Traitement en cours

Veuillez attendre...

Paramétrages

Paramétrages

Aller à Demande

1. WO2020108673 - VITRAGE DE SÉCURITÉ CHAUFFÉ

Numéro de publication WO/2020/108673
Date de publication 04.06.2020
N° de la demande internationale PCT/CZ2019/050055
Date du dépôt international 27.11.2019
CIB
H05B 3/84 2006.01
HÉLECTRICITÉ
05TECHNIQUES ÉLECTRIQUES NON PRÉVUES AILLEURS
BCHAUFFAGE ÉLECTRIQUE; ÉCLAIRAGE ÉLECTRIQUE NON PRÉVU AILLEURS
3Chauffage par résistance ohmique
84Dispositions pour le chauffage spécialement adaptées à des surfaces transparentes ou réfléchissantes, p.ex. pour désembuer ou dégivrer des fenêtres, des miroirs ou des pare-brise de véhicules
H05B 3/86 2006.01
HÉLECTRICITÉ
05TECHNIQUES ÉLECTRIQUES NON PRÉVUES AILLEURS
BCHAUFFAGE ÉLECTRIQUE; ÉCLAIRAGE ÉLECTRIQUE NON PRÉVU AILLEURS
3Chauffage par résistance ohmique
84Dispositions pour le chauffage spécialement adaptées à des surfaces transparentes ou réfléchissantes, p.ex. pour désembuer ou dégivrer des fenêtres, des miroirs ou des pare-brise de véhicules
86les conducteurs chauffants étant noyés dans le matériau transparent ou réfléchissant
C03C 17/36 2006.01
CCHIMIE; MÉTALLURGIE
03VERRE; LAINE MINÉRALE OU DE SCORIES
CCOMPOSITION CHIMIQUE DES VERRES, GLAÇURES OU ÉMAUX VITREUX; TRAITEMENT DE LA SURFACE DU VERRE; TRAITEMENT DE SURFACE DES FIBRES OU FILAMENTS DE VERRE, DE SUBSTANCES MINÉRALES OU DE SCORIES; LIAISON DU VERRE AU VERRE OU À D'AUTRES MATÉRIAUX
17Traitement de surface du verre, p.ex. du verre dévitrifié, autre que sous forme de fibres ou de filaments, par revêtement
34avec au moins deux revêtements ayant des compositions différentes
36un revêtement au moins étant un métal
E06B 3/663 2006.01
ECONSTRUCTIONS FIXES
06PORTES, FENÊTRES, VOLETS OU STORES À ROULEAU, EN GÉNÉRAL; ÉCHELLES
BFERMETURES FIXES OU MOBILES POUR OUVERTURES DANS DES BÂTIMENTS, VÉHICULES, PALISSADES OU CLÔTURES SIMILAIRES EN GÉNÉRAL, p.ex. PORTES, FENÊTRES, STORES, PORTAILS
3Châssis mobiles de fenêtres, battants de portes ou éléments analogues pour fermer les ouvertures; Pose des fermetures fixes ou mobiles, p.ex. des fenêtres; Caractéristiques des châssis extérieurs fixes relatives au montage des châssis des battants
66Blocs comprenant plusieurs panneaux de verre ou analogues qui sont espacés et fixés les uns aux autres de façon permanente, p.ex. le long des bords
663Eléments pour espacer les vitres
H05B 3/14 2006.01
HÉLECTRICITÉ
05TECHNIQUES ÉLECTRIQUES NON PRÉVUES AILLEURS
BCHAUFFAGE ÉLECTRIQUE; ÉCLAIRAGE ÉLECTRIQUE NON PRÉVU AILLEURS
3Chauffage par résistance ohmique
10Eléments chauffants caractérisés par la composition ou la nature des matériaux ou par la disposition du conducteur
12caractérisés par la composition ou la nature du matériau conducteur
14le matériau étant non métallique
E06B 7/12 2006.01
ECONSTRUCTIONS FIXES
06PORTES, FENÊTRES, VOLETS OU STORES À ROULEAU, EN GÉNÉRAL; ÉCHELLES
BFERMETURES FIXES OU MOBILES POUR OUVERTURES DANS DES BÂTIMENTS, VÉHICULES, PALISSADES OU CLÔTURES SIMILAIRES EN GÉNÉRAL, p.ex. PORTES, FENÊTRES, STORES, PORTAILS
7Aménagements particuliers ou dispositions en rapport avec les portes ou fenêtres
12Moyens pour éviter la condensation
CPC
C03C 17/36
CCHEMISTRY; METALLURGY
03GLASS; MINERAL OR SLAG WOOL
CCHEMICAL COMPOSITION OF GLASSES, GLAZES, OR VITREOUS ENAMELS; SURFACE TREATMENT OF GLASS; SURFACE TREATMENT OF FIBRES OR FILAMENTS MADE FROM GLASS, MINERALS OR SLAGS; JOINING GLASS TO GLASS OR OTHER MATERIALS
17Surface treatment of glass, not in the form of fibres or filaments, by coating
34with at least two coatings having different compositions
36at least one coating being a metal
H05B 3/84
HELECTRICITY
05ELECTRIC TECHNIQUES NOT OTHERWISE PROVIDED FOR
BELECTRIC HEATING; ELECTRIC LIGHTING NOT OTHERWISE PROVIDED FOR
3Ohmic-resistance heating
84Heating arrangements specially adapted for transparent or reflecting areas, e.g. for demisting or de-icing windows, mirrors or vehicle windshields
Déposants
  • THERMO GLASS.EU S.R.O. [CZ]/[CZ]
  • CÍSAŘ, Zdeněk [CZ]/[CZ] (US)
  • LOJÍK, Viktor [CZ]/[CZ] (US)
Inventeurs
  • CÍSAŘ, Zdeněk
  • LOJÍK, Viktor
Mandataires
  • CHYTILOVÁ & SPOL., PATENTOVÁ KANCELÁŘ, S.R.O.
Données relatives à la priorité
PV 2018-66130.11.2018CZ
Langue de publication anglais (EN)
Langue de dépôt Tchèque (CS)
États désignés
Titre
(EN) HEATED SAFETY GLAZING
(FR) VITRAGE DE SÉCURITÉ CHAUFFÉ
Abrégé
(EN)
The heated safety glazing is comprised of at least two flat glass substrates, of which at least one is hardened and equipped on its inner side with an electrically conductive heating mesh. Flat glass substrates that are separated by a chamber filled with some inert gas with low thermal conductivity are embedded in a common frame. All flat glass substrates are formed by monolithic soda-lime glass with a thickness of 3 to 8 mm comprising 70 to 72.5% by weight of SiO2, 13 to 14% by weight of Na2O, 9 to 10% by weight of CaO, 4 to 5% by weight of MgO, 0.60 to 0.75% by weight of Al2O3, 0.10 to 0.14% by weight of K2O, 0.25 to 0.27% by weight of SO3, and up to 1% by weight of other added substances. The electrically conductive heating mesh is made of SnO2:F with the thickness of 5 to 100 nm, with the transmissivity in the visible region of 79 to 84%, opacity for ultraviolet radiation of 84 to 86%, and reflectivity of infra-red radiation of 57 to 59%. It is designed in the form of mutually connected convex polygons allowing surface current density in the entire electrically conductive heating mesh to be constant and supplied by the first and second heating electrode. The first heating electrode is connected by a conductor via a relay switch to a phase conductor of a controllable thermostat connected to electric power supply. The second heating electrode is connected by a conductor to the neutral connector of the electric power supply that is connected via the relay winding and a conductor to the phase conductor via a safety electrode; the phase conductor that is led in the chamber inside the frame is connected via a magnetic contact to the electricity supply network by a conductor to the phase conductor of the controllable thermostat to which also a temperature sensor is connected by a conductor; the temperature sensor is positioned at the edge of the glass substrate and the relay contact is connected to the digital input of the control system via the control unit in the electrical control panel transmitting random impulses to verify the closed position of the heating circuit. The neighbouring glass substrates have mutual distance of 9 to 30 mm depending on the width of the chamber filled with some inert gas with low thermal conductivity delimited by a plastic spacer frame with a rectangular cross-section with bevelled corners at the base. The base as well as the adjacent bevelled corners are fitted with a moisture-stop aluminium coat reaching up to a half of its length adjacent to the base. The plastic spacer frame is filled with a synthetic crystalline aluminosilicate-based molecular sieve with a three-dimensional system of pores with the diameter ranging from 0.29 to 0.31 nm, permanently attached along the vertical sides by flexible non-conducting polyisobutylene-based binding material and along the base and the bevelled corners by two-part polysulphide-based fixing sealant. The inert gas is selected from a group comprising argon and krypton.
(FR)
Le vitrage de sécurité chauffé est constitué d'au moins deux substrats en verre plats dont au moins un est durci et équipé sur son côté intérieur d'un treillis chauffant électroconducteur. Des substrats en verre plats qui sont séparés par une chambre remplie d'un certain gaz inerte ayant une faible conductivité thermique sont intégrés dans un cadre commun. Tous les substrats en verre plats sont formés par verre sodocalcique monolithique d'une épaisseur de 3 à 8 mm comprenant de 70 à 72,5 % en poids de SiO2, de 13 à 14 % en poids de Na2O, de 9 à 10 % en poids de CaO, de 4 à 5 % en poids de MgO, 0,60 à 0,75 % en poids d'Al2O3, 0,10 à 0,14 % en poids de K2O, 0,25 à 0,27 % en poids de SO3, et jusqu'à 1 % en poids d'autres substances ajoutées. Le treillis chauffant électroconducteur est fait de SnO2:F avec l'épaisseur de 5 à 100 nm, la transmissivité dans la région visible de 79 à 84 %, l'opacité pour un rayonnement ultraviolet de 84 à 86 %, et la réflectivité de rayonnement infrarouge de 57 à 59 %. Le treillis est conçu sous la forme de polygones convexes mutuellement connectés permettant à la densité de courant de surface dans la totalité du treillis chauffant électroconducteur d'être constante et alimentée par la première et la seconde électrode chauffante. La première électrode chauffante est connectée par un conducteur par l'intermédiaire d'un commutateur à relais à un conducteur de phase d'un thermostat commandable connecté à une alimentation électrique. La seconde électrode chauffante est connectée par un conducteur au connecteur neutre de l'alimentation électrique qui est connectée par l'intermédiaire de l'enroulement de relais et d'un conducteur au conducteur de phase par l'intermédiaire d'une électrode de sécurité ; le conducteur de phase qui est conduit dans la chambre à l'intérieur du cadre est connecté par l'intermédiaire d'un contact magnétique au réseau d'alimentation électrique par un conducteur au conducteur de phase du thermostat commandable auquel est également connecté un capteur de température par un conducteur ; le capteur de température est positionné au bord du substrat en verre et le contact de relais est connecté à l'entrée numérique du système de commande par l'intermédiaire de l'unité de commande dans le panneau de commande électrique transmettant des impulsions aléatoires pour vérifier la position fermée du circuit de chauffage. Les substrats en verre voisins ont une distance mutuelle de 9 à 30 mm en fonction de la largeur de la chambre remplie d'un certain gaz inerte ayant une faible conductivité thermique délimitée par un cadre d'espaceur en plastique ayant une section transversale rectangulaire avec des coins biseautés au niveau de la base. La base ainsi que les coins biseautés adjacents sont équipés d'une couche d'aluminium à arrêt d'humidité atteignant jusqu'à une moitié de sa longueur adjacente à la base. Le cadre d'espaceur en plastique est rempli d'un tamis moléculaire à base d'aluminosilicate cristallin synthétique avec un système tridimensionnel de pores dont le diamètre est compris entre 0,29 et 0,31 nm, fixé de façon permanente le long des côtés verticaux par un matériau de liaison souple à base de polyisobutylène non-conducteur et le long de la base et des coins biseautés par un agent d'étanchéité de fixation à base de polysulfure en deux parties. Le gaz inerte est choisi dans un groupe comprenant de l'argon et du krypton.
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international