Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2017174071) MATIÈRE À BASE DE POLYMÈRES COMPORTANT DES SÉQUENCES PEPTIDIQUES DÉGRADABLES PAR VOIE ENZYMATIQUE LIÉES DE MANIÈRE COVALENTE

Pub. No.:    WO/2017/174071    International Application No.:    PCT/DE2017/100260
Publication Date: Fri Oct 13 01:59:59 CEST 2017 International Filing Date: Wed Apr 05 01:59:59 CEST 2017
IPC: C07K 14/435
Applicants: LEIBNIZ-INSTITUT FÜR POLYMERFORSCHUNG DRESDEN E. V.
Inventors: TSURKAN, Mikhail
TEICHMANN, Juliane
WERNER, Carsten
Title: MATIÈRE À BASE DE POLYMÈRES COMPORTANT DES SÉQUENCES PEPTIDIQUES DÉGRADABLES PAR VOIE ENZYMATIQUE LIÉES DE MANIÈRE COVALENTE
Abstract:
L'invention concerne une matière à base de polymères comportant des séquences peptidiques dégradables par voie enzymatique liées de manière covalente qui ne peuvent pas être dégradées sous l'effet de l'activité biologique et métabolique de cellules et de tissus, les séquences peptidiques se composant chacune de deux à quinze acides aminés et étant incorporées dans la matière à base de polymères ou étant conjuguées à la matière à base de polymères. La séquence polypeptidique peut ainsi faire partie d'une structure bidimensionnelle ou tridimensionnelle de la matière à base de polymères. Une dégradation d'une liaison covalente de la séquence peptidique, dirigée par addition d'enzyme, permet soit de dégrader par voie bio-orthogonale la structure tridimensionnelle, soit en cas de conjugaison de la séquence peptidique à la matière à base de polymères de libérer au moins une partie de la molécule. L'invention concerne en outre l'utilisation d'une telle matière à base de polymères pour une production in vitro de cultures cellulaires, de tissus ou d'organes, pour une stabilisation in vivo de cellules, de tissus ou d'organes donnés ainsi que pour un traitement in vivo ou in vitro de cellules, de tissus ou d'organes vivants. A cet effet, une liaison adhésive entre la matière d'une part et l'échantillon d'autre part, c.-à-d. des cellules, des tissus ou des organes, peut être dégradée de manière dirigée, sans détruire (bio-orhogonalité) l'intégrité de l'échantillon (matrice extracellulaire ainsi que contacts cellule-cellule et contacts extracellulaires cellule-matrice)