Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2016138953) PROCÉDÉ POUR IDENTIFIER UNE CAUSE D’UN ÉCHEC D’UN ESSAI

Pub. No.:    WO/2016/138953    International Application No.:    PCT/EP2015/054533
Publication Date: Sat Sep 10 01:59:59 CEST 2016 International Filing Date: Thu Mar 05 00:59:59 CET 2015
IPC: G06F 11/36
Applicants: VERIFYTER AB
Inventors: HANSSON, Daniel
Title: PROCÉDÉ POUR IDENTIFIER UNE CAUSE D’UN ÉCHEC D’UN ESSAI
Abstract:
La présente invention concerne, selon un aspect, un procédé pour identifier une cause d’un échec d’un essai mis en œuvre par ordinateur réalisé sur une révision de code de logiciel la plus récente dans une séquence d’une pluralité de révisions de code de logiciel, le procédé consistant à : identifier une première révision de ladite séquence de révisions pour laquelle ledit essai réussit et une deuxième révision de ladite séquence de révisions qui vient après la première révision et pour laquelle ledit essai échoue, déterminer un premier changement entre le code de logiciel de la première révision et le code de logiciel de la deuxième révision, générer une première version modifiée du code de logiciel de la révision la plus récente à l’aide du premier changement déterminé, déterminer si ledit essai réussit ou échoue lorsqu’il est réalisé sur la première version modifiée, en réponse à la détermination du fait que ledit essai échoue lorsqu’il est réalisé sur la première version modifiée : identifier une troisième révision et une quatrième révision de ladite séquence qui sont intermédiaires à la révision la plus récente et à la deuxième révision, la troisième révision étant une révision pour laquelle ledit essai réussit lorsque ladite révision est modifiée à l’aide du premier changement déterminé, et la quatrième révision venant après la troisième révision et étant une révision pour laquelle ledit essai échoue lorsque ladite révision est modifiée à l’aide du premier changement déterminé, déterminer un second changement entre le code de logiciel de la troisième révision et de la quatrième révision, générer une seconde version modifiée du code de logiciel de la révision la plus récente à l’aide du premier changement et du second changement, déterminer si ledit essai réussit ou échoue lorsqu’il est réalisé sur la seconde version modifiée, en réponse à la détermination du fait que ledit essai réussit lorsqu’il est réalisé sur la seconde version modifiée, fournir un message indiquant qu’au moins la quatrième révision comprend une cause de l’échec dudit essai lorsqu’il est réalisé sur ladite révision de code de logiciel la plus récente.