WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO2008018962) PROTECTION TRANSACTIONNELLE LOGICIELLE DE POINTEURS GÉRÉS
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/2008/018962    N° de la demande internationale :    PCT/US2007/015404
Date de publication : 14.02.2008 Date de dépôt international : 03.07.2007
CIB :
G06F 9/45 (2006.01), G06F 9/00 (2006.01)
Déposants : MICROSOFT CORPORATION [US/US]; One Microsoft Way, Redmond, WA 98052-6399 (US)
Inventeurs : DUFFY, John, Joseph; (US).
MAGRUDER, Michael, M.; (US).
GRAEFE, Goetz; (US).
DETLEFS, David; (US)
Données relatives à la priorité :
11/499,191 04.08.2006 US
Titre (EN) SOFTWARE TRANSACTIONAL PROTECTION OF MANAGED POINTERS
(FR) PROTECTION TRANSACTIONNELLE LOGICIELLE DE POINTEURS GÉRÉS
Abrégé : front page image
(EN) Various technologies and techniques are disclosed that provide software transactional protection of managed pointers. A software transactional memory system interacts with and/or includes a compiler. At compile time, the compiler determines that there are one or more reference arguments in one or more code segments being compiled whose source cannot be recovered. The compiler executes a procedure to select one or more appropriate techniques or combinations thereof for communicating the sources of the referenced variables to the called code segments to ensure the referenced variables can be recovered when needed. Some examples of these techniques include a fattened by-ref technique, a static fattening technique, a dynamic ByRefInfo type technique, and others. One or more combinations of these techniques can be used as appropriate.
(FR)La présente invention concerne diverses technologies et techniques destinées à fournir une protection transactionnelle logicielle à des pointeurs gérés. Un système à mémoire transactionnelle logicielle interagit avec et/ou contient un compilateur. Au moment de la compilation, le compilateur détermine la présence d'un ou plusieurs arguments de référence dans un ou plusieurs segments de code en cours de compilation et dont la source ne peut pas être récupérée. Le compilateur exécute une procédure pour sélectionner une ou plusieurs techniques appropriées ou combinaisons de celles-ci destinées à communiquer les sources des variables référencées aux segments de code appelés pour s'assurer que les variables référencées peuvent être récupérées le cas échéant. Quelques exemples de ces techniques comprennent entre autres une technique par référence augmentée, une technique d'augmentation statique et une technique de type dynamique. Une ou plusieurs combinaisons de ces techniques peuvent être utilisées selon les besoins.
États désignés : AE, AG, AL, AM, AT, AU, AZ, BA, BB, BG, BH, BR, BW, BY, BZ, CA, CH, CN, CO, CR, CU, CZ, DE, DK, DM, DO, DZ, EC, EE, EG, ES, FI, GB, GD, GE, GH, GM, GT, HN, HR, HU, ID, IL, IN, IS, JP, KE, KG, KM, KN, KP, KR, KZ, LA, LC, LK, LR, LS, LT, LU, LY, MA, MD, ME, MG, MK, MN, MW, MX, MY, MZ, NA, NG, NI, NO, NZ, OM, PG, PH, PL, PT, RO, RS, RU, SC, SD, SE, SG, SK, SL, SM, SV, SY, TJ, TM, TN, TR, TT, TZ, UA, UG, UZ, VC, VN, ZA, ZM, ZW.
Organisation régionale africaine de la propriété intellectuelle (ARIPO) (BW, GH, GM, KE, LS, MW, MZ, NA, SD, SL, SZ, TZ, UG, ZM, ZW)
Office eurasien des brevets (OEAB) (AM, AZ, BY, KG, KZ, MD, RU, TJ, TM)
Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, BG, CH, CY, CZ, DE, DK, EE, ES, FI, FR, GB, GR, HU, IE, IS, IT, LT, LU, LV, MC, MT, NL, PL, PT, RO, SE, SI, SK, TR)
Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) (BF, BJ, CF, CG, CI, CM, GA, GN, GQ, GW, ML, MR, NE, SN, TD, TG).
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)