Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2017167467) PROCÉDÉ DE FONCTIONNEMENT D’UN SYSTÈME D’ALLUMAGE ÉQUIPÉ D’UN CONVERTISSEUR ÉLÉVATEUR

Pub. No.:    WO/2017/167467    International Application No.:    PCT/EP2017/051841
Publication Date: Fri Oct 06 01:59:59 CEST 2017 International Filing Date: Sat Jan 28 00:59:59 CET 2017
IPC: F02P 9/00
F02P 17/12
G01M 15/11
F02P 5/152
H01T 15/00
H01T 13/60
F02P 15/10
F02D 35/02
F02P 3/04
F02P 3/08
F02P 15/08
Applicants: ROBERT BOSCH GMBH
Inventors: SKOWRONEK, Tim
PAWLAK, Thomas
BITTNER, Felix
Title: PROCÉDÉ DE FONCTIONNEMENT D’UN SYSTÈME D’ALLUMAGE ÉQUIPÉ D’UN CONVERTISSEUR ÉLÉVATEUR
Abstract:
On connaît déjà un procédé de fonctionnement d’un système d’allumage dans lequel une bobine primaire d’un premier générateur de tension est alimentée en courant et l’alimentation en courant de la bobine primaire est interrompue pour générer une étincelle d’allumage au niveau d’un éclateur à étincelle. En outre, un second générateur de tension est utilisé pour venir en appui de l’étincelle d’allumage générée par le premier générateur de tension. Pendant le fonctionnement du convertisseur élévateur, une puissance de régulation ou de commande définie est délivrée aux étincelles d’allumage. Cependant, dans certains procédés de combustion, des turbulences très élevées sont présentes dans la chambre de combustion du moteur à combustion interne, lesquelles turbulences dévient les étincelles d’allumage si fortement au niveau des électrodes des bougies d’allumage que celles risquent de se déchirer ou de devenir instables. En raison de la déviation de l’étincelle, la tension électrique augmente fortement aux bornes des électrodes des bougies d’allumage. Le courant d’étincelle diminue fortement de façon correspondante et il y a donc un risque de rupture d’étincelle. Par conséquent, du côté secondaire du système d’allumage, le courant côté secondaire ou la tension côté secondaire est mesuré pour détecter une rupture d’étincelle imminente. Dans le cas de turbulences élevées dans la chambre de combustion, la tension aux bornes des électrodes de la bougie d’allumage augmente fortement et la probabilité d’une rupture d’étincelle augmente. Si cette rupture d’étincelle se produit avant le mélange ne s’enflamme, il se produit un raté d’allumage indésirable. Selon l’invention, il est prévu de renouveler l’allumage par le biais du premier générateur de tension, à supposer que la condition de valeur de seuil soit remplie.