Certains contenus de cette application ne sont pas disponibles pour le moment.
Si cette situation persiste, veuillez nous contacter àObservations et contact
1. (WO2017001417) TRAÇAGE DE DÉPENDANCES ENTRE DES ARTÉFACTS DE DÉVELOPPEMENT DANS UN PROJET DE DÉVELOPPEMENT DE LOGICIEL
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international

N° de publication : WO/2017/001417 N° de la demande internationale : PCT/EP2016/065041
Date de publication : 05.01.2017 Date de dépôt international : 28.06.2016
CIB :
G06F 9/44 (2006.01) ,G06F 11/36 (2006.01)
G PHYSIQUE
06
CALCUL; COMPTAGE
F
TRAITEMENT ÉLECTRIQUE DE DONNÉES NUMÉRIQUES
9
Dispositions pour la commande par programme, p.ex. unité de commande
06
utilisant un programme emmagasiné, c. à. d. utilisant une unité de stockage interne de l'équipement de traitement de données pour recevoir et conserver le programme
44
Dispositions pour exécuter des programmes spécifiques
G PHYSIQUE
06
CALCUL; COMPTAGE
F
TRAITEMENT ÉLECTRIQUE DE DONNÉES NUMÉRIQUES
11
Détection d'erreurs; Correction d'erreurs; Contrôle de fonctionnement
36
Prévention d'erreurs en effectuant des tests ou par débogage de logiciel
Déposants :
ITEMIS AG [DE/DE]; Am Brambusch 15-24 44536 Lünen, DE
Inventeurs :
GRAF, Andreas; DE
Mandataire :
KALKOFF & PARTNER Patentanwälte; Martin-Schmeisser-Weg 3a-3b 44227 Dortmund, DE
Données relatives à la priorité :
15174379.629.06.2015EP
Titre (EN) TRACING DEPENDENCIES BETWEEN DEVELOPMENT ARTIFACTS IN A SOFTWARE DEVELOPMENT PROJECT
(FR) TRAÇAGE DE DÉPENDANCES ENTRE DES ARTÉFACTS DE DÉVELOPPEMENT DANS UN PROJET DE DÉVELOPPEMENT DE LOGICIEL
Abrégé :
(EN) A method for managing traceability links (60) in a software development project and a computer readable medium are described. A plurality of surrogates (54, 56) is stored in a traceability management storage (52). The surrogates are associates with development artifacts (40, 46) including artifact content of at least one of the types chosen from requirement, design, code, test, test result, or issue. The development artifacts are of a plurality of different storage format types editable and/ or visualizable by associated development tools. The development artifacts are stored in artifact storage (44, 45) different from the traceability management storage (52). The surrogates comprise at least a first surrogate (54) for a first development artifact (40) and a second surrogate (56) for a second development artifact (46). Each of the surrogates (54, 56) comprises at least an identification, a type of the artifact content, and a storage format type of the associated development artifact (40, 46). The surrogate does not comprise the entire artifact content of the associated development artifact. At least one traceability link is (60) stored in the traceability management storage (52) comprising at least a pointer to the first and second surrogates (54, 56).The surrogates (54, 56) and/or the traceability link (60) are created by read-only access to an associated development artifact (40, 46).
(FR) L’invention concerne un procédé pour gérer des liaisons de traçabilité (60) dans un projet de développement de logiciel et un support lisible par ordinateur. Une pluralité de substituts (54, 56) sont stockés dans un dispositif de stockage de gestion de traçabilité (52). Les substituts sont associés à des artéfacts de développement (40, 46) comprenant un contenu d’artéfact d’au moins l’un des types choisis parmi une exigence, une conception, un code, un essai, un résultat d'essai, ou un problème. Les artéfacts de développement sont d’une pluralité de différents types de format de stockage pouvant être édités et/ou pouvant être visualisés par des outils de développement associés. Les artéfacts de développement sont stockés dans un dispositif de stockage d’artéfacts (44, 45) différent du dispositif de stockage de gestion de traçabilité (52). Les substituts comprennent au moins un premier substitut (54) pour un premier artéfact de développement (40) et un second substitut (56) pour un second artéfact de développement (46). Chacun des substituts (54, 56) comprend au moins une identification, un type du contenu d’artéfact, et un type de format de stockage de l’artéfact de développement (40, 46) associé. Le substitut ne comprend pas le contenu d’artéfact entier de l’artéfact de développement associé. Au moins une liaison de traçabilité (60) est stockée dans le dispositif de stockage de gestion de traçabilité (52) comprenant au moins un pointeur vers les premier et second substituts (54, 56). Les substituts (54, 56) et/ou la liaison de traçabilité (60) sont créés par un accès en lecture seule à un artéfact de développement associé (40, 46).
front page image
États désignés : AE, AG, AL, AM, AO, AT, AU, AZ, BA, BB, BG, BH, BN, BR, BW, BY, BZ, CA, CH, CL, CN, CO, CR, CU, CZ, DE, DK, DM, DO, DZ, EC, EE, EG, ES, FI, GB, GD, GE, GH, GM, GT, HN, HR, HU, ID, IL, IN, IR, IS, JP, KE, KG, KN, KP, KR, KZ, LA, LC, LK, LR, LS, LU, LY, MA, MD, ME, MG, MK, MN, MW, MX, MY, MZ, NA, NG, NI, NO, NZ, OM, PA, PE, PG, PH, PL, PT, QA, RO, RS, RU, RW, SA, SC, SD, SE, SG, SK, SL, SM, ST, SV, SY, TH, TJ, TM, TN, TR, TT, TZ, UA, UG, US, UZ, VC, VN, ZA, ZM, ZW
Organisation régionale africaine de la propriété intellectuelle (ARIPO) (BW, GH, GM, KE, LR, LS, MW, MZ, NA, RW, SD, SL, ST, SZ, TZ, UG, ZM, ZW)
Office eurasien des brevets (OEAB) (AM, AZ, BY, KG, KZ, RU, TJ, TM)
Office européen des brevets (OEB) (AL, AT, BE, BG, CH, CY, CZ, DE, DK, EE, ES, FI, FR, GB, GR, HR, HU, IE, IS, IT, LT, LU, LV, MC, MK, MT, NL, NO, PL, PT, RO, RS, SE, SI, SK, SM, TR)
Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) (BF, BJ, CF, CG, CI, CM, GA, GN, GQ, GW, KM, ML, MR, NE, SN, TD, TG)
Langue de publication : Anglais (EN)
Langue de dépôt : Anglais (EN)
Également publié sous:
EP3314409