Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2018218984) SÉPARATEUR COMPOSITE DE BATTERIE AU LITHIUM-ION EN ARAMIDE RÉSISTANT À HAUTE TEMPÉRATURE ET SON PROCÉDÉ DE FABRICATION

Pub. No.:    WO/2018/218984    International Application No.:    PCT/CN2018/074761
Publication Date: Fri Dec 07 00:59:59 CET 2018 International Filing Date: Thu Feb 01 00:59:59 CET 2018
IPC: H01M 2/14
H01M 2/16
H01M 10/0525
Applicants: QINGDAO ZHONGKEHUALIAN ADVANCED MATERIAL CO., LTD.
青岛中科华联新材料股份有限公司
Inventors: ZHI, Lipeng
郅立鹏
CHEN, Jizhao
陈继朝
MIAO, Jing
苗晶
GONG, Yanfei
公言飞
CHEN, Qi
陈琪
XU, Zhihao
许志浩
ZHAN, Pengzhi
战鹏志
LI, Dan
李丹
LI, Qi
李琪
YANG, Bo
杨波
Title: SÉPARATEUR COMPOSITE DE BATTERIE AU LITHIUM-ION EN ARAMIDE RÉSISTANT À HAUTE TEMPÉRATURE ET SON PROCÉDÉ DE FABRICATION
Abstract:
La présente invention concerne le domaine technique des matériaux de batterie au lithium-ion. La présente invention concerne un séparateur composite de batterie au lithium-ion en aramide résistant à haute température et un procédé de fabrication de celui-ci. La présente invention comprend un film de base et un revêtement revêtu sur un seul côté ou les deux côtés du film de base. Le revêtement est un revêtement d’aramide. Le revêtement d’aramide est préparé avec les matières premières suivantes en termes de pourcentage en poids : aramide 1 à 6 %, agent porogène 5 à 12 %, particules céramiques inorganiques 0,5 à 5 %, et solvant organique 77 à 93,5 %. L’aramide est extrait d’un polymère d’aramide. La teneur en aramide dans le polymère d’aramide est de 10 à 30 % en termes de pourcentage en poids. Le revêtement et le film de base de la présente invention présentent une adhérence d’interface élevée, le revêtement n’est pas enclin à se détacher dans des conditions d’utilisation prolongée et d’intensité élevée, la valeur de respirabilité et le diamètre des pores sont ajustables, la résistance thermique, la mouillabilité d’électrolyte et la résistance à la pénétration sont efficacement augmentées, de façon à améliorer les performances de sécurité du séparateur de batterie au lithium-ion. La présente invention utilise un procédé d’inversion de phase non solvant pour la formation d’un film de gel, comprend un procédé simple et contrôlable, et est facile à fabriquer par lots et en continu.