Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2018099321) PROCÉDÉ DE RECONSTRUCTION D’UNE IMAGERIE PAR RÉSONANCE MAGNÉTIQUE DE NORME NUCLÉAIRE PONDÉRÉE À BASE D’ARBRE CLAIRSEMÉ GÉNÉRALISÉ

Pub. No.:    WO/2018/099321    International Application No.:    PCT/CN2017/112639
Publication Date: Fri Jun 08 01:59:59 CEST 2018 International Filing Date: Fri Nov 24 00:59:59 CET 2017
IPC: G06T 5/00
Applicants: SOUTH CHINA UNIVERSITY OF TECHNOLOGY
华南理工大学
Inventors: FU, Yuli
傅予力
CHEN, Zhen
陈真
XU, Junwei
许俊伟
XIANG, Youjun
向友君
ZHOU, Yulong
周玉龙
Title: PROCÉDÉ DE RECONSTRUCTION D’UNE IMAGERIE PAR RÉSONANCE MAGNÉTIQUE DE NORME NUCLÉAIRE PONDÉRÉE À BASE D’ARBRE CLAIRSEMÉ GÉNÉRALISÉ
Abstract:
La présente invention concerne un procédé de reconstruction d’une imagerie par résonance magnétique de norme nucléaire pondérée à base d’arbre clairsemé généralisé. Ledit procédé comprend les étapes suivantes consistant à : premièrement, acquérir un échantillon de données d’échantillonnage d’imagerie par résonance magnétique de test pour exécuter une transformée de Fourier ; et construire un signal à structure d’arbre clairsemé selon un signal de l’échantillon, et approximer une expression dispersée d’une fonction cible contrainte à l’aide d’une norme nucléaire pondérée ; optimiser la fonction cible contrainte au moyen de la méthode du lagrangien augmenté et réaliser une mise à jour itérative des données de test au moyen d’un procédé de recherche de direction alternante jusqu’à ce que des données de restauration estimées soient obtenues ; et obtenir une image de restauration finale par le biais de la construction d’une transformée inverse d’arbre clairsemé. À l'aide d’une relation structurelle interne d’un signal d’image entièrement extrait, les propriétés structurelles d’un arbre clairsemé généralisé d’un bloc d’images sont combinées avec une norme nucléaire pondérée, et un processus de calcul est simplifié à l’aide d’un algorithme ADMM (méthode de direction alternante de multiplicateurs), diminuant de cette façon la complexité de l’algorithme, améliorant les performances de la reconstruction d’image de données spatiales partielles, menant à une reconstruction d’image plus précise en raison d’une mesure de balayage plus petite, et réduisant des artefacts de reconstruction d’image tout en accomplissant une imagerie rapide par résonance magnétique.