Certains contenus de cette application ne sont pas disponibles pour le moment.
Si cette situation persiste, veuillez nous contacter àObservations et contact
1. (WO2018109292) PROCEDE DE CALCUL DE POSITIONS POUR LA SYNCHRONISATION D'UNE BOITE DE VITESSES A DOUBLE EMBRAYAGE
Note: Texte fondé sur des processus automatiques de reconnaissance optique de caractères. Seule la version PDF a une valeur juridique

REVENDICATIONS

1 . Procédé de calcul des positions de points particuliers de manchons de synchronisation (86) d'une boîte de vitesses à double embrayage entraînée par un moteur (2) d'un véhicule, cette boîte comportant deux demi-boîtes commandées chacune par un embrayage (4, 8), caractérisé en ce que, dans une phase de préparation et pour chaque rapport de vitesse engagé d'une demi-boîte, le procédé applique une courbe de consigne de couple moteur comprenant différents paliers de couples fixes et engage, pendant ces paliers, des rapports de l'autre demi-boîte, en mesurant et en mémorisant des positions de points particuliers (120, 122, 124) des manchons de synchronisation (86) pendant ces engagements, et en ce que par la suite, lors des phases de roulage du véhicule et pour chaque point particulier (120, 122, 124), le procédé calcule une position prévisionnelle par comparaison avec la position mémorisée du point particulier (120, 122, 124) correspondant pendant des conditions de roulage similaires et pilote l'embrayage (4, 8) correspondant de sorte que la valeur absolue de la différence entre le couple transmis par l'embrayage et le palier de couple fixe correspondant à la position mémorisée du point particulier (120, 122, 124) correspondant soit inférieure à une valeur déterminée.

2. Procédé de calcul selon la revendication 1 , caractérisé en ce que la valeur déterminée est de cinq newtons mètres lorsque la valeur du couple transmis par l'embrayage est inférieure à cent newtons mètres.

3. Procédé de calcul selon la revendication 1 , caractérisé en ce que la valeur déterminée correspond à cinq pour cents de la valeur du palier de couple fixe correspondant à la position mémorisée du point particulier (120, 122, 124) correspondant lorsque la valeur du couple transmis par l'embrayage est supérieure à cent newtons mètres.

4. Procédé de calcul selon l'une quelconque des revendications 1 à 3, caractérisé en ce que, pour chaque palier de conditions de roulage sur un rapport d'une demi-boîte engagé, le procédé pré-engage tous les rapports de l'autre demi-boîte pour effectuer les mesures des positions des points particuliers (120, 122, 124).

5. Procédé de calcul selon l'une quelconque des revendications 1 à 4, caractérisé en ce que les points particuliers comportent un premier point (120) correspondant à la position du manchon (86) en début de synchronisation, un deuxième point (122) correspondant à la position du manchon (86) en fin de synchronisation, et un troisième point (124) correspondant à la position du manchon (86) en fin d'engagement du rapport.

6. Procédé de calcul selon l'une quelconque des revendications 1 à 5, caractérisé en ce que, dans la phase de préparation, le procédé applique aussi pour chaque palier des conditions de vitesse d'entraînement de la boîte de vitesses, et des conditions de température.

7. Procédé de calcul selon l'une quelconque des revendications 1 à 6, caractérisé en ce que les valeurs du couple moteur fixe des paliers pour chaque rapport engagé comportent au moins quatre valeurs échelonnées allant jusqu'au couple maximum admissible par la boîte de vitesses.

8. Véhicule automobile équipé d'une boîte de vitesses à double embrayage comprenant des manchons de synchronisation, caractérisé en ce qu'il comporte des moyens mettant en œuvre un procédé de calcul des positions de points particuliers (120, 122, 124) de ces manchons (86) selon l'une quelconque des revendications 1 à 7.