Traitement en cours

Veuillez attendre...

Paramétrages

Paramétrages

Aller à Demande

1. WO2020065171 - GUIDE DE LUMIERE D'UN DISPOSITIF D'ECLAIRAGE DE VEHICULE

Note: Texte fondé sur des processus automatiques de reconnaissance optique de caractères. Seule la version PDF a une valeur juridique

[ FR ]

GU I DE DE LUM I ERE D’U N D ISPOSITI F D’ECLAI RAGE DE

VEH ICU LE

[0001] La présente invention concerne de manière générale un guide de lumière faisant partie d’un dispositif de signalisation lumineuse d’un véhicule automobile, un tel guide de lumière comprenant typiquement une source de lumière et une portion de guidage en matière transparente, pour guider de la lumière vers une surface de sortie visible depuis l’environnement extérieur du véhicule.

[0002] Il est connu dans l’art antérieur des guides de lumières avec plusieurs portions de guidage de lumière distinctes coopérant avec un guide de lumière ou une portion de guidage principale, comme le montre le document EP3118060A1 , mais ce document ne donne aucune solution de fixation de toutes ces portions de guidage, et il en résulte une complexité de fabrication pour maintenir ensembles tous ces composants. De plus, une modification de la forme du guide de lumière principal entraîne alors une redéfinition de tout l’ensemble, ce qui augmente alors les coûts de conception et d’outillage.

[0003] Un but de la présente invention est de répondre aux inconvénients de l’art antérieur mentionnés ci-dessus et en particulier, tout d'abord, de proposer un guide de lumière qui propose une solution de fixation simple et qui permette des adaptations de design ou de conception, sans pour autant requérir de longues et coûteuses opérations de développement.

[0004] Pour cela un premier aspect de l'invention concerne un guide de lumière d’un dispositif de signalisation lumineuse de véhicule comprenant au moins une source de lumière agencée pour émettre au moins une lumière de signalisation, le guide de lumière comprenant :

- une première portion de guidage définissant un premier chemin optique,

- une deuxième portion de guidage définissant un deuxième chemin optique, à la suite du premier chemin optique,

caractérisé en ce que la première portion de guidage et/ou la deuxième portion de guidage est intégralement formée avec :

- des moyens de positionnement agencés pour bloquer au moins trois degrés de liberté entre la première portion de guidage et la deuxième portion de guidage,

- des moyens de verrouillage comprenant au moins une portion flexible, agencés pour verrouiller le blocage desdits degrés de liberté, par déformation élastique de ladite au moins une portion flexible.

[0005] Le guide de lumière selon la mise en œuvre ci-dessus comprend de moyens de positionnement et de verrouillage intégralement formés dans la première ou deuxième portion de guidage (les portions de guidage sont des pièces distinctes et indépendantes), si bien qu’il n’y a pas besoin de prévoir de fixation externe, ce qui simplifie le système global. Typiquement, ces portions de guidages sont réalisées par moulage d'une matière plastique transparente. Il s'agit par exemple de PMMA (poly(méthacrylate de méthyle)) d'indice de réfraction de 1 ,49 ou de polycarbonate d'indice de réfraction de 1 ,59, et l’intégration de ces moyens de positionnement et de verrouillage est aisé, par simple conception du moule de fabrication. En d’autres termes, ces deux portions de guidage qui intègrent leurs propres moyens d’accouplement entre elles (réalisés dans la même matière), procurent une solution de fixation intégrée.

[0006] Avantageusement, les moyens de positionnement sont agencés pour bloquer au moins cinq degrés de liberté entre la première portion de guidage et la deuxième portion de guidage. Encore plus avantageusement, les moyens de positionnement sont agencés pour bloquer six degrés de liberté entre la première portion de guidage et la deuxième portion de guidage, de sorte à immobiliser les deux portions de guidage entre elles.

[0007] Avantageusement, les moyens de positionnement comprennent une pluralité de plots d’appui agencés sur une surface de sortie du premier chemin optique ou sur une surface d’entrée du deuxième chemin optique, et agencés pour prendre appui respectivement sur la surface d’entrée du deuxième chemin optique ou sur la surface de sortie du premier chemin optique, de sorte à bloquer au moins un premier degré de liberté en translation selon une première direction. De tels plots d’appuis peuvent par exemple bloquer une translation en X, et aussi une ou deux rotations selon un axe perpendiculaire à cette direction.

[0008] En d'autres termes et selon un mode de réalisation particulier, l'invention concerne un guide de lumière d’un dispositif de signalisation lumineuse de véhicule comprenant au moins une source de lumière agencée pour émettre au moins une lumière de signalisation, le guide de lumière comprenant :

- une première portion de guidage comprenant :

• une première surface d’entrée agencée pour capter et diriger la lumière émise par la source de lumière vers un premier chemin optique de la première portion de guidage

• une première surface de sortie, agencée en sortie du premier chemin optique de la première portion de guidage

- une deuxième portion de guidage comprenant :

• une deuxième surface d’entrée agencée pour capter et diriger la lumière émise par la première surface de sortie vers un deuxième chemin optique de la deuxième portion de guidage

· une deuxième surface de sortie, agencée en sortie du deuxième chemin optique de la deuxième portion de guidage caractérisé en ce que la première portion de guidage et/ou la deuxième portion de guidage est intégralement formée avec :

- des moyens de positionnement agencés pour bloquer au moins trois degrés de liberté entre la première surface de sortie et la deuxième surface d’entrée,

- des moyens de verrouillage comprenant au moins une portion flexible, agencés pour verrouiller le blocage desdits degrés de liberté, par déformation élastique de ladite au moins une portion flexible.

[0009] Avantageusement, les moyens de positionnement sont agencés pour bloquer au moins cinq degrés de liberté entre la première surface de sortie et la deuxième surface d’entrée.

[0010] Avantageusement, les moyens de positionnement comprennent une pluralité de plots d’appui agencés sur l’une de la première surface de sortie ou de la deuxième surface d’entrée, et agencés pour prendre appui sur l’autre de la première surface de sortie ou de la deuxième surface d’entrée, de sorte à bloquer au moins un premier degré de liberté en translation selon une première direction. De tels plots d’appuis peuvent par exemple bloquer une translation en X, et aussi une ou deux rotations selon un axe perpendiculaire à cette direction.

[0011] Avantageusement, les moyens de positionnement comprennent une pluralité de crochets agencés sur l’une de la première portion de guidage ou de la deuxième portion de guidage, de sorte à s’accoupler avec l’autre de la première portion de guidage ou de la deuxième portion de guidage, de sorte à verrouiller le premier degré de liberté selon la deuxième direction, et à bloquer au moins un deuxième degré de liberté en translation. Le deuxième degré de liberté est typiquement selon la direction Y.

[0012] Avantageusement, les moyens de positionnement et les moyens de verrouillage comprennent au moins une patte flexible agencée sur l’une de la première portion de guidage ou de la deuxième portion de guidage, de sorte à s’accoupler avec l’autre de la première portion de guidage ou de la deuxième portion de guidage, de sorte à bloquer au moins un troisième degré de liberté en translation et à verrouiller la première portion de guidage sur la deuxième portion de guidage. Le troisième degré de liberté est typiquement

selon la direction Z. On peut envisager un engagement ou un accouplement par emboîtement élastique, autrement appelé clipsage ou clipage.

[0013] Avantageusement, la première portion de guidage et/ou la deuxième portion de guidage sont des portions de guidage minces et/ou planes. En d’autres termes, les portions de guidage présentent une section transversale (typiquement perpendiculaire au chemin optique, c’est-à-dire au trajet de la lumière) qui présente une largeur nettement inférieure à sa longueur, et le chemin optique total présente une longueur également nettement supérieure à la largeur de la section transversale.

[0014] Un deuxième aspect de l’invention concerne un dispositif de signalisation, tel qu'un dispositif d’indication de changement de direction et/ou de position, comprenant :

- un guide de lumière selon le premier aspect de l’invention,

- au moins une source de lumière agencée pour émettre au moins une lumière de signalisation

[0015] Avantageusement, ladite au moins une source de lumière est fixée sur la première portion de guidage.

[0016] Avantageusement, le guide de lumière comprend deux sources de lumière, chacune agencée pour émettre une lumière de signalisation spécifique.

[0017] Un troisième aspect de l’invention concerne un véhicule automobile, comprenant au moins un guide de lumière selon le premier aspect de l’invention.

[0018] D'autres caractéristiques et avantages de la présente invention apparaîtront plus clairement à la lecture de la description détaillée qui suit d'un mode de réalisation de l'invention donné à titre d'exemple nullement limitatif et illustré par les dessins annexés, dans lesquels :

- la figure 1 représente une vue générale d'un guide de lumière selon l'invention ;

la figure 2 représente une vue arrière du guide de lumière de la figure 1 ;

la figure 3 représente une première portion de guidage du guide de lumière de la figure 1 ;

la figure 4 représente une deuxième portion de guidage du guide de lumière de la figure 1 ;

la figure 5 représente un détail de la deuxième portion de guidage du guide de lumière de la figure 1 ;

- la figure 6 représente un détail du guide de lumière de la figure 1 , vu sous un premier angle ;

la figure 7 représente le détail du guide de lumière de la figure 1 , vu sous un deuxième angle ;

la figure 8 représente un autre détail du guide de lumière de la figure 1 ;

la figure 9 représente deux exemples schématiques de réalisation du guide de lumière de la figure 1.

[0019] La figure 1 présente un guide de lumière selon la présente invention, comprenant une première portion de guidage 10 accouplée à une deuxième portion de guidage 20. Par convention dans la présente demande, la première portion de guidage 10 définit un premier chemin optique qui est en amont (c’est-à-dire proche de la source de lumière), et la deuxième portion de guidage 20 forme un deuxième chemin optique qui est en aval (c’est-à-dire que la première portion de guidage 10 est située entre la source de lumière et la deuxième portion de guidage 20). Typiquement, c'est la deuxième portion de guidage 20 et en particulier sa surface de sortie qui sera visible pour le client.

[0020] De cette manière, il est aisé de prévoir par exemple la première portion de guidage 10 avec une forme standard, et de modeler la surface de sortie 20s de la deuxième portion de guidage 20 pour respecter les contraintes d'aspect, si bien que le guide de lumière comprend une première portion de guidage 10 standard utilisable sur plusieurs modèles de véhicule et une deuxième portion de guidage 20 dont la sortie est spécifique à un véhicule donné.

[0021 ] La figure 2 représente une vue arrière de la première portion de guidage 10 qui embarque les sources de lumières, qui sont ici une ou plusieurs diodes électroluminescentes (DELs ou LEDs) montées sur un circuit électronique 40.

[0022] L'invention propose aussi une solution de fixation intégrée pour solidariser la première portion de guidage 10 et la deuxième portion de guidage 20, comme le montrent les figure 3 et 4. En effet, des plots 31 sont formés sur une surface d'entrée 20e de la deuxième portion de guidage 20, qui viennent en appui sur une surface de sortie 10s de la première portion de guidage 10. Ces plots 31 font donc partie de moyens de positionnement, et bloquent dont un premier degré de liberté, ici une translation selon un axe X du véhicule. La figure 5 montre en gros plan ces plots 31 .

[0023] Les moyens de positionnement comprennent aussi des crochets 32b formés sur la surface d'entrée 20e de la deuxième portion de guidage 20 (visibles figure 4), qui viennent se loger dans des ouvertures 32a ménagées dans la surface de sortie 10s de la première portion de guidage 10. Ces crochets 32b et ouvertures 32a font dont partie des moyens de positionnement, et bloquent alors un deuxième degré de liberté, ici une translation selon un axe Y du véhicule. Les figures 6 et 7 montrent en gros plan et selon deux angles différents les pièces assemblées, avec les crochets 32b engagés dans les ouvertures 32a.

[0024] De plus, une patte flexible 33a est prévue sur la première portion de guidage 10, pour coopérer avec un taquet 33b de la deuxième portion de guidage, pour bloquer le dernier degré de liberté en translation (selon la direction Z), et aussi pour s'engager après déformation et retour élastique sur le taquet 33b (par clippage ou clipsage ou emboîtement élastique), de sorte à former aussi des moyens de verrouillage, en plus de faire partie des moyens de positionnement. La figure 8 représente un gros plan de la patte flexible 32a engagée avec le taquet 33b.

[0025] En résumé, les plots 31 , les ouvertures 32a, les crochets 32b, la patte flexible 33a et le taquet 33b forment des moyens de positionnement de la première portion de guidage 10 sur la deuxième portion de guidage 20 et sont intégrés sur ces pièces (réalisées par exemple d'un seul bloc par injection/moulage en une seule matière). Une partie de ces moyens de positionnement forment aussi des moyens de verrouillage, si bien que la première portion de guidage 10 est fermement fixée à la deuxième portion de guidage 20 pour former le guide de lumière selon l'invention.

[0026] La figure 9 représente deux alternatives de réalisation du guide de lumière selon l'invention qui est accouplé à deux types de sources lumineuses 41 et 42.

[0027] Dans la vue de gauche, les sources lumineuses 41 et 42 sont empilées ou décalées selon une direction normale à cette vue, fixées sur un circuit imprimé 43, et en vis-à-vis d'une seule surface d'entrée de la première portion de guidage 10, qui est accouplées avec les moyens de positionnement et de verrouillage avec la deuxième portion de guidage 20.

[0028] Dans la vue de droite, les sources de lumière 41 et 42 sont séparées, si bien que la première portion de guidage 10' présente deux surfaces d'entrée, et une seule surface de sortie, qui est en vis-à-vis avec la surface d'entrée de la deuxième portion de guidage 20'.

[0029] En tout état de cause, seule la deuxième portion de guidage 20 ou 20' est visible de l'extérieur, si bien que seule cette dernière serait à modifier en cas d'adaptation à un nouveau véhicule. De plus, les interfaces (moyens de positionnement et moyens de verrouillage) entre la première portion de guidage 10 ou 10' la deuxième portion de guidage 20 ou 20' sont identiques, et toujours intégrées directement au corps de ces pièces, qui sont alors de fabrication et d'assemblage aisés.

[0030] On comprendra que diverses modifications et/ou améliorations évidentes pour l'homme du métier peuvent être apportées aux différents modes de réalisation de l’invention décrits dans la présente description sans sortir du cadre de l'invention.