WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO2011163098) CONSTRUCTION AUTOMATIQUE DE MOTEURS DE PREUVES D'INTERACTION HUMAINE
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication : WO/2011/163098 N° de la demande internationale : PCT/US2011/041016
Date de publication : 29.12.2011 Date de dépôt international : 19.06.2011
CIB :
G06F 21/20 (2006.01) ,H04L 9/32 (2006.01) ,G06F 9/44 (2006.01)
Déposants : MICROSOFT CORPORATION[US/US]; One Microsoft Way Redmond, Washington 98052-6399, US (AllExceptUS)
Inventeurs : HULTEN, Geoffrey J.; US
SIMARD, Patrice Y.; US
KIROVSKI, Darko; US
LIND, Jesper B.; US
MEEK, Christopher A.; US
Données relatives à la priorité :
12/821,12422.06.2010US
Titre (EN) AUTOMATIC CONSTRUCTION OF HUMAN INTERACTION PROOF ENGINES
(FR) CONSTRUCTION AUTOMATIQUE DE MOTEURS DE PREUVES D'INTERACTION HUMAINE
Abrégé : front page image
(EN) Human Interaction Proofs ("HIPs", sometimes referred to as "captchas"), may be generated automatically. An captcha specification language may be defined, which allows a captcha scheme to be defined in terms of how symbols are to be chosen and drawn, and how those symbols are obscured. The language may provide mechanisms to specify the various ways in which to obscure symbols. New captcha schemes may be generated from existing specifications, by using genetic algorithms that combine features from existing captcha schemes that have been successful. Moreover, the likelihood that a captcha scheme has been broken by attackers may be estimated by collecting data on the time that it takes existing captcha schemes to be broken, and using regression to estimate the time to breakage as a function of either the captcha's features or its measured quality.
(FR) Des preuves d'interaction humaine (« HIP », parfois appelées « captchas »), peuvent être générées automatiquement. Il est possible de définir un langage de spécification de captcha, qui permet de définir un schéma de captcha quant à la manière dont les symboles doivent être choisis et dessinés, et la manière dont ces symboles sont masqués. Le langage peut fournir des mécanismes permettant de spécifier les différentes façons de masquer les symboles. De nouveaux schémas de captcha peuvent être générés à partir des spécifications existantes au moyen d'algorithmes génétiques qui combinent les caractéristiques de schémas de captcha existants qui ont réussi. De plus, la probabilité qu'un schéma de captcha soit rompu par des attaquants peut être estimée en collectant des données sur le temps nécessaire pour rompre des schémas de captcha existants, et en utilisant une régression pour estimer le temps de rupture d'après les fonctions du captcha ou sa qualité mesurée.
États désignés : AE, AG, AL, AM, AO, AT, AU, AZ, BA, BB, BG, BH, BR, BW, BY, BZ, CA, CH, CL, CN, CO, CR, CU, CZ, DE, DK, DM, DO, DZ, EC, EE, EG, ES, FI, GB, GD, GE, GH, GM, GT, HN, HR, HU, ID, IL, IN, IS, JP, KE, KG, KM, KN, KP, KR, KZ, LA, LC, LK, LR, LS, LT, LU, LY, MA, MD, ME, MG, MK, MN, MW, MX, MY, MZ, NA, NG, NI, NO, NZ, OM, PE, PG, PH, PL, PT, RO, RS, RU, SC, SD, SE, SG, SK, SL, SM, ST, SV, SY, TH, TJ, TM, TN, TR, TT, TZ, UA, UG, US, UZ, VC, VN, ZA, ZM, ZW
Organisation régionale africaine de la propriété intellectuelle (ARIPO) (BW, GH, GM, KE, LR, LS, MW, MZ, NA, SD, SL, SZ, TZ, UG, ZM, ZW)
Office eurasien des brevets (OEAB) (AM, AZ, BY, KG, KZ, MD, RU, TJ, TM)
Office européen des brevets (OEB (AL, AT, BE, BG, CH, CY, CZ, DE, DK, EE, ES, FI, FR, GB, GR, HR, HU, IE, IS, IT, LT, LU, LV, MC, MK, MT, NL, NO, PL, PT, RO, RS, SE, SI, SK, SM, TR)
Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) (BF, BJ, CF, CG, CI, CM, GA, GN, GQ, GW, ML, MR, NE, SN, TD, TG)
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)