Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2016039267) NOYAU À POUDRE DE FER, POUDRE POUR NOYAUX MAGNÉTIQUES, PROCÉDÉ DE FABRICATION D'UN NOYAU À POUDRE DE FER, ET PROCÉDÉ DE FABRICATION DE POUDRE POUR NOYAUX MAGNÉTIQUES

Pub. No.:    WO/2016/039267    International Application No.:    PCT/JP2015/075209
Publication Date: 17 mars 2016 International Filing Date: 4 sept. 2015
IPC: H01F 1/24
H01F 1/147
Applicants: TOYOTA JIDOSHA KABUSHIKI KAISHA
トヨタ自動車株式会社
Inventors: OHTSUBO Masashi
大坪 将士
TANI Masaaki
谷 昌明
HATTORI Takeshi
服部 毅
HWANG Jung hwan
ファン ジョンハン
HARA Masashi
原 昌司
TAJIMA Shin
田島 伸
IWATA Naoki
岩田 直樹
SAIGUSA Shinjiro
三枝 真二郎
ISHII Kohei
石井 洪平
OKAMOTO Daisuke
岡本 大祐
TAKAHASHI Toshimitsu
高橋 利光
Title: NOYAU À POUDRE DE FER, POUDRE POUR NOYAUX MAGNÉTIQUES, PROCÉDÉ DE FABRICATION D'UN NOYAU À POUDRE DE FER, ET PROCÉDÉ DE FABRICATION DE POUDRE POUR NOYAUX MAGNÉTIQUES
Abstract:
L'invention concerne un noyau à poudre de fer qui a une excellente résistance spécifique ou une excellente solidité. Un noyau à poudre de fer selon la présente invention est caractérisé en ce qu'il comprend : des particules faiblement magnétiques; une première couche de couverture qui est formée de nitrure d'aluminium et recouvre la surface de chaque particule faiblement magnétique; et une deuxième couche de couverture qui est formée de verre à point de fusion bas ayant un point de ramollissement qui est inférieur à la température de recuit des particules faiblement magnétiques douces, et qui recouvre au moins une partie de la surface de la première couche de couverture. La première couche de couverture, qui est formée de nitrure d'aluminium, a une excellente mouillabilité pour le verre à bas point de fusion qui constitue la deuxième couche de couverture, tout en prévenant la diffusion d'éléments constitutifs entre chaque particule faiblement magnétique et le verre à point de fusion bas de la deuxième couche de couverture. Il est considéré que le noyau à poudre de fer selon la présente invention présente une résistance spécifique élevée et une solidité élevée de façon plus stable que les noyaux à poudre de fer conventionnels en raison de l'effet synergique de la première couche de couverture et la deuxième couche de couverture.