WIPO logo
Mobile | Deutsch | English | Español | 日本語 | 한국어 | Português | Русский | 中文 | العربية |
PATENTSCOPE

Recherche dans les collections de brevets nationales et internationales
World Intellectual Property Organization
Recherche
 
Options de navigation
 
Traduction
 
Options
 
Quoi de neuf
 
Connexion
 
Aide
 
Traduction automatique
1. (WO2002083238) RADIOSCOPIE UTILISANT LE RAYONNEMENT K$G(A)- DU GADOLINIUM
Dernières données bibliographiques dont dispose le Bureau international   

N° de publication :    WO/2002/083238    N° de la demande internationale :    PCT/RU2001/000149
Date de publication : 24.10.2002 Date de dépôt international : 16.04.2001
CIB :
A61B 6/00 (2006.01), A61N 5/10 (2006.01)
Déposants : KUMAKHOV, Muradin Abubekirovich [RU/RU]; (RU)
Inventeurs : KUMAKHOV, Muradin Abubekirovich; (RU)
Mandataire : VASILIEVA, Marya Egorovna; PMZR dlya IRO 1-y, Volokolamsky porezd, 10 Moscow, 123060 (RU)
Données relatives à la priorité :
Titre (EN) RADIOSCOPY USING K$G(A) GADOLINIUM EMISSION
(FR) RADIOSCOPIE UTILISANT LE RAYONNEMENT K$G(A)- DU GADOLINIUM
Abrégé : front page image
(EN)The inventive methods consist in detecting gadolinium in tissues and organs of human body. In order to accurately locate a malignant neoplasm detected by a previous diagnosis, the scanning of the part (7) of a patient's body (5) containing said neoplasm is carried out after the gadolinium is injected into the patient's body. The scanning is carried out by displacing the area (4) of an emission concentration. Said area is formed by a crossover of several X-ray beams corresponding to a K-absorption edge of gadolinium atoms. Refined data is obtained with the aid of detectors (6) sensitive with respect to K$g(a)-emission of gadolinium atoms to which a secondary emission occurring in the concentration area (4) is transported. During the scanning of the location of the malignant neoplasm, the sources (1) of X-ray radiation are switched, with the aid of a control unit, into a high intensity mode sufficient for radiation damage of the malignant neoplasm tissues
(FR)Les procédés de l'invention permettent de détecter la présence de gadolinium dans les tissus et organes du corps humain. Pour déterminer la position précise d'un néoplasme malin, décelé lors d'un diagnostic précédent, on effectue le balayage de la partie du corps (7) du patient (5) dans laquelle se trouve ce néoplasme, et ce après avoir introduit du gadolinium dans le corps du patient. On effectue le balayage en déplaçant une zone (4) de concentration du rayonnement, formée par l'intersection de plusieurs faisceaux de rayons X avec l'énergie de rayonnement qui correspond au bord K- d'absorption des atomes de gadolinium. Les informations précises sont obtenues au moyen des détecteurs (6) sensibles au rayonnement K$g(a)- des atomes de gadolinium envers lesquels on achemine le rayonnement secondaire qui se produit dans la zone (4) de concentration. Lors du balayage de la zone dans laquelle se trouve le néoplasme malin, on utilise un système de pilotage (9) pour commuter les sources de rayons X (1) en mode d'intensité élevée, ladite intensité étant suffisante pour détruire les tissus du néoplasme malin.
États désignés : AU, BY, CA, CN, IN, JP, KR, RU, UA, US.
Office eurasien des brevets (OEAB) (AM, AZ, BY, KG, KZ, MD, RU, TJ, TM)
Office européen des brevets (OEB) (AT, BE, CH, CY, DE, DK, ES, FI, FR, GB, GR, IE, IT, LU, MC, NL, PT, SE, TR).
Langue de publication : russe (RU)
Langue de dépôt : russe (RU)