Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales

1. (WO2007090195) RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION D'ÉNERGIE PAR LA DÉSACTIVATION DU RAFRAÎCHISSEMENT DE PARTIES INUTILISÉES D'UNE MÉMOIRE VIVE DYNAMIQUE PENDANT LES PÉRIODES D'INACTIVITÉ D'UN DISPOSITIF

Pub. No.:    WO/2007/090195    International Application No.:    PCT/US2007/061486
Publication Date: 9 août 2007 International Filing Date: 1 févr. 2007
IPC: G06F 12/02
G11C 11/406
Applicants: QUALCOMM INCORPORATED
OLSON, Keith
TU, Alex Kuang-hsuan
Inventors: OLSON, Keith
TU, Alex Kuang-hsuan
Title: RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION D'ÉNERGIE PAR LA DÉSACTIVATION DU RAFRAÎCHISSEMENT DE PARTIES INUTILISÉES D'UNE MÉMOIRE VIVE DYNAMIQUE PENDANT LES PÉRIODES D'INACTIVITÉ D'UN DISPOSITIF
Abstract:
La présente invention concerne un procédé permettant de réduire la consommation d'énergie d'un dispositif de communication mobile, qui consiste à désactiver le rafraîchissement de parties inutilisées d'une mémoire vive dynamique. Ladite mémoire vive dynamique comprend plusieurs plages de rafraîchissement de mémoire (MRR) pouvant être rafraîchies séparément. Un gestionnaire de rafraîchissement de mémoire (MRM), qui est contenu dans le système d'exploitation du dispositif, identifie les plages de la mémoire virtuelle (305) qui ne seront pas utilisées pendant un fonctionnement en mode sommeil ultérieur. Le MRM (307) procède au remappage de l'espace de mémoire virtuel en l'espace de mémoire physique, afin de rassembler les pages de la mémoire physique (associées à la mémoire virtuelle ne sera pas utilisée) dans certaines MRR, de façon qu'il ne soit pas nécessaire que le contenu de toutes MRR soit maintenu en mode sommeil (308). Les informations contenues dans une page physique remappée quelconque devant être maintenue pendant le mode sommeil sont copiées, de façon qu'elles résident à la même adresse virtuelle avant et après le remappage. Les autres logiciels fonctionnent dans l'espace de mémoire virtuelle et ne sont donc pas atteints par le remappage (309). Le rafraîchissement desdites MRR est ensuite désactivé pour le mode sommeil, ce qui permet de réduire la consommation d'énergie.