Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2018220465) APPAREIL DESTINÉ À RECUEILLIR LES PISTILS ET LES STIGMATES DE FLEURS DE CROCUS À PARTIR DE FLEUR DE CROCUS

Pub. No.:    WO/2018/220465    International Application No.:    PCT/IB2018/053459
Publication Date: Fri Dec 07 00:59:59 CET 2018 International Filing Date: Fri May 18 01:59:59 CEST 2018
IPC: A01D 91/04
A01D 45/00
Applicants: MORTEZA, Samipoor
Inventors: MORTEZA, Samipoor
BAMAS, Frederic
SETAYESH, Sousan
Title: APPAREIL DESTINÉ À RECUEILLIR LES PISTILS ET LES STIGMATES DE FLEURS DE CROCUS À PARTIR DE FLEUR DE CROCUS
Abstract:
L'invention concerne un appareil destiné à découper les stigmates et le pistil de fleurs de crocus, ces fleurs comportant outre le pistil et les stigmates, une corolle dans laquelle sont situés lesdits pistils et stigmates, l'appareil est caractérisé en ce qu'il comprend : un châssis (1,21), un ensemble comportant deux lames (2, 3) de découpe d'une corolle de la fleur montées parallèlement entre elles sur le châssis (1,21) et séparées l'une de l'autre par une fente (4), des lames (13) de coupe des pistils et des stigmates fixées au châssis (1, 21), des moyens (9, 29) de saisie individuelle d'une fleur montés sur des moyens de transport desdits moyens de saisie de la fleur, lesdits moyens de transport comportant un moyeu, mobile en rotation autour d'une fusée (19), la fusée comporte sur une partie de sa surface latérale cylindrique une rainure (50), un premier trou étant présent sur la fusée au milieu de ladite rainure et un deuxième trou étant présente face au premier trou sur la surface latérale de la fusée dans une partie ne comportant pas de rainure, le premier trou (15) est relié de façon fluidique à une bouche d'aspiration et le deuxième trou (16), dans la partie ne comportant pas de rainure, est relié de façon fluidique à une sortie d'une soufflante générant une surpression gazeuse, les bras passe face à ce premier et deuxième trou au cours de la rotation du moyeu de sorte que lesdits moyens de transport étant mécaniquement liés au châssis (1, 21) et mobiles par rapport audit châssis et étant aptes à transporter la fleur saisie du lieu de saisie vers la fente (4), ménagée entre les lames montées parallèlement entre elles, puis vers les lames (13) de découpe des pistils et des stigmates et éjecter le reste de la fleur.