Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2018059816) DÉTERMINATION DE L'INSTANT D'ATTRACTION ET DE L'INSTANT DE RELÂCHEMENT D'ÉLECTROVANNES

Pub. No.:    WO/2018/059816    International Application No.:    PCT/EP2017/070573
Publication Date: Fri Apr 06 01:59:59 CEST 2018 International Filing Date: Tue Aug 15 01:59:59 CEST 2017
IPC: F02D 41/20
F02D 41/00
F02D 41/24
F02D 41/28
Applicants: ROBERT BOSCH GMBH
Inventors: SCHMITZBERGER, Markus
Title: DÉTERMINATION DE L'INSTANT D'ATTRACTION ET DE L'INSTANT DE RELÂCHEMENT D'ÉLECTROVANNES
Abstract:
L'invention concerne un procédé permettant de déterminer l'instant d'attraction tΟΝ et l'instant de relâchement tOFF d'une électrovanne (1) comprenant une armature ferromagnétique (2), l'armature (2) pouvant être amenée, à partir d'une première position finale (2a), à l'encontre d'une force de rappel (4), jusqu'à une deuxième position finale (2b) par alimentation en courant électrique d'un électro-aimant (3), l'armature (2) pouvant être amenée à la première position (2a) à partir de la deuxième position (2b) par diminution ou coupure de l'alimentation en courant électrique de l'électro-aimant (3) en association avec la force de rappel (4), et une position de commutation (1a, 1b) de l'électrovanne (1) correspondant à chacune des deux positions finales (2a, 2b) de l'armature (2). Pendant un déplacement de l'armature (2) de la première position finale (2a) à la deuxième position finale (2b), le courant I circulant dans l'électro-aimant (3) est mesuré (110) en fonction du temps et l'instant d'un extrémum et/ou d'une discontinuité dans le courant I est considéré (120) comme un instant d'attraction tΟΝ auquel l'armature (2) se trouve à la deuxième position finale (2b). Pendant un déplacement de l'armature (2) de la deuxième position finale (2b) à la première position finale (2a), la tension U appliquée à l'électro-aimant (3) est mesurée (130) en fonction du temps et l'instant d'un extrémum et/ou d'une discontinuité dans la tension U est considéré (140) comme un instant de relâchement tOFF auquel l'armature (2) se trouve dans la première position finale (2a).