Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2017171581) PROCÉDÉ DE TRAITEMENT CONTINU DE MATÉRIAUX SULFURÉS CONTENANT DU CUIVRE ET DU NICKEL

Pub. No.:    WO/2017/171581    International Application No.:    PCT/RU2016/000642
Publication Date: Fri Oct 06 01:59:59 CEST 2017 International Filing Date: Tue Sep 27 01:59:59 CEST 2016
IPC: C22B 15/06
C22B 4/06
Applicants: PUBLICHNOE AKTSIONERNOE OBSCHESTVO "GORNO-METALLURGICHESKAYA KOMPANIYA "NORILSKY NIKEL"
ПУБЛИЧНОЕ АКЦИОНЕРНОЕ ОБЩЕСТВО "ГОРНО-МЕТАЛЛУРГИЧЕСКАЯ КОМПАНИЯ "НОРИЛЬСКИЙ НИКЕЛЬ"
Inventors: TSYMBULOV, Leonid Borisovich
ЦЫМБУЛОВ, Леонид Борисович
KNYAZEV, Mihail Viktorovich
КНЯЗЕВ, Михаил Викторович
TOZIK, Viktor Mihailovich
ТОЗИК, Виктор Михайлович
PIGAREV, Sergei Petrovich
ПИГАРЕВ, Сергей Петрович
FOMICHEV, Vladimir Borisovich
ФОМИЧЕВ, Владимир Борисович
LAZAREV, Vladimir Ilich
ЛАЗАРЕВ, Владимир Ильич
EROSHEVICH, Sergei Yurevich
ЕРОШЕВИЧ, Сергей Юрьевич
IVANOV, Viktor Aleksandrovich
ИВАНОВ, Виктор Александрович
Title: PROCÉDÉ DE TRAITEMENT CONTINU DE MATÉRIAUX SULFURÉS CONTENANT DU CUIVRE ET DU NICKEL
Abstract:
L'invention peut être utilisée dans le traitement de matériaux sulfurés contenant du cuivre et du nickel. L'invention concerne un procédé de transformation continu de matériaux sulfurés contenant du cuivre et du nickel en cuivre brut, en scories de rebut et en alliage de cuivre et de nickel, lequel consiste à faire fondre les matériaux avec des flux contenant du SiО2 et du CaO et du charbon dans un four de conversion de Vanyukov de manière à produire du cuivre brut, des gaz concentrés en SO2 et des scories selon une concentration relative de SiО2/CaO dans ces dernières allant de 3/1 à 1/1 et avec une somme de concentrations en fer, nickel et cobalt ne dépassant pas 30 % en poids, avec une consommation spécifique en oxygène de 150-240 nm3 pour 1 tonne de matériau sulfuré sec à traiter et un appauvrissement des scories dans un appareil distinct dans un four de réduction de Vanyukov, en utilisant pour ce mélange un gaz contenant de l'oxygène et un combustible hydrocarbure, le coefficient de consommation de l'oxygène (α) se situant dans une plage de 0,5 à 0,9 avec le charbon de manière à obtenir des scories de rebut et un alliage de cuivre et de nickel. Le résultat technique consiste en la production de cuivre brut, de scories de rebut et d'alliage de cuivre et de nickel selon un processus continu, tout en séparant les processus de conversion et de réduction dans des appareils distincts dans deux four de Vanyukov à zone unique.