Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2016192689) PROCÉDÉ DE FORMATION D'UNE ÉLECTRODE MÉTALLIQUE SUR L'ISOLATEUR EN PORCELAINE D'UNE BOUGIE D'ALLUMAGE

Pub. No.:    WO/2016/192689    International Application No.:    PCT/CZ2015/000055
Publication Date: Fri Dec 09 00:59:59 CET 2016 International Filing Date: Tue Jun 02 01:59:59 CEST 2015
IPC: H01T 21/02
H01T 13/46
H01T 13/34
Applicants: BRISK TÁBOR, A.S.
Inventors: MOJMÍR, Čapka
Title: PROCÉDÉ DE FORMATION D'UNE ÉLECTRODE MÉTALLIQUE SUR L'ISOLATEUR EN PORCELAINE D'UNE BOUGIE D'ALLUMAGE
Abstract:
L'invention concerne un procédé de création d'une électrode métallique sur l'isolateur en porcelaine d'une bougie d'allumage à l'aide d'un dépôt de matériau supplémentaire au moyen du procédé de dépôt de soudure au laser, ladite électrode métallique, constituée d'une couche métallique de diffusion (3) du joint entre le dépôt de soudure du fil fondu et l'isolateur (1), se présentant sous la forme d'un anneau dans la partie d'extrémité du corps d'isolateur (1) autour de l'électrode centrale (2) de la bougie d'allumage. Tout d'abord, l'isolateur (1) de la bougie d'allumage est préchauffé par chauffage par résistance à la température de 500 à 700 °C à une vitesse de 100 à 150 °C/minute pour empêcher la création de contraintes thermiques, et il est ensuite exposé à une rotation à une vitesse dépendant de l'épaisseur de dépôt de soudure de fil nécessaire, la partie d'extrémité de l'isolateur (1), à une distance de 12 à 15 mm à partir de son bord, étant préchauffée à la température du dépôt de soudure de fil déterminée au-dessous de la température de transformation de phase du matériau de l'isolateur (1) par l'action d'un faisceau laser balayé de manière homogène dans une zone rectangulaire à la densité de puissance de préchauffage laser à l'intérieur de la plage allant de 3500 à 4000 W/cm carré. Après avoir atteint la température de dépôt de soudure du fil, l'alimentation en fil dans la zone de l'électrode créée est activée, avec une vitesse d'alimentation de 0,5 à 3 mm/360°, et, conjointement à l'activation de l'alimentation en fil, la sortie laser diminue à la densité de puissance de 700 à 900 W/cm carré, tandis que dans le dépôt de soudure, la partie d'extrémité de l'isolateur est simultanément chauffée à une distance de 12 à 15 mm à partir de son bord et après le dépôt de soudure d'un chevauchement de 360° + 30° de l'isolateur (1), l'alimentation en fil est désactivée et la sortie laser est réduite à zéro.