Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2018199334) PROCÉDÉ DE MESURE DU POTENTIEL DE MEMBRANE/COURANT DE MEMBRANE D'UNE CELLULE

Pub. No.:    WO/2018/199334    International Application No.:    PCT/JP2018/017334
Publication Date: Fri Nov 02 00:59:59 CET 2018 International Filing Date: Sat Apr 28 01:59:59 CEST 2018
IPC: C12Q 1/02
C12M 1/34
G01N 27/00
C12N 15/09
Applicants: ION CHAT RESEARCH CORPORATE
株式会社 Ion Chat Research
SAITO, Mitsuyoshi
齋藤 光義
Inventors: SAITO, Mitsuyoshi
齋藤 光義
Title: PROCÉDÉ DE MESURE DU POTENTIEL DE MEMBRANE/COURANT DE MEMBRANE D'UNE CELLULE
Abstract:
Le but de la présente invention est de fournir un procédé de mesure et de commande précises d'un potentiel intracellulaire au moyen d'un procédé simple qui est moins invasif pour la cellule et ne nécessite pas de technique spécialisée. La présente invention permet de placer une électrode d'enregistrement intracellulaire à l'intérieur du cytoplasme par introduction de nanoparticules conductrices dans une cellule cultivée sur une électrode à plaque conductrice, par attraction des nanoparticules conductrices à l'intérieur de la cellule sur le côté de la cellule en contact avec l'électrode à plaque conductrice, et par incitation des nanoparticules conductrices à traverser la membrane cellulaire. La mesure du courant ou de la tension entre l'électrode d'enregistrement intracellulaire et une électrode extracellulaire dans une solution extracellulaire permet de mesurer le potentiel intracellulaire. De plus, l'application d'un courant provenant de l'une des électrodes ou l'application d'une tension permet de réguler le potentiel intracellulaire et de mesurer l'activité des canaux ioniques à l'aide d'un procédé de fixation du potentiel de membrane. De même, l'utilisation d'une électrode magnétique en contact avec la surface cellulaire d'une cellule cible dans laquelle des nanoparticules conductrices ont été introduites au préalable pour attirer les nanoparticules présentes dans la cellule, sur le côté de la cellule en contact avec l'électrode et inciter les nanoparticules conductrices à traverser la membrane cellulaire pour se trouver en contact avec l'électrode magnétique, permet de placer une électrode d'enregistrement intracellulaire à l'intérieur du cytoplasme. Dans une autre forme de réalisation, l'adhésion des nanoparticules conductrices adsorbées sur la surface d'une électrode magnétique sur le côté supérieur de la cellule cible et l'incitation des nanoparticules conductrices à traverser la membrane cellulaire par attraction des particules conductrices sur une plaque en fer située sur le côté inférieur de la cellule forme une électrode d'enregistrement intracellulaire.