WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO2013188929) CRYPTAGE HOMOMORPHE POUR INTERROGATION DE BASE DE DONNÉES
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/2013/188929    N° de la demande internationale :    PCT/AU2013/000674
Date de publication : 27.12.2013 Date de dépôt international : 21.06.2013
CIB :
H04L 9/00 (2006.01), H04L 9/28 (2006.01), H04L 9/30 (2006.01)
Déposants : COMMONWEALTH SCIENTIFIC AND INDUSTRIAL RESEARCH ORGANISATION [AU/AU]; Limestone Avenue Campbell ACT 2612 (AU)
Inventeurs : LIU, Dongxi; (AU)
Mandataire : FB RICE & CO; Level 23, 44 Market Street Sydney, NSW 2000 (AU)
Données relatives à la priorité :
2012902653 22.06.2012 AU
Titre (EN) HOMOMORPHIC ENCRYPTION FOR DATABASE QUERYING
(FR) CRYPTAGE HOMOMORPHE POUR INTERROGATION DE BASE DE DONNÉES
Abrégé : front page image
(EN)This disclosure concerns homomorphic encryption for database querying. Numerical values (Fig. 5) are encrypted using keys (Fig. 6) and random numbers (Fig. 7) to produce a ciphertext. The ciphertext is homoporhic and is comprised of two or more sub-ciphertexts (Fig. 8). Queries based on addition (Fig. 10), average (Fig. 11) and multiplication operations can be performed without decrypting the numerical values relevant to the query. Each sub-ciphertext (Fig. 8) is stored in a single record and in separate attributes. There is disclosed methods of encrypting (402) and decrypting, creating a suitable table (400), querying such a database (412) and updating such a database (408, 410).
(FR)Cette invention concerne le cryptage homomorphe pour interrogation de base de données. Des valeurs numériques (Fig. 5) sont chiffrées à l'aide de clés (Fig. 6) et de nombres aléatoires (Fig.7) afin de produire un texte chiffré. Le texte chiffré est homomorphe et est composé de deux sous-textes chiffrés ou plus (Fig.8). Des interrogations faisant appel à des opérations d'addition (Fig.10), de moyenne (Fig. 11) et de multiplication peuvent être effectuées sans déchiffrer les valeurs numériques applicables à l'interrogation. Chaque sous-texte chiffré (Fig. 8) est stocké dans un seul enregistrement et dans des attributs séparés. L'invention porte sur des procédés de chiffrement (402) et de déchiffrement, de création d'une table appropriée (400), d'interrogation d'une telle base de données (412) et de mise à jour d'une telle base de données (408, 410).
États désignés : AE, AG, AL, AM, AO, AT, AU, AZ, BA, BB, BG, BH, BN, BR, BW, BY, BZ, CA, CH, CL, CN, CO, CR, CU, CZ, DE, DK, DM, DO, DZ, EC, EE, EG, ES, FI, GB, GD, GE, GH, GM, GT, HN, HR, HU, ID, IL, IN, IS, JP, KE, KG, KN, KP, KR, KZ, LA, LC, LK, LR, LS, LT, LU, LY, MA, MD, ME, MG, MK, MN, MW, MX, MY, MZ, NA, NG, NI, NO, NZ, OM, PA, PE, PG, PH, PL, PT, QA, RO, RS, RU, RW, SC, SD, SE, SG, SK, SL, SM, ST, SV, SY, TH, TJ, TM, TN, TR, TT, TZ, UA, UG, US, UZ, VC, VN, ZA, ZM, ZW.
Organisation régionale africaine de la propriété intellectuelle (ARIPO) (BW, GH, GM, KE, LR, LS, MW, MZ, NA, RW, SD, SL, SZ, TZ, UG, ZM, ZW)
Office eurasien des brevets (OEAB) (AM, AZ, BY, KG, KZ, RU, TJ, TM)
Office européen des brevets (OEB) (AL, AT, BE, BG, CH, CY, CZ, DE, DK, EE, ES, FI, FR, GB, GR, HR, HU, IE, IS, IT, LT, LU, LV, MC, MK, MT, NL, NO, PL, PT, RO, RS, SE, SI, SK, SM, TR)
Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) (BF, BJ, CF, CG, CI, CM, GA, GN, GQ, GW, KM, ML, MR, NE, SN, TD, TG).
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)