Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2017220194) PROCÉDÉ PERMETTANT DE FAIRE FONCTIONNER UN ÉCHANGEUR DE CHALEUR À FAISCEAU TUBULAIRE POUR CHAUFFER UN CONCENTRÉ SENSIBLE À LA TEMPÉRATURE D'UN PRODUIT ALIMENTAIRE SOUS HAUTE PRESSION ET ÉCHANGEUR DE CHALEUR À FAISCEAU TUBULAIRE POUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROCÉDÉ

Pub. No.:    WO/2017/220194    International Application No.:    PCT/EP2017/000702
Publication Date: Fri Dec 29 00:59:59 CET 2017 International Filing Date: Sat Jun 17 01:59:59 CEST 2017
IPC: F28F 9/02
F28D 7/16
F28D 21/00
Applicants: GEA TDS GMBH
Inventors: SCHWENZOW, Uwe
LÜTKE SUNDERHAUS, Ludger
ROLLE, Ulrich
ASSING, Hubert
TACKE, Ludger
ZIMMERMANN, Dietrich
Title: PROCÉDÉ PERMETTANT DE FAIRE FONCTIONNER UN ÉCHANGEUR DE CHALEUR À FAISCEAU TUBULAIRE POUR CHAUFFER UN CONCENTRÉ SENSIBLE À LA TEMPÉRATURE D'UN PRODUIT ALIMENTAIRE SOUS HAUTE PRESSION ET ÉCHANGEUR DE CHALEUR À FAISCEAU TUBULAIRE POUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROCÉDÉ
Abstract:
L'invention concerne un procédé permettant de faire fonctionner un échangeur de chaleur à faisceau tubulaire (100) pour chauffer un concentré (P) sensible à la température d'un produit alimentaire sous haute pression, le procédé présentant les caractéristiques selon le préambule de la revendication 1. L'objet de la présente invention est de remédier aux inconvénients de l'état de la technique et de proposer un procédé de type générique ainsi qu'un échangeur de chaleur à faisceau tubulaire pour la mise en oeuvre du procédé, lesquels réduisent la tendance à la dénaturation du concentré, à l'augmentation de viscosité dans le concentré ou à la gélification du concentré et au dépôt de celui-ci à un niveau de pression élevé et assurent un produit final stérile, c'est-à-dire sans défauts du point de vue microbiologique. Selon le procédé, • les voies d'écoulement, exposées au concentré (P), de l'échangeur de chaleur à faisceau tubulaire (100) sont conçues de telle sorte que le concentré (P) peut être soumis à une pression (p) d'au maximum 350 bars, et • pour produire une sollicitation en cisaillement mécanique d'écoulement définie du concentré (P), une vitesse d'écoulement accrue (v) du concentré (P) est prévue dans les tubes intérieurs (300) et/ou dans le conduit (600b) en forme d'espace annulaire situé côté sortie, laquelle vitesse est au maximum de 3 m/s.