Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2017211851) APPAREIL DE DOSAGE ET DISPOSITIF D'INJECTION

Pub. No.:    WO/2017/211851    International Application No.:    PCT/EP2017/063750
Publication Date: Fri Dec 15 00:59:59 CET 2017 International Filing Date: Thu Jun 08 01:59:59 CEST 2017
IPC: A61M 5/142
A61M 5/158
A61J 1/20
A61M 5/168
Applicants: IDORSIA PHARMACEUTICALS LTD
Inventors: WEIBEL, Ludwig Daniel
WYLER, Samuel
EGLOFF, Christoph
Title: APPAREIL DE DOSAGE ET DISPOSITIF D'INJECTION
Abstract:
L'invention concerne un appareil de dosage (20) servant en particulier pour l'administration sous-cutanée d'un fluide. L'appareil de dosage comprend un dispositif de refoulement (21) servant à refouler le fluide hors de l'espace intérieur d'un réservoir. Le fluide peut être refoulé par le dispositif de refoulement (21) du réservoir vers une ouverture de distribution (24). L'invention concerne en outre un dispositif d'injection (1) servant à l'administration sous-cutanée d'un fluide. Le dispositif d'injection (1) comprend une canule insérable (2) et une canule à demeure (3) et, dans une position initiale, une partie d'extrémité distale de la canule insérable (2) s'étend coaxialement à l'intérieur de la canule à demeure (3). Le dispositif (1) comprend un premier et un second patin (4, 5) montés déplaçables. Le premier patin (4) est relié à la canule insérable et le second patin (5) est relié à la canule à demeure. Le dispositif (1) comprend par ailleurs un élément de commande (6) mobile sur une zone de commande prédéfinie. L'élément de commande (6) peut mis en liaison fonctionnelle avec le premier patin (4) et le second patin (5) pour les déplacer. L'élément de commande (6) est configuré de telle manière qu'il provoque dans une première partie de la zone de commande un déplacement dans le même sens, en particulier simultané, des deux patins (4, 5), et donc un positionnement de la canule à demeure. Dans une seconde partie de la zone de commande, l'élément de commande (6) est configuré de telle manière qu'il provoque un blocage du second patin (5) et donc une immobilisation de la canule à demeure (3) dans une position à demeure, ainsi qu'un retour du premier patin (4) et donc un retrait de la canule insérable (2) hors de la zone d'extrémité distale de la canule à demeure (3) dans une position de fin de course.