Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2018162888) MÉTHODE, APPAREIL ET SYSTÈME POUR DIAGNOSTIQUER UNE OBSTRUCTION DE VAISSEAU SANGUIN

Pub. No.:    WO/2018/162888    International Application No.:    PCT/GB2018/050559
Publication Date: Fri Sep 14 01:59:59 CEST 2018 International Filing Date: Wed Mar 07 00:59:59 CET 2018
IPC: A61B 8/08
Applicants: THINKSONO LTD
Inventors: NOOR, Fouad Al
MISCHKEWITZ, Sven
MAKROPOULOS, Antonios
TANNO, Ryutaro
KAINZ, Bernhard
OKTAY, Ozan
Title: MÉTHODE, APPAREIL ET SYSTÈME POUR DIAGNOSTIQUER UNE OBSTRUCTION DE VAISSEAU SANGUIN
Abstract:
La présente invention concerne une méthode et un système pour diagnostiquer une obstruction de vaisseau sanguin, telle que susceptible de se produire dans une thrombose veineuse profonde (DVT). Plus spécifiquement, la présente invention concerne un outil logiciel destiné à être utilisé avec un matériel de capteur pour permettre à des utilisateurs de soumettre des patients à des essais normalisés et répétables pour les aider à diagnostiquer une thrombose veineuse profonde ou autres états pathologiques apparentés. Un appareil et une méthode permettant de procéder au diagnostic sont en outre décrits. Selon un premier aspect, la présente invention concerne un appareil pour diagnostiquer si un vaisseau sanguin est obstrué ou non, comprenant : une interface pour la communication avec un dispositif d'imagerie qui comprend un émetteur et un récepteur, une interface utilisateur et un processeur. Le processeur est programmé pour effectuer les étapes suivantes : indiquer à l'utilisateur, par l'intermédiaire de l'interface utilisateur, où placer le dispositif d'imagerie sur le corps du patient, amener le dispositif d'imagerie à émettre un rayonnement à partir de la sonde, recevoir le rayonnement réfléchi provenant du dispositif d'imagerie, interpréter les informations réfléchies de manière entièrement automatique à l'aide d'un algorithme ayant fait l'objet d'un apprentissage, déterminer d'après le rayonnement réfléchi si le dispositif d'imagerie est placé correctement par rapport à un vaisseau sanguin du patient, demander à l'utilisateur, si le dispositif d'imagerie n'est pas placé correctement, de le repositionner et de répéter les instructions, recevoir et déterminer les étapes jusqu'à ce que le dispositif d'imagerie soit correctement placé, demander à l'utilisateur d'appliquer une pression au vaisseau sanguin du patient à l'aide du dispositif d'imagerie, amener le dispositif d'imagerie à émettre un nouveau rayonnement, recevoir le nouveau rayonnement réfléchi provenant du dispositif d'imagerie, et déterminer d'après ledit au moins nouveau rayonnement réfléchi si le vaisseau sanguin est obstrué ou non. Le système peut être configuré pour fonctionner avec tout autre dispositif d'imagerie en temps réel par ré-apprentissage et/ou re-marquage de nouvelles images. Il peut également fonctionner avec d'autres procédés non-en temps réel, par exemple CT et IRM. Par exemple, à l'aide d'un brassard de pression : balayer hors compression, balayer sous compression, évaluer la différence. Le problème peut être plus simple et la configuration plus coûteuse, mais le même agencement de tubulure devrait pouvoir fonctionner. Par rapport à des balayages CT et IRM, la présence d'un professionnel de la santé qualifié peut encore être nécessaire pour effectuer le balayage. L'algorithme soumis à apprentissage peut comprendre un ou plusieurs éléments d'apprentissage machine et/ou avoir été développé à l'aide d'un apprentissage automatique.