Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2018050173) BANC D’ESSAI POUR VÉHICULE DESTINÉ À ÉTALONNER ET/OU TESTER LES SYSTÈMES D’UN VÉHICULE QUI COMPRENNENT AU MOINS UNE CAMÉRA ET PROCÉDÉ POUR ÉTALONNER ET/OU TESTER LES SYSTÈMES D’UN VÉHICULE QUI COMPRENNENT AU MOINS UNE CAMÉRA

Pub. No.:    WO/2018/050173    International Application No.:    PCT/DE2017/100792
Publication Date: Fri Mar 23 00:59:59 CET 2018 International Filing Date: Sat Sep 16 01:59:59 CEST 2017
IPC: G01M 17/00
G06T 7/80
H04N 17/00
G06T 7/593
Applicants: DÜRR ASSEMBLY PRODUCTS GMBH
Inventors: NEUMANN, Jörg
PETZINGER, Christian
PFEIL, Holger-Thorsten
TENTRUP, Thomas
WAGNER, Martin
WEISGERBER, Rainer
Title: BANC D’ESSAI POUR VÉHICULE DESTINÉ À ÉTALONNER ET/OU TESTER LES SYSTÈMES D’UN VÉHICULE QUI COMPRENNENT AU MOINS UNE CAMÉRA ET PROCÉDÉ POUR ÉTALONNER ET/OU TESTER LES SYSTÈMES D’UN VÉHICULE QUI COMPRENNENT AU MOINS UNE CAMÉRA
Abstract:
L'invention concerne un banc d'essai destiné à étalonner et/ou tester les systèmes d'un véhicule qui comprennent au moins une caméra. Le banc d'essai pour véhicule présente une position théorique pour le véhicule. Une surface restituant une image et/ou représentant une image est associée aux caméras des systèmes à tester. Plusieurs éléments absorbant la lumière parasite sont agencés, lesquels se composent respectivement d'une séparation de type paroi du banc d'essai pour véhicule, qui réduit la pénétration de lumière dans le banc d'essai pour véhicule. Plusieurs séparations de type paroi forment une limitation latérale fermée du banc d'essai pour véhicule. En outre, une structure porteuse est présente, avec au moins un élément porteur longitudinal agencé au-dessus du véhicule ainsi qu’un moyen de réglage pour déplacer au moins l’une des surfaces restituant une image et/ou représentant une image et/ou au moins une unité pour tester un capteur radar et/ou au moins une unité pour tester un capteur optique de mesure de distance et/ou au moins une unité pour tester un appareil de vision nocturne du véhicule dans la direction horizontale le long du/des élément(s) porteur(s). L'invention concerne également un procédé selon lequel deux caméras devant détecter une structure en trois dimensions lors d'une évaluation stéréophotogrammétrique, sont testées de manière coordonnée en représentant dans l'ordre chronologique les différentes images vues respectivement par les deux caméras pour détecter la structure en trois dimensions. Les différentes images des deux caméras peuvent être également séparées grâce à la direction de polarisation de la lumière ou à différentes longueurs d'ondes.