Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2017168958) TÔLE D'ACIER MINCE, TÔLE D'ACIER PLAQUÉE, PROCÉDÉ DE PRODUCTION DE TÔLE D'ACIER LAMINÉE À CHAUD, PROCÉDÉ DE PRODUCTION DE TÔLE D'ACIER LAMINÉE À FROID ENTIÈREMENT DURE, PROCÉDÉ DE PRODUCTION DE TÔLE D'ACIER MINCE ET PROCÉDÉ DE PRODUCTION DE TÔLE D'ACIER PLAQUÉE

Pub. No.:    WO/2017/168958    International Application No.:    PCT/JP2017/001237
Publication Date: Fri Oct 06 01:59:59 CEST 2017 International Filing Date: Tue Jan 17 00:59:59 CET 2017
IPC: C22C 38/00
C21D 9/46
C22C 38/06
C22C 38/60
C23C 2/06
C23C 2/28
C23C 2/40
C22C 18/04
Applicants: JFE STEEL CORPORATION
JFEスチール株式会社
Inventors: NAKAGAITO Tatsuya
中垣内 達也
FUNAKAWA Yoshimasa
船川 義正
ONO Yoshihiko
小野 義彦
HASEGAWA Hiroshi
長谷川 寛
Title: TÔLE D'ACIER MINCE, TÔLE D'ACIER PLAQUÉE, PROCÉDÉ DE PRODUCTION DE TÔLE D'ACIER LAMINÉE À CHAUD, PROCÉDÉ DE PRODUCTION DE TÔLE D'ACIER LAMINÉE À FROID ENTIÈREMENT DURE, PROCÉDÉ DE PRODUCTION DE TÔLE D'ACIER MINCE ET PROCÉDÉ DE PRODUCTION DE TÔLE D'ACIER PLAQUÉE
Abstract:
Le but de la présente invention est de fournir : une tôle d'acier mince qui présente d'excellentes caractéristiques de résistance à la fatigue en tant que matériau pour composants d'automobile, et qui a une résistance à la traction (TS) d'au moins 1180 MPa ; un procédé de production associé ; une tôle d'acier plaquée obtenue par placage de la tôle d'acier mince ; un procédé de production d'une tôle d'acier laminée à chaud nécessaire pour obtenir la tôle d'acier mince ; un procédé de production d'une tôle d'acier entièrement dure laminée à froid ; et un procédé de production de la tôle d'acier plaquée. La tôle d'acier mince est caractérisée en ce qu'elle présente une composition qui comprend, en pourcentage massique, au moins 0,08 % mais pas plus de 0,3 % de C, pas plus de 1,0 % de Si, au moins 2,0 % mais pas plus de 3,5 % de Mn, pas plus de 0,1 % de P, pas plus de 0,01 % de S, au moins 0,01 % mais pas plus de 0,1 % d'Al, et pas plus de 0,015 % de N, le reste comprenant du Fe et des impuretés inévitables ; et en ce qu'elle a une structure d'acier qui comprend, en pourcentage surfacique par rapport à la totalité de la tôle d'acier, au moins 50 % mais pas plus de 90 % de martensite, et un total de 10 à 50 % de ferrite et de bainite, et dans laquelle la concentration moyenne de Mn en solution solide dans la ferrite dans une zone allant jusqu'à une profondeur de 0,5 µm à partir de la surface de ferrite représente au moins 60 % de la concentration moyenne de Mn en solution solide dans la ferrite à une position située à 1/4 de l'épaisseur de la tôle.