WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO2004100496) PROTOCOLE DE MESSAGERIE ENDS A RECUPERATION ET A SECURITE RETROACTIVE
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/2004/100496    N° de la demande internationale :    PCT/IB2004/051670
Date de publication : 18.11.2004 Date de dépôt international : 02.09.2004
CIB :
H04L 9/08 (2006.01), H04L 9/32 (2006.01), H04L 29/06 (2006.01)
Déposants : PISARAMEDIA OY [FI/FI]; Pentti Vataja, Liimassuontie 15, FIN-003300 Otalampi (FI) (Tous Sauf US).
VATAJA, Pentti [FI/FI]; (FI) (US Seulement)
Inventeurs : VATAJA, Pentti; (FI)
Données relatives à la priorité :
Titre (EN) ENDS - MESSAGING PROTOCOL THAT RECOVERS AND HAS BACKWARD SECURITY
(FR) PROTOCOLE DE MESSAGERIE ENDS A RECUPERATION ET A SECURITE RETROACTIVE
Abrégé : front page image
(EN)The presented messaging protocol uses three new public keys in a signed and encrypted message to achieve backward security and recovery in an environment where an attacker now and then obtains the security parameters in exposed, decrypted form. Backward security is understood to mean that an adversary cannot decrypt those captured encrypted messages that the user has decrypted prior the exposure. The recovery of the protocol means that the attacker at some point of time after the exposure cannot any more decrypt messages created after the exposure.The invention can be used e.g. in encrypted email communication. New to the current state of the art is that a message contains history data: a list of recently used public keys and their Diffie-Hellman counterparts. Also new is the usage of a stored and pseudorandomly changing data used together with a just computed Diffie-Hellman shared secret to provide a value that an attacker cannot produce if he does not have a proper exposed security data and the private key required to compute the Diffie-Hellman shared secret.
(FR)Protocole de messagerie exploitant trois nouvelles clés publiques dans un message signé et chiffré dans le but d'assurer la sécurité rétroactive et la récupération dans un environnement où un agresseur obtient de temps en temps les paramètres de sécurité sous forme révélée et déchiffrée. La sécurité rétroactive signifie qu'un adversaire se trouve dans l'impossibilité de déchiffrer les messages chiffrés capturés que l'utilisateur a déchiffré avant la révélation. La récupération du protocole signifie que l'agresseur ne peut plus, après un certain temps suivant la révélation, déchiffrer les messages créés après la révélation. L'invention trouve application, par exemple, dans l'échange de courriers électroniques chiffrés. La contribution apportée à l'état de la technique est le fait qu'un message renferme des données d'historique, à savoir une liste de clés publiques récemment utilisées et de leurs homologues Diffie-Hellman. Une autre contribution est représentée par l'utilisation de données stockées et modifiées de façon pseudo-aléatoire en association avec un secret partagé Diffie-Hellman récemment calculé dans le but de fournir une valeur qu'un agresseur ne saurait reproduire s'il ne dispose pas des données de sécurité révélées correctes et de la clé privée nécessaire au calcul du secret partagé Diffie-Hellman.
États désignés : AE, AG, AL, AM, AT, AU, AZ, BA, BB, BG, BR, BW, BY, BZ, CA, CH, CN, CO, CR, CU, CZ, DE, DK, DM, DZ, EC, EE, EG, ES, FI, GB, GD, GE, GH, GM, HR, HU, ID, IL, IN, IS, JP, KE, KG, KP, KR, KZ, LC, LK, LR, LS, LT, LU, LV, MA, MD, MG, MK, MN, MW, MX, MZ, NA, NI, NO, NZ, OM, PG, PH, PL, PT, RO, RU, SC, SD, SE, SG, SK, SL, SY, TJ, TM, TN, TR, TT, TZ, UA, UG, US, UZ, VC, VN, YU, ZA, ZM, ZW.
Organisation régionale africaine de la propriété intellectuelle (ARIPO) (BW, GH, GM, KE, LS, MW, MZ, NA, SD, SL, SZ, TZ, UG, ZM, ZW)
Office eurasien des brevets (OEAB) (AM, AZ, BY, KG, KZ, MD, RU, TJ, TM)
Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, BG, CH, CY, CZ, DE, DK, EE, ES, FI, FR, GB, GR, HU, IE, IT, LU, MC, NL, PL, PT, RO, SE, SI, SK, TR)
Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) (BF, BJ, CF, CG, CI, CM, GA, GN, GQ, GW, ML, MR, NE, SN, TD, TG).
Langue de publication : anglais (EN)
Langue de dépôt : anglais (EN)