Traitement en cours

Veuillez attendre...

Paramétrages

Paramétrages

Aller à Demande

1. WO2020109843 - MAINTIEN DE L'ÉTAT D'UNE APPLICATION DISTRIBUÉE

Numéro de publication WO/2020/109843
Date de publication 04.06.2020
N° de la demande internationale PCT/IB2018/059400
Date du dépôt international 28.11.2018
CIB
G06F 9/00 2018.01
GPHYSIQUE
06CALCUL; COMPTAGE
FTRAITEMENT ÉLECTRIQUE DE DONNÉES NUMÉRIQUES
9Dispositions pour la commande par programme, p.ex. unités de commande
CPC
G06F 9/00
GPHYSICS
06COMPUTING; CALCULATING; COUNTING
FELECTRIC DIGITAL DATA PROCESSING
9Arrangements for program control, e.g. control units
Déposants
  • SHARMA, Pratik [IN]/[IN]
Inventeurs
  • SHARMA, Pratik
Données relatives à la priorité
Langue de publication anglais (EN)
Langue de dépôt anglais (EN)
États désignés
Titre
(EN) MAINTAINING STATEFULNESS OF A DISTRIBUTED APPLICATION
(FR) MAINTIEN DE L'ÉTAT D'UNE APPLICATION DISTRIBUÉE
Abrégé
(EN)
In this invention for parallelism we partition the application's database into different shards and have exact replicas of the application run on top of these shards running on different virtual machines. Assuming that the application is stateful whenever there is a state change in one of the replicas of the application running on a dedicated virtual machine, the state change is not committed by the application replica on that virtual machine till all other application replicas running on their dedicated virtual machines receive and acknowledge that state change. If there is no response by any one of the virtual machines for a long time after repeated attempts to propagate the state change, the virtual machine or the application replica running on it is assumed to be down, and a new application replica with that old database shard on a new virtual machine is created.
(FR)
Dans la présente invention, pour le parallélisme, on partitionne la base de données de l'application en différents fragments et on obtient des répliques exactes de l'application exécutée sur ces fragments s'exécutant sur différentes machines virtuelles. En supposant que l'application est dynamique à chaque fois qu'il y a un changement d'état dans l'une des répliques de l'application s'exécutant sur une machine virtuelle dédiée, le changement d'état n'est validé par la réplique d'application sur cette machine virtuelle que lorsque toutes les autres répliques d'application s'exécutant sur leurs machines virtuelles dédiées reçoivent et reconnaissent ledit changement d'état. S'il n'y a pas de réponse par l'une quelconque des machines virtuelles pendant une longue période après des tentatives répétées de propagation du changement d'état, la machine virtuelle ou la réplique d'application s'exécutant sur celle-ci est supposée être fermée, et une nouvelle réplique d'application avec cet ancien fragment de base de données sur une nouvelle machine virtuelle est créée.
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international