’atténuation acoustique (5), les orifices d’atténuation acoustique (5) étant répartis sur la paroi intérieure (21 ) en dehors des lignes de soufflage (3), chaque ligne de soufflage (3) comportant une pluralité d’ouvertures traversantes (4) configurées pour souffler des flux élémentaires (Fe) issus de la source d’air chaud (9) afin de dégivrer ladite paroi intérieure (21 ), les lignes de soufflage (3) étant parallèles entre elles dans un plan de projection cylindrique (P) défini par rapport à l’axe X du turboréacteur et à un axe Y définissant la position angulaire par rapport à l’axe X, chaque ligne de soufflage (3) ayant une profondeur P3 définie selon l’axe X et une longueur L3 définie selon l’axe Y dans le plan de projection cylindrique (P), deux lignes de soufflage (3) adjacentes étant écartées d’une distance D3 selon l’axe Y, le rapport des distances L3/D3 étant compris entre 1 et 2.

2. Entrée d’air selon la revendication 1 , dans laquelle chaque ligne de soufflage (3) étant écartée d’un angle d’inclinaison (Q) par rapport à l’axe X dans le plan de projection cylindrique (P), l’angle d’inclinaison (Q) est compris entre 20° et 70°.

3. Entrée d’air selon l’une des revendications 1 à 2, dans laquelle la paroi intérieure (21 ) comprend au moins une zone de chevauchement ZP des lignes de soufflage (3), la zone de chevauchement ZP comprenant au moins une ligne de soufflage amont (3A) et une ligne de soufflage aval (3B).

4. Entrée d’air selon la revendication 3, dans laquelle la ligne de soufflage aval (3B) est exempte d’ouvertures traversantes (4) dans la zone de chevauchement ZP.

5. Entrée d’air selon l’une des revendications 3 à 4, dans laquelle les ouvertures traversantes (4) sont alternées selon la direction Y entre la ligne de soufflage amont (3A) et la ligne de soufflage aval (3B).

6. Entrée d’air selon l’une des revendications 1 à 5, dans laquelle, la densité d’ouvertures traversantes (4) est constante selon la direction Y.

7. Entrée d’air selon l’une des revendications 1 à 6, dans laquelle la structure alvéolaire (50) définit, d’une part, des cellules acoustiques comportant chacune au moins un orifice d’atténuation acoustique (5) et, d’autre part, des canaux de circulation (51 ) formant les lignes de soufflage (3) comportant les ouvertures traversantes (4) de soufflage.

8. Entrée d’air selon l’une des revendications 1 à 7, dans laquelle chaque ouverture traversante (4) possède une section supérieure à 3mm2.

9. Entrée d’air selon l’une des revendications 1 à 8, dans laquelle chaque orifice d’atténuation acoustique (5) possède un diamètre inférieur à 0,5mm.

10. Entrée d’air selon l’une des revendications 1 à 9, dans les ouvertures traversantes (4) sont réparties de manière irrégulière selon l’axe X et selon l’axe Y dans le plan de projection cylindrique (P).

11. Entrée d’air selon l’une des revendications 1 à 10, dans chaque ligne de soufflage (3) comporte au moins 5 ouvertures traversantes (4), de préférence, au moins 10 ouvertures traversantes (4), de préférence, au moins 15 ouvertures traversantes (4).

12. Procédé de dégivrage d’une entrée d'air (2) d'une nacelle de turboréacteur (1 ) d'aéronef, selon l’une des revendications 1 à 1 1 , s’étendant selon un axe X dans lequel circule un flux d’air (F) d’amont vers l’aval, l’entrée d’air (2) s’étendant de manière annulaire autour de l’axe X et comportant une paroi intérieure (21 ) tournée vers l’axe X et une paroi extérieure (22) qui est opposée à la paroi intérieure (21 ), le procédé comportant une étape de soufflage d’une pluralité de flux élémentaires (Fe) issus de la source d’air chaud (9) par les ouvertures traversantes (4) des lignes de soufflage (3) de manière à dégivrer la paroi intérieure (21 ).